04 février 2011

De quel côté porter les affaires ?

Quand je vais à la République des Blogs (ce qui m’arrive assez rarement, d’ailleurs, pauvre de moi), il y a deux gugusses avec une cravate : Authueil et moi. On nous différencie assez facilement : j’ai la coiffure en vrac, une cravate à chier desserrée et les pans de la chemise qui débordent du pantalon mais ce n’est pas de ma faute : les fournisseurs de chemises bas de gamme pensent assez rarement à faire des chemises suffisamment longues pour qu’elles fassent le tour de mon ventre pour que je puisse les arrimer dans le falzar. Par ailleurs, il ne s’agit pas de chemises : je porte presque exclusivement des chemisettes, aimant le contact du zinc avec mon coude.

Authueil porte des vraies chemises qu’il ferme avec des boutons de manchette. Il est par ailleurs charmant et très sympathique mais il a deux défauts, c’est un garçon et il est de droite (je vais me faire engueuler par Corto). Son blog est par ailleurs très bien. Mais à droite.

Comme moi, il n’a pas trop de mémoire. La preuve, suite à la vague condamnation avec sursis et avec Lyne Cohen-Solal dans une vague histoire non vraiment démontrée d’emploi-fictif, il fait un billet sur les conflits d’intérêts. Il parle vaguement de Jacques Chirac mais c’est bien le PS qui est sa cible, notamment de DSK à une époque. Ces deux personnalités sont probablement condamnables pour leurs agissements mais bon…

Au milieu de l’article, je vois ça : « Après ça, les socialistes vont avoir du mal à convaincre vouloir mettre fin au cancer des conflits d'intérêts et des copinages qui minent notre élite, vu qu'ils sont mouillés jusqu'au cou ! » La fin du billet est un réquisitoire contre le PS.

Authueil a oublié que l’affaire « Woerth - Bettencourt », avec le financement de l’UMP et de la campagne de Nicolas Sarkozy au centre, a égayé tout l’été. Qu’ensuite, et ça n’est pas fini, on a beaucoup parlé du Karachigate, qui concerne probablement le financement de la campagne électorale d’Edouard Balladur en 1995, campagne dans laquelle était impliquée Nicolas Sarkozy (en tant que porte parole, si ma mémoire est bonne).

Il a oublié également ce qui a beaucoup amusé mes camarades Vogelsong et Seb Musset, avant-hier ou hier soir, avec des jeux de mots dans Twitter de type « Air Force MAM » ou « Un biplan MAM Air ».

Ainsi Authueil a oublié l’affaire politique de la semaine, qui concerne un membre éminent du gouvernement, une des dernières représentant du RPR à la papa, ancienne patronne de ce parti, Ministre en poste depuis bientôt 9 ans. Michèle Alliot-Marie, je vous salue pleine de grâce, a « emprunté » un jet appartenant à un proche de Ben Ali pendant les récentes vacances de Noël alors que le peuple était dans la rue à manifester.

Ils sont contents, à droite, quand ils trouvent une affaire un peu sale pour la gauche. Mais tout le monde se fout royalement des affaires de Pierre Mauroy, voire des sordides affaires de la un peu louches auxquelles on ne comprend bien dans les Bouches du Rhône, impliquant peut-être la famille du Président du Conseil Général.

Pour l’instant, les affaires principales concernent l’UMP et potentiellement des membres du Gouvernement. Voire plus haut.

Heureusement qu'on les aime bien, nos blogueurs de droite. Mais il en reste peu.

19 commentaires:

  1. cherchez pas à comprendre à Marseille, ça parle de poubelles, c'est pas très intéressant... :)

    RépondreSupprimer
  2. Ca ressemble tellement à un panier de crabe, que je n'ai jamais fait l'effort de comprendre. D'autant que je préfère taper sur la droite.

    RépondreSupprimer
  3. Meme que si il ne doit en rester qu'un, je serais celui-là ! Dixit.

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas,
    Ce que l'on peut constater sur cette affaire Mauroy, c'est qu'elle a condamné Lyne Cohen-Solal, qui se faisait un devoir de battre Tibéry, sans hésiter à mettre son combat politique sur le terrain de la morale...

    Après, tu as le droit d'en profiter pour taper sur la droite comme tu le fais à plaisir. Tu joues le role du bon militant, et tu le fais très bien.
    Et tu as raison de signaler que les affaires les plus puantes, c'est du coté de l'UMP qu'il faut chercher.

    Et que tu aimes bien ou non les blogueurs qui ne sont pas de gauches ne change rien à l'affaire. Il y a aussi des trucs qui puent à gauche. Beaucoup de trucs...
    Mais on a le droit d'avoir les narines plus sensibles selon les odeurs...

    Que ça ne t'empêche pas de passer un bon weekend (et je suis content que tu m'aimes bien)

    RépondreSupprimer
  5. Corto,

    Bravo !

    FalconHill,

    On est à peu près d'accord. Surtout quand tu dis "Et tu as raison de signaler que les affaires les plus puantes, c'est du coté de l'UMP qu'il faut chercher. "

    Mon billet rebondit sur celui d'Authueil, c'est lui qui me semble faire une analyse complètement faussée parce que, justement, les odeurs les plus mauvaises de la semaine sont à droite. En outre, l'affaire politique de la semaine est l'histoire de MAM (je crois que tu en parles sur ton blog mais depuis deux jours, je n'ai plus le temps de penser réellement aux blogs des copains : trop de boulot).

    Faire un billet politique aujourd'hui sur une affaire politique sans parler de MAM est très gonflé.

