15 février 2011

Primaires : arrêtons de jouer cinq minutes

Depuis quelques jours, les attaques d’une partie de la gauche (au PS) contre Dominique Stauss-Kahn reprennent allègrement comme s’il représentait une cible à abattre. Comme d’habitude, nous avons en tête de gondole l’ineffable Richard Trois mais c’est un billet (dont j’ai perdu le lien, twitté par Louis) qui a retenue une vague attention, chez moi, pendant ma sieste digestive. Il s’agissait d’une petite dame qui est publicitaire et qui démontrait que Dominique Strauss-Kahn ne serait pas élu, pour des raisons en relation en son illustre profession.

On s’en fout.

Est-ce qu’on pourrait se mettre d’accord entre blogueurs de tendance socialiste pour ne taper sur aucun candidat quand il ne dit pas de connerie ? Vous pouvez taper sur Manuel Valls. Même moi, je crois bien que je n’ai pas critiqué Ségolène Royal depuis quelques mois…

Je vous rappelle qu’il s’agit de gagner des élections en 2012 pour virer Nicolas Sarkozy et la droite et porter la gauche au pouvoir.

Je vous rappelle que la situation est dramatique. Le déficit de la France est devenu imbuvable et c’est un spécialiste qui vous en parle : à peu près tout devrait être buvable.

Le taux de chômage est à son top, la justice fiscale à disparu, les comptes sont plus que dans le rouge, l’image de la France dans le monde est écornée tous les jours (voir mon billet de ce matin à propos du Mexique), le monde judiciaire est au bord de l’explosion, les prisons débordent. J’en passe.

Alors soyons sérieux : si Dominique Strauss-Kahn est le mieux placé pour remporter les élections, portons-le au pouvoir. Mais nous avons plusieurs mois pour le faire. Vous avez donc le temps pour démontrer que votre candidat ou candidate est le ou la meilleure. Démontrer que l’autre est le ou la pire ne sert à rien.

Pour conclure ce billet, je vais citer Jacques Attali et un de ses propos de fin janvier : « quel que soit le résultat des urnes, Dominique Strauss Kahn sera à l’Elysée en mai 2012 : soit comme Président de la République, soit comme Directeur Général du FMI, en charge d’imposer à Nicolas Sarkozy les économies et les hausses d’impôts dont il n’aura pas voulu pour se faire réélire. »

Arrêtons de jouer cinq minutes. Taper contre les personnalités de son camp ne sert à rien. Surtout quand ils ne disent rien.

19 commentaires:

  1. Ben zut alors, si les gens de gauche se tapent dessus, on fait quoi nous ? C'est pas bien de nous piquer notre taf !

    RépondreSupprimer
  2. Corto : venez, on va jouer aux primaires tous les deux dans notre coin…

    RépondreSupprimer
  3. Je suis complètement d'accord surtout avec le "quand il ne dit pas de connerie"

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, l'ineffable Richard Trois... Pourquoi donc ?

    RépondreSupprimer
  5. Puisqu'il y sera, pourquoi voter ?

    RépondreSupprimer
  6. dadadavidov: parce que Richard Trois est plus un fan de Ségolène Royal qu'un blogueur politique. Il fait partie de ces gens qui d'ailleurs par leur attitude, desservent leur candidate, même si il est sûr que le garçon n'est pas méchant.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    "entre blogueurs de tendance socialiste",

    ça veut dire quoi exactement ?

    Par exemple Mélenchon indique qu'il se ralliera au candidat PS au deuxième tour pour battre NS... et pourtant il ne ménage pas Strauss-Kahn.

    Et de l'autre côté certaines personnes du centre ou de droite trouvent Strauss-Kahn très bien...

    Il semble donc que les soutiens de Strauss-Kahn se "déplacent" vers le centre, partagés entre des socialistes "libéraux" et des "centres-droit" démocrates... N'est-il pas normal dans ce cadre que certains "gaucho-socialistes" se sentent aigris ?
    @+
    Rhoo

    RépondreSupprimer
  8. Corto, Didier,

    Tapez vous entre vous !

    Yann,

    Oui !

    Dada,

    Un Royaliste pur jus !

    Dominique,

    Bof...

    Olivier,

    Ah !

    RépondreSupprimer
  9. des mois que t'as pas dit de mal de Ségolène ? fais attention quand même à ne pas devenir idôlatre...

    RépondreSupprimer
  10. @Jegoun
    En fait je dis la même chose que toi. Même si DSK n'est pas un choix de première intention, s'il apparaît qu'il est le mieux placé, je voterai pour lui en septembre. On verra ça en septembre.

    RépondreSupprimer
  11. @Olivier P

    "s'il apparaît qu'il est le mieux placé, je voterai pour lui en septembre"

    ça veut dire quoi ça ? Si les sondages le place en 1ère position ? C'est un peu le serpent qui se mord la queue ça :-///

    RépondreSupprimer
  12. Parce que Jospin 2002 et parce que Sarkozy 2007, je voterai pour le candidat du PS au 1er tour. Avec des pincettes pour DSK mais il est quand même moins de droite que Sarkozy !
    :-))

    [Et si Fillon se présentait en candidat libre, à la Balladur ? :-) ].

    RépondreSupprimer
  13. vous êtes vraiment surs que DSK est moins à droite que Sarkozy?
    moi je le vois plus comme un Copé, plus organisé, plus de sang-froid..
    que des gens de gauche puissent voter pour lui, ça me fait peur..

    http://dev.fakirpresse.info/tchofakir_dsk_sup.pdf

    RépondreSupprimer
  14. Judith : se dire de gauche et avoir moins peur de Copé et Sarkozy devrait t'amener à t'interroger sur ton positionnement politique. Pour le moins...
    :-)

    RépondreSupprimer
  15. @Poireau

    Laisse tomber ! Judith est surement un éminence grise de l'iRiposte... Elle ne sera pas sensible à tes arguments (et ton charme aussi) :PPP

    RépondreSupprimer
  16. Dadavidov : je sais bien. Mon commentaire est plus là pour désamorcer ses arguments pour les suivants !
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Judith,

    Voir que des crétines comme toi pensent pouvoir représenter la gauche toute seule me désole.

    Olivier,

    C'est bien !

    Lucia,

    Faut que je me soigne ?

    Dada, Poireau,

    Je vous laisse...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...