08 février 2011

Déficit commercial : 51 milliards en 2010

C'est une information que j'ai vaguement entendue à la radio, ce matin, j'ai utilisé Google News et la nouvelle est confirmée. Je suis confus, j'ai fait hier un billet avec les chiffres montrant les mauvais résultats du gouvernement, j'avais oublié celui-là.

En 2003, le solde était excédentaire.

14 commentaires:

  1. Billet trop long. Je le lirai plus tard.

    RépondreSupprimer
  2. Pile-poil 51, c'est parce qu'ils boivent ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Vivement la TVA sociale
    Bon je sors ==>

    RépondreSupprimer
  4. En quoi une balance commerciale déficitaire est-elle un mauvais résultat pour le gouvernement ?

    Je ne suis pas économiste mais les quelques blogs sur le sujet que je suis sont unanimes sur le sujet, ce chiffre ne présente aucun intérêt et ne démontre ni une bonne ou mauvaise gestion ni même une bonne ou mauvais situation économique.

    Donc je réitère ma question, en quoi ce chiffre vous semble-t-il suffisamment symbolique pour le citer sans aucune autre forme d'explication ni de réflexion sur le sujet ? Quel poids lui attribuez vous et surtout, surtout, quelles conclusions tirez vous de cette information ?

    RépondreSupprimer
  5. Poireau,

    J'ai pensé au jeu de mots.

    Dominique,

    Sors.

    Laurent,

    Pourquoi veux tu que je fasse une analyse ?

    Tu voudrais que je dise que c'est une mauvaise nouvelle mais tu me dis que ça n'en est pas une.

    C'est juste un symptôme.

    RépondreSupprimer
  6. Laurent : tu commerces avec ton voisin qui arrive à te fourguer plus de trucs fabriqués chez lui qu'il n'achète de bidules usinés chez toi. Tu te retrouves avec des marchandises en plus et moins de brouzoufs à dépenser. Tes ouvriers sont licenciés parce que les ventes ne couvrent plus leur salaire, la TVA disparait et creuse le déficit de l'Etat, …
    Sinon, c'est vrai, c'est pas important !
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. "J'ai fait hier un billet avec les chiffres montrant les mauvais résultats du gouvernement, j'avais oublié celui-là."

    "Tu voudrais que je dise que c'est une mauvaise nouvelle"

    L'adjectif mauvais est quand même dans les deux phrases, visiblement ce n'est pas moi qui ait envie d'en faire une mauvaise nouvelle. Au contraire même je voudrais que vous ne disiez PAS que c'est une mauvaise nouvelle (ni une bonne d'ailleurs) ce qui semble un peu tard eu égard aux citations mises en exergue.

    En soit vous pouvez bien dire ce que vous voulez sur le sujet, pour ce que çà va changer à ma vie ... :-)

    Je m'étonne juste que vous jugiez pertinent de mettre ce chiffre au débit de l'action gouvernementale (et entendons nous bien mon propos ne saurait être une défense de la dite action tant je l'exècre) ce qui m'échappe et que je cherche donc à comprendre c'est le sens de vos propos.

    Si c'est déjà trop demander qu'à cela ne tienne, j'attendrai patiemment le prochain billet, ne vous tenant certainement pas rigueur pour un simple post peu maitrisé.

    Pour terminer un lien vers un article sur ce sujet pour ceux qui préfère réflechir et comprendre par eux même les mécanismes en jeu plutôt que de lire un chiffre sans savoir ce qu'il recouvre :

    http://economistes.blogs.liberation.fr/chiffrage/2008/02/lhystrie-du-dfi.html

    Z'avez vu j'ai pris le temps de trouver un journal de gauche :-)

    RépondreSupprimer
  8. @Monsieur Poireau : Très beau raisonnement. Dommage qu'il soit complètement faux çà aurait rajouté du piquant à la conversation.

    RépondreSupprimer
  9. Laurent : tu as des infos secrètes sur le marché des marmottes dans l'emballage ? :-)

    RépondreSupprimer
  10. C'est un billet de quatre lignes. Si tu n'aime pas mon blog, tu peux l'eviter. Le chiffre n'est pas grave il est juste le symptôme d'une désindustrialisation eh d'une mauvaise santé des PME.

    Ce la dit, jusqu'à preuve du contraire, je dis ce que je veux dans mon blog qui est un espace personnel.

    RépondreSupprimer
  11. Monsieur Poireau : Oh oui même si je suis moi même plus porté sur le déballage des dits produits, je reste un acteur important de ce marché ! :-)

    RépondreSupprimer
  12. "Le chiffre n'est pas grave il est juste le symptôme d'une désindustrialisation eh d'une mauvaise santé des PME."

