14 février 2011

DSK : la droite bling bling contre la gauche caviar ?

Ainsi, François Baroin estime que DSK devrait aller jusqu’au bout de son mandat (pour ne pas risquer de battre Nicolas Sarkozy lors des présidentielles 2012) pour ne pas « écorner l'image de la France » !

« Je trouve que c'est très bien qu'un Français soit à la tête d'une grande institution internationale et c'est mieux pour l'image de la France que ce même Français conserve son mandat jusqu'au bout » a-t-il déclaré.

Je ne pensais pas faire un billet à propos de l’image de la France, aujourd’hui mais je me demande ce qui aura été le plus mauvais pour l’image de la France, le quinquennat de Nicolas Sarkozy ou la démission du patron Français du FMI ?

« Puisqu'il a pris un engagement qu'il le respecte » a rajouté notre jeune ministre. Il a raison. Nicolas Sarkozy s’était engagé à augmenter le pouvoir d’achat, à pratiquer une République irréprochable, à améliorer la sécurité, …

Pierre Lellouche, Jean-François Copé et Christian Jacob s’en sont également pris à Dominique Strauss-Kahn.

« Jean-François Copé a jugé aujourd'hui que DSK avait comme "énorme faille", celle de ne pas être en France "depuis de nombreuses années" »

Quand on voit la politique menée par le gouvernement et Nicolas Sarkozy, le Français replet peut se demander aussi s’ils vivent en France.

« "Je ne suis pas certain qu'il ait totalement en tête ce qui se passe dans notre pays", a-t-il insisté. "Qu'il nous dise ce qu'il ferait sur la question des magistrats, sur la question des multirécidivistes..." »

Ben il aurait appliqué le programme du PS. Je ne connais pas le prochain mais je connais le précédent, le Pacte Présidentiel de Ségolène Royal qui prévoyait un doublement du budget de la justice. Parce que multiplier les lois, comme la droite depuis 2002, ne donne jamais à la justice les moyens de travailler.

Pierre Lellouche : « C'est un bon candidat mais en même temps, est-ce qu'il rassemble son propre camp ? Parce que c'est quand même la gauche ultra-caviar. » Je le remercie de rappeler qu’il s’agit d’un bon candidat. Nicolas Sarkozy rassemble quelle proportion de son camp, maintenant ? La droite bling bling contre la gauche caviar. Beau match ! Je vais rester au bistro à observer ça. En buvant de la Kronenbourg.

« Christian Jacob a ensuite dénoncé les primaires «de bobos» organisées par le PS, synonymes à ses yeux du «mépris» de la gauche pour le monde rural. »

Nous pourrions nous interroger sur les primaires non organisées par l’UMP où il n’y a aucun débat. Quant aux paysans, je propose de les interroger pour savoir qui ils méprisent le plus.

« Pour lui, le patron du FMI, «ce n'est pas l'image de la France, l'image de la France rurale, l'image de la France des terroirs et des territoires, celle qu'on aime bien, celle à laquelle je suis attaché». »

Allons bon ! Nicolas Sarkozy serait l’image de la France, de la France Rurale, celle des terroirs et des territoires, celle qu’on aime bien et a qui on est attachés ?

Ne nous moquons pas du ridicule de tous ces propos.

Remercions plutôt ces messieurs pour ces attaques qui vont réussir à réconcilier toute la gauche avec DSK…

14 commentaires:

  1. Ce qui est bien chez François Baroin, c'est qu'après avoir gentiment taillé le gouvernement de Sarkozy, il s'en fait le chantre dévoué depuis qu'on lui a refilé un poste. Ce mec devrait se taire.

    (Punaise, cette arrogance !)

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes sur que la Kro ça vous donne pas des aigreurs d' estomac? Geargies!

    RépondreSupprimer
  3. Patron du RMI? lapsus révélateur?


    En ce qui concerne le "ridicule de tous ces propos".. ça ne fait que commencer. 2012, c'est TRES loin

    RépondreSupprimer
  4. La droite ne veut pas de DSK parce qu'elle a la trouille qu'il batte son candidat. Et l'extrême gauche n'en veut pas non plus, exactement pour la même raison : plutôt crever que d'aider à élire un “social-traître”. La routine, quoi : ça fait presque 40 ans que je vois ces pauvres petits cons retomber dans la même ornière à chaque élection.

    RépondreSupprimer
  5. Dorham,

     

    J’adore la vitesse à laquelle un type peu perdre toute crédibilité.

     

    Geargies,

     

    Non, ça va.

     

    Lg,

     

    Oups.

     

    Didier,

     

    Que « la vraie gauche » tape sur le candidat PS, comme vous dites, c’est la routine, 40 ans que ça dure mais la droite, en lui donnant raison, risque d’envoyer un signal « au centre », voire à ces gauchistes en désignant DSK comme ennemi officiel de la droite.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est risqué, comme calcul. De toute façon, au point où en est la droite…

    RépondreSupprimer
  7. Comme ça au moins on est fixé. La Droite va mener une campagne de caniveau contre DSK. Comme à chaque fois qu'elle est en difficulté...

    RépondreSupprimer
  8. "patron Français du RMI"

    Joli lapsus mais de circonstance au vu de la purge qu'inflige le FMI aux pays endettés, la Grèce par ex.

    RépondreSupprimer
  9. Pour être complet et considérer une autre vision, Voir l'excellent micro Fakir sur DSK!
    http://www.fakirpresse.info/articles/373/campagne-dsk-pourquoi-on-n-en-veut-pas.html

    RépondreSupprimer
  10. J'adore l'image sur la ruralité ! De où ça sort ? Ça fait des dizaines d'années que les gouvernements, majoritairement de droite, affaiblissent l'agricultures et renforcent la grande distribution !
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Ce qui m'éclate, c'est la droite qui trouve que DSK n'est pas assez à Gauche... C'est sur que pour moi, DSK n'est pas un gauchiste idéologique, mais il incarne plutôt une gauche réaliste. Gauche-centriste peut être.

    Mais il est sur que la droite préférerais un mec bien plus à gauche (type Mélenchon), car là, elle se retrouve en étaux entre d'un côté Marine Le Pen et de l'autre DSK. Leur espace pour rassembler des voix s'en retrouve quelque peu réduit.

    RépondreSupprimer
  12. Tizel,

    Oui, mais ils s'y prennent très mal !

    Poireau,

    Oui, d'autant qu'on voit assez mal Nicolas Sarkozy les bottes aux pieds...

    Oliv,

    Pas de spam...

    Claribelle,

    Oui, on me l'a déjà signalé et j'avais oublié de corriger.

    Asclepieia,

    Elle va se mordre les pieds...

    RépondreSupprimer
  13. imaginons une seconde que Sarkozy (M. Coup de théâtre) ne soit pas candidat (pour x raisons, la première étant qu'il n'est plus le meilleur candidat de la droite): qui prendrait sa place ? Villepin ? qui en bénéficierait ? Bayrou, DSK ? Villepin-DSK qui gagnerait ? Bayrou-DSK qui perdrait ?

    RépondreSupprimer
  14. Lucia,

    Pose toi donc aussi la question avec d'autres candidats que DSK.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...