28 février 2011

Nicolas Sarkozy nous aurait-il oubliés ?

Dans mon billet d’hier matin, j’émettais l’hypothèse de l’arrivée en tête de Marine Le Pen au deuxième tour, hypothèse qui loin de m’amuser m’interroge et me chagrine. Comment en sommes nous arrivés là, l’échec de la politique et tout ça… ?

Cela dit, des à-côtés pourraient très bien m’amuser. Par exemple les tentatives d’éléments de réponse apportés par une frange de mes camarades de gauche risquent d’être à plier de rire. Surtout, Nicolas Sarkozy vient d’annoncer un remaniement pour renforcer la diplomatie française et donc la place de la France dans « le concert des nations » ! J’imagine la trogne du chef d’orchestre si un parti d’extrême droite d’arrive en tête d’élections nationales. Bonjour la place de la France et l’image de marque à l’étranger.

Paf ! Le président annonce vouloir accompagner la mutation des pays arabes et les élections montreraient surtout qu’on voudrait accompagner la mutation des arabes vers leurs pays… On aurait l’air fin…

Cela dit, je me demandais hier soir à quoi ça servait de parler du remaniement. Yann me confirme que ça ne sert à rien et Mathieu, que je prenais à témoin, hier, nous met au défit de trouver « un billet ou un article sur le remaniement de ce soir qui apporte une vision originale par rapport aux discours des grands médias ».

Je ne sais pas ce que vont dire les grands médias, je n’ai lu aucun édito ce matin à part celui du machin gratuit que je lis dans le métro et qui m’apporte toute satisfaction en ne prenant que cinq minutes de ma vie, par jour. Je ne vais pas, non plus, répondre au défit de Mathieu, non pas en cherchant un truc original mais en prétendant en pondre un. Voila 62 mois que je  tiens ce blog politique et j’ai l’habitude d’y balancer les conneries qui me passent par la tête. Voilà la dernière, pour ponctuer ce préambule fumeux…

Nicolas Sarkozy vient de donner de nouveaux points au Front National (ou plus précisément à Marine Le Pen).

Outre le fait qu’il rend encore plus « fouillis » sa politique, le énième remaniement,… et pour ça, je laisse les grands médias et mes confrères blogueurs s’escrimer, je constate juste qu’il ne s’adresse plus au peuple Français.

Il met en place un gouvernement pour accompagner les pays arabes dans leurs changements – alors qu’ils ont bien montré qu’ils n’avaient pas vraiment besoin de nous – laissant quand même entendre qu’il s’agissait aussi d’éviter des vagues massives d’immigration…

Mais nous, là-dedans ? Notre pouvoir d’achat, notre chômage, notre dette, … On l’oublie ? Ca y est, on est foutus ? On ne peut plus rien faire ? L’emploi, les retraites, la formation des jeunes, le prix des céréales dont on fait la bière,… On laisse tomber ?

Il nous a oubliés, le Président ?

Marine Le Pen à 14 mois pour parler de préférence nationale…

10 commentaires:

  1. Puis la mutation n'est pas finie !!! au Caire ça bouge encore et ça risque bien de re-péter.

    RépondreSupprimer
  2. Juste billet. L'étau semble se resserrer, ça va finir par devenir irrespirable.

    RépondreSupprimer
  3. «Accompagner» les pays arabes doit signifier en clair quelque chose comme : leur filer sans discuter tout le pognon qu'ils voudront bien nous réclamer, pour essayer de se faire pardonner une diplomatie malencontreuse aux début des troubles. Et essayer de leur glisser que si, en échange de quelques milliards d'euros à fonds perdus, ils pouvaient essayer de rendre un peu moins poreuses leurs frontières, ce serait drôlement chouette. Mais sans obligation, bien entendu.

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Je ne sais pas comment interpréter la parole du chef de l’état…

    MHPA,

    Ca ne l’est pas déjà ?

    Ju,

    Faut se placer dans l’histoire : ça fait combien de temps qu’elle a commencé la mutation ?

    RépondreSupprimer
  5. Oh, c'est juste une supposition de ma part, hein !

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Si j'en crois le discours de F. Fillon, ce matin, vous avez raison.

    RépondreSupprimer
  7. La nicotine c'est pas bon pour les ratiches.

    RépondreSupprimer
  8. Il a même réussi à recaser son Unions Pour la Méditerrannée dont tout le monde se fout et que personne ne lui réclame dans la rue. Il est définitivement perdu ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,
    C'est vrai que l'hypothese n'est pas à exclure (Marine au 2ème tour, 2012)
    Alors, j'ai fait du Yann Barthes et cela donne le billet suivant :[RealPolitic]: Allocution Radio-Télévisée de Marine Le Pen, Présidente de la République....: http://t.co/MB6OzyJ

    RépondreSupprimer
  10. Captain,

    Non, hein !

    Poireau,

    Oui, ce machin semble exister à nouveau !

    Bembelly,

    Je vais aller voir ça.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...