    Bah justement c'est bien là que je veux en venir ce n'est pas du tout un symptôme d'une mauvaise santé des PME!

    D'une désindustrialisation oui sûrement, mais je ne vois pas pourquoi ce serait négatif. La désindustrialisation prouve l'augmentation de la richesse francaise qui lui permet de migrer son économie vers des activités tertiaires délaissant les métiers industriels. L'augmentation de la richesse francaise, en soit plutôt bonne nouvelle non? Cà nous fait un plus gros gâteau à nous partager! Cool!

    Donc si ça témoigne plutôt d'une économie française florissante, compétitive et attractive, çà pose en grand la question de la répartition des richesses en France ...

    Une analyse un tantinet plus éclairée de ce chiffre serait donc de crier au loup sur la fracture économique et la capacité toujours renforcée par le gouvernement d'un petit nombre à capter une majorité de la richesse produite !

    Pour finir sur ce sujet je suis surpris de vous retrouver parmi les tenants d'une grille de lecture de cette balance totalement mercantiliste et libérale, convenez qu'en ces lieux on ait pu s'attendre à une autre posture.


    "Si tu n'aime pas mon blog, tu peux l'eviter."

    Ouh là incompréhension totale! C'est bien parce que j'aime ce blog que je permets ici de commenter. Soyez assuré que si ce n'était pas le cas j'aurais trouvé d'autres occupations pour ma matinée :-) Comme dirait ma mère, qui aime bien, châtie bien :-)

    Puis en bon parisien du sud (XIIIeme) j'ai quelques amis au KB, j'ai même fait mes études à Ivry, difficile de ne pas avoir de la tendresse pour un blog aussi bien situé et dont je partage si souvent les opinions !

    RépondreSupprimer
  13. Laurent,

    Tu sembles sympathique (et voisin, on aura peut-être l’occasion de boire des bières), je vais te répondre… Ce matin, levé vers 6 heures, j’ai fait mon tour du web et c’est à la radio que j’ai entendu la nouvelle, radio que j’ai branchée avant d’aller aux toilettes et de prendre ma douche avant d'aller au bureau. J’étais surpris ne pas avoir lu ça avant. J’en ai fait un billet, peut-être maladroit, mais pour une raison indéterminée, il me semblait important de signaler l’information à mes lecteurs (d’autant que je n’avais en tête aucune autre idée pour un billet), pas du tout pour analyser.

    Je sais que ce chiffre n’est pas grave, j’avais étudié le dossier après un précédent billet sur le sujet (il y a plusieurs années). Des économistes m'étaient tombé sur le poil. Cela dit, si les économistes avaient souvent raison, ça se saurait : on ne serait pas en crise depuis 40 ans.

    Néanmoins, ce chiffre me parait symptomatique d’une désindustrialisation et je crois (tu peux penser le contraire, hein !) une relative mauvaise santé de nos PME alors que nos grosses boites vont très bien, elles ont battu un record au CAC 40 hier.

    Je crois que la structure de l’économie est en train de changer avec ce putain de libéralisme et qu’il faut montrer aux gens ce décalage, notamment ses patrons qui bossent comme des tarés, principalement pour augmenter le cours de leur banque cotée au CAC40. Il faut bien qu'ils admettent que la politique du gouvernement n'a rien de libérale, contrairement à ce qui se dit, elle est orientée vers "une caste"...

    On nous parle beaucoup de l’Allemagne. La dernière fois, c’était pour l’harmonisation fiscale. L’Allemagne a un fort excédent, pas nous.

    Tu penses que c’est un signe de richesse. Pas moi. On a toujours des millions de chômeurs. On a de moins en moins d’ouvriers. C’est un signe de la richesse de certains mais d’une mauvaise répartition des richesses, comme tu le disais.

    Cela dit, je suis un blogueur de gauche. Alors même si on s’en fout, de ce chiffre, qu’il n’est pas si mauvais que ça, ça me fait plaisir de remarquer que depuis que le gouvernement est au pouvoir, on s’éloigne de plus en plus de l’Allemagne, montrée en exemple. Alors, je fais de la communication politique : je diffuse un chiffre. Le PS devrait faire un communiqué de presse, même à base de mensonges, l’électeur moyen va toujours penser qu’un déficit est mauvais…

    Cela dit, j’ai beaucoup de mal à argumenter, je n’ai qu’un iPhone pour répondre aux billets sur mon propre blog, depuis hier…

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...