10 août 2013

Que fait Manuel Valls à la fac ?

L'ami Sarkofrance revient sur le voile à la fac et le bruit que ça fait (lien ci-dessous). Nous sommes d'accord. A ma connaissance le voile à la fac n'est pas un problème ce qui n'empêche pas de laisser les professionnels et les politiques travailler (j'ai arrêté mes études il y a 27 ans et je suis pas vraiment habilité à parler de ce qui se passe dans les universités). J'en ai fait un billet l'autre jour. 

Il n'empêche que Jean-Louis Bianco, le président du truc, et Geneviève Fioraso, la ministre des machins, ont dit la même chose.

Manuel Valls, par contre, semble ne pas être sur la même position (voir le deuxième lien ci-dessous) et "n'exclut rien", ce qui laisse - encore - passer un doute sur le gouvernement. Celui qui se prépare à prendre la succession en 2022 ne peut-il pas lire la presse et recueillir les avis des deux seuls personnes plus ou moins habilitées à donner leur avis, l'une sur le voile, la laïcité et tout ça, l'autre sur les universités ?

J'aurais aimé que les couacs gouvernementaux ne viennent pas de lui. 

Ce qu'il y a d'amusant, dans cette histoire, c'est que je suis un blogueur qui défend plutôt Valls, contrairement à Juan, le taulier de Sarkofrance, mais qu'il ne mentionne pas que l'essentiel de la polémique qu'il condamne vient du ministre de l'intérieur. Quant à moi, je disais hier toute la sympathie que j'ai pour le ministre et le respect du travail qu'il fait.

Loués soient Sarkofrance et moi dans leur travail de blogueur de gouvernement. Private joke entre lui et moi. 

http://sarkofrance.wordpress.com/2013/08/10/ce-voile-que-lon-ne-voit-pas-dans-les-facs
http://gauchedecombat.com/2013/08/09/voile-a-luniversite-le-gouvernement-parle-dune-seule-voix

8 commentaires:

  1. j'ai oublié de citer Valls mais je pensais trop fortement à lui. En revanche, j'en remet une couche sur lui dans ma chronique hebdo mais y a un "Gerard Dchmol qui prend ça pour un compliment vallsien. Va comprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gauche de Combat alias Gérard machin est un peu con.

      Supprimer
  2. Valls n'est certainement pas le ministre que je préfère. Et ce, bien qu'il soit moins haïssable que la plupart de ses prédécesseurs dans le poste.

    Je repense à l'un de ces prédécesseurs (c'est déjà ancien) : en 1968, si Raymond Marcellin avait eu moins de sang-froid, le mouvement de protestation aurait pu finir dans un véritable bain de sang. Les esprits étaient tellement échauffés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu confonds Marcelin et Vals...

      Supprimer
    2. Précisément non ! C'était une simple association d'idées.

      Supprimer
  3. On ne plaisante pas avec ces gens-là...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.