10 février 2011

Effectifs de la Fonction Publique : la France et les autres...

Vous connaissez le site http://www.strategie.gouv.fr/ ? Un  machin officiel. Il nous propose en particulier le tableau de bord de l’emploi public (pdf). J’en ai tiré ce graphique comparant les différents pays (à gauche).


Peut-on en déduire qu’il est urgent de réduire l’emploi public en France ?

La réponse est évidente.

Vous en voulez un autre ?

Ci-dessous…


Encore un ?

Voila.


Un zoom sur l’Education Nationale avec les profs en grève, aujourd’hui contre les suppressions de poste ?



Soyons plus précis. Le taux d’encadrement (et encore, le schéma « s’arrête » en 2006, donc avant les baisses déjà effectuées) ?



Et le personnel éducatif par habitant ?


J’espère que Nicolas Sarkozy saura justifier sa politique, ce soir… Le tout est issu de publications officielles du Gouvernement. Nicolas Sarkozy devra justifier une diminution du personnel de l'Education Nationale alors que la France est déjà dans la fourchette basse des pays équivalents.

6 commentaires:

  1. Il n'est plus dans la fourchette basse. Il est dernier, désormais.

    RépondreSupprimer
  2. On va bien trouver le moyen de traficoter tous ces graphiques gauchistes, griffonnés à la va-vite sur les tables de réunions du NPA, à tous les coups, nom d'un libéral !

    RépondreSupprimer
  3. ah très bien ! merci, j'avais pas le temps aujourd'hui :)

    RépondreSupprimer
  4. L'Hérétique,

    Ouais...

    MHPA,

    Faut pas tricher...

    Gaël,

    Faignasse.

    RépondreSupprimer
  5. Tu veux dire que ce serait dogmatique les suppression de postes ? Non ?!? :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...