    En outre, mon canard, sache que je ne te considère pas un blogueur de droite, je ne pensais pas du tout à toi en écrivant ce billet. Ne le prends pas mal, ce n'est pas négatif, bien au contraire : nos relations ont dépassé celles de simples blogueurs politiques...

    Un peu comme mes relations avec Didier Goux, j'ai du mal à le voir comme un gros nazi après tous les bons moments que nous avons passés ensemble !

    En fait, avec le Coucou et les 2 castors, les 2 balmeyer et Dorham, il y a sept blogueurs chez qui j'ai bu des bières. Je ne les considère plus comme des blogueurs. Sans compter Gaël que je connais depuis 26 ans...

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, je t'ai offert un billet (je le relis et je le publie). Je comprends ta réponse, tu auras la mienne.

    Je pense aussi que l'analyse d'Authueil n'est pas bonne, car il semble se réjouir que ça pue en face. Non, il ne faut pas se réjouir. Comme je pense qu'il ne faut pas se réjouir qu'en haut, au plus haut niveau, ça soit n'importe quoi.
    Pour autant, ce n'est pas que parce que ce n'est pas le gouvernement que ce n'est pas grave.

    Pour le coté personnel, je sais très bien ce que tu penses de moi, et la réciproque tu la connais aussi. Et ce n'est pas ça que je prends "mal" (d'ailleurs, je ne prends rien mal).

    C'est juste qu'il me parait inutile de faire comme moi : taper sur le camp d'en face quand le sien fait une fève, tu me fais suffisament ce (juste) reproche ^___^

    Bon weekend

    (je mettrai une cravate la prochaine fois, on sera trois couillons)

    RépondreSupprimer
  7. Tu viens aux Républiques des Blogs, toi ?

    RépondreSupprimer
  8. Ah non c'est les Kremlin. Enfin, un seul. J'espère être à mon deuxieme le 17, mais...

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. "les odeurs les plus mauvaises de la semaine sont à droite."

    Encore une preuve irréfutable de l'extrême gentillesse du taulier.

    J'aurais dit des deux dernières décennies.

    RépondreSupprimer
  10. C'est vrai que les affaires les plus croustillantes sont à droite, moi ça m'amuse.
    Bon par contre, pour la cravate, ne comptez pas sur moi, ça ne va pas avec mes t-shirt de groupe punk.

    Au fait Authueil, c'est un gars connu? j'aime bien le lire, ça m'inquiète.

    RépondreSupprimer
  11. Tiens, pour une fois j'ai fait une petite intrusion dans votre monde politique au sujet de MAM, justement.
    Ce qui me choque profondément, personnellement, ce ne sont pas les odeurs nauséeuses, pour ça, reconnaissons-le, la droite n'est pas épargnée. Ce qui me semble intolérable, au delà de ce que je peux exprimer, c'est la banalisation des "amitiés" dans les hautes sphères de la finance. Il faut que notre république soit bien malade, pour qu'une ministre ose invoquer "l'amitié familliale" en parlant d'un potentat d'un régime totalitaire !
    Le Président aux origines vaguement nobles d'Europe de l'Est, son séjour dans le Yacht d'un ami, MAM qui victimise un proche de Ben Ali...
    Jusqu'où ? Dites ?

    RépondreSupprimer
  12. Je voulais dire "la gauche comme la droite ne sont pas épargnées"...
    Désolé, visiblement j'ai perdu l'habitude de poster des commentaires...

    RépondreSupprimer
  13. Autheuil est certes très sympa, mais trop conservateur et raisonnable pour changer de camp... :-)

    RépondreSupprimer
  14. Boh un de gauche pour 123 affaires de droite

    RépondreSupprimer
  15. L'affaire Mauroy, où la condamnation est normale s'il y a eu détournement, date d'il y a 10 ans.
    L'UMP triche aujourd'hui.
    Ce n'est pas en se balançant des boules puantes qu'on améliore la vie politique !
    :-)

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  17. Putain ! J'ai vachement de retard dans les réponses ici.Merci à tous...

    Altermachin,

    Je vais effacer ton commentaire par mégarde, juste pour te montrer ce que je pense de son intérêt.

    RépondreSupprimer
  18. Je trouve que le plus fort c'est quand même Karachi, conflit d'interêt qui se pose là cinq minutes, avec jsais plus combien de morts à la clé ! Si c'est avéré, c'est quand même legérement plus grave que les tripatouillages de DSK (qui ne sont pas excusables non plus) mais bon...

    RépondreSupprimer
  19. Marlowe,

    Oui, mais dire que ce n'est pas excusable non plus est trop facile pour empêcher de dénoncer les vrais scandales.

    Poireau,

    Non, mais il faut pourtant en faire un concours pour montrer où sont les plus grosses.

    Romain,

    Ouais...

    Juan,

    Le pôvre. Irrécupérable.

    Boby,

    Sur le fond, on est à peu près d'accord : c'est intolérable. Mais ce n'est pas l'amitié qui est intolérable, l'amitié n'est jamais intolérable, heureusement.

    Ce qui est intolérable est de mélanger l'amitié et la vie politique. L'amitié ne permet pas d'excuser l'utilisation d'un jet d'un proche d'un dictateur...

    Le fait que Nicolas Sarkozy parte en vacances sur le yacht d'un copain ne me gène pas. Il est copain avec qui il veut. Ce qui me gène est l'étalage du pognon alors qu'un Président de la République devrait faire preuve d'humilité.

    Elc,

    Mets une cravate, bordel ! Tu progresses au Wikio...

    Captain,

    oui, c'est mon côté aimable.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...