15 février 2011

Au moins Chirac buvait de la Corona

Romain développe assez bien mon avis à propos de « l’affaire Cassez » et Yann revient sur le volet politique de cette histoire. Cela ne m’empêchera pas de dire ce que j’en pense. Je ne sais pas si Florence Cassez est coupable mais je ne peux pas avoir réellement de respect pour la justice d’un pays qui condamne quelqu’un à une peine aussi grave une telle bricole (pas anodine quand même : enlèvement, port d’arme, …). Cela dit, si elle est coupable, elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même…

Une fois la peine confirmée, nos diplomates respectifs auraient du se retrouver autour d’une table à boire de la téquila et à fumer des joints pour négocier le fait qu’elle puisse purger sa peine en France, quitte à ce qu’on lui la raccourcisse pour la mettre à la hauteur de nos bonnes pratiques. Tiens ! Une faute de frappe sur les documents officiels, le 60 devient 6, ni vu ni connu, vous reprendrez bien un petit verre. Elle en a déjà fait 5, elle en fera 11 et basta.

Cette affaire a néanmoins du bon. Je ne savais pas que c’était l’année du Mexique. Profitons-en pour saluer Ferocias qui, avec son blog, nous fait découvrir tous les secrets de la littérature de ce coin.

Saluons aussi François Baroin qui disait hier que DSK ne devait pas démissionner pour sauver l’image de la France. Il fallait oser.

Nicolas Sarkozy, par un petit discours, a réussi à nous mettre à dos le Mexique, alors que c’est l’année du Mexique. DSK va avoir besoin de beaucoup d’énergie pour sauver l’image de la France.

Voilà ! Le Mexique se retire de la fête du Mexique. On ne m’empêchera pas de penser que l’année du Mexique sans le Mexique, c’est un peu comme la fête de la bière sans bière. Et sans grosses blondes teutonnes pour nous apporter des bières mais ne nous mettons pas à dos l’Allemagne, en plus.

« Le peuple de France est ami avec le peuple du Mexique » et « nous faisons la différence entre le peuple mexicain et certains de ses dirigeants», a affirmé le chef de l'Etat. », qu’il a dit.

Autant dire immédiatement que traduit du langage diplomatique : tous des pourris, les dirigeants, là-bas !

En outre, Nicolas Sarkozy était déjà fâché avec la justice de son propre pays, il va se fâcher avec d’autres pays pour leur justice.

Je ne vais pas m’énerver plus pour autant. Je vais donc pomper sa conclusion à Romain : « Je plains la prisonnière et ses parents : la présidentielle approchant, les moulinets et les tentatives de récupération de son cas vont devenir légion. Raison de plus pour espérer une amélioration rapide de sa situation. »

Florence Cassez ne doit pas être le jouet de communication politique à la petite semaine. Elle doit rentrer en France. Pensons à elle.

13 commentaires:

  1. tres bon billet, non je ne saluerai pas BarOinOin ;)
    La diplomatie française est descendue bien bas

    RépondreSupprimer
  2. C'est un problème insoluble. Si le Président, quel qu'il soit, s'abstient de critiquer un gouvernement étranger défaillant, on lui tombe dessus. S'il le critique, on lui tombe dessus aussi. Le Mexique est en effet gangréné par la corruption, c'est un fait. Alors...

    RépondreSupprimer
  3. "la fête de la bière sans bière" ou une fête de la moule sans moules;-) Excellent billet.

    RépondreSupprimer
  4. Putain,
    60 ans pour des trucs pas sûrs du tout (aucun mort), on dirait la justice paraguayenne à l'époque de la dictature...
    (C'est décidé, ça va être dur mais je boycotte la téquila)

    RépondreSupprimer
  5. et speedy gonzales sur Canal aussi ?

    RépondreSupprimer
  6. Tout ça pour une boulette de haut-policier mexicain.

    RépondreSupprimer
  7. Sarkozy, c'est finalement un bon contraceptif.
    Idéal pour le coït interrompu entre deux pays.

    RépondreSupprimer
  8. salut, quelles professions , pour elle,et son entourage, qui justifie , leurs trains de vie... dites moi tout.... et en france aussi...

    RépondreSupprimer
  9. Il va nous refaire le coup de Betancourt en Colombie (Ingrid, libérée en juillet 2008), ou des infirmières bulgares en Lybie (libérées en juillet 2007), ou encore de Clotilde Reiss en Iran (libérée en mai 2010). Finalement, il défend la cause des femmes, c't'homme-là.

    RépondreSupprimer
  10. Oui, moi aussi j'aurais tendance à penser qu'il se bouge pour sauver quelqu'un de peut-être innocent, et qui de toutes façons ne mérite pas une peine aussi disproportionnée.. Saluons Sarko pour ça !
    Après, on peut penser qu'il s'y prend mal ce coup-ci ...

    RépondreSupprimer
  11. Ah la fête de la bière ! Je l'ai faite une fois, je m'en souviens encore et pour cette française, je ne sais pas si elle est également innocente mais son arrestation en direct était un coup monté par la police.

    RépondreSupprimer
  12. Fidel,

    Le fond....

    Dorham,

    Il y a aussi "j'ai confiance dans le travail de nos diplomates, je ne laisserai pas tomber Mme Cassez".

    Yann,

    Merci.

    MHPA,

    Oui, ça fait un peu cher !

    Ju,

    Oui.

    El C,

    C'est pas chez nous que ça arriverait...

    Zette,

    Ouais...

    Lucia,

    On devrait envoyer Ségo...

    Art,

    TRES mal...

    Dominique,

    Alors NS devrait saluer, c'est sa spécialité, la communication...

    RépondreSupprimer
  13. Je ne comprends pas du tout l'attitude du Mexique : ils développent un gigantesque plan média pour faire parler d'eux et quand ils sont au top de la vague, au lieu de lancer les festivité, ariba, arriba, ils se retirent. Ces gens n'ont aucune suite dans les idées !
    :-))

    [On n'a qu'à bloquer tous nos achats de ponchos ! :-) ].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...