15 août 2013

Le vrai bilan de Nicolas Sarkozy



Il y a des gens qui diffusent sur leur site le vrai bilan de Nicolas Sarkozy. Soit ils sont méchants, soit ils sont objectifs. Je ne rentrerai pas dans ce jeu.

Ah si ! Tiens ! C'est ici que ça se passe :
http://actuwiki.fr/politique/1983/

Beau travail ! Bravo...

6 commentaires:

  1. Et les militants UMP iront pondre les "vrais" bilans de Jospin, Hollande, Mitterand, et les autres. Et si un médias pas de gauche sort les pires présidents du moment, des très objectifs militants de droite feront ce même type de billet.

    Bah, cs vous amuse. De détruire les autres.

    Continuer. Je crains que ça lasse... Vite... Ou donne un résultat différent de celui escompté, une sorte de rejet violent de la politique..
    Mais faites ce que vous voulez... On peut supposer que lésine opaques se joueront sur des dynamiques locales... Donc il vous reste 3 ans...
    J'ai l'impression que le 23 avril 2017 ( ça sera un 23) sera pire que le 21.

    Mais on aura joué pendant 5 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais FalconHill, qu'ils le fassent ! Que la droite fasse le bilan de la droite au pouvoir !

      C'est la seule solution qu'elle a de gagner.

      Tes très objectifs militants de droite ne pourront pas faire ce genre de billet : ils n'ont rien.

      On n'aura pas joué pendant cinq ans, la droite aura coulé la France pendant dix ans. C'est toi, finalement, que ça amuse, ce genre de comparaison. Moi, elle me fait chier, car toutes les preuves sont là et les citoyens de droite continuent à défendre cette droite débile.

      Supprimer
    2. Tu n'as pas honte de diffuser un de mes billets que ce blog m'a honteusement pompé sans jamais m'en demander l'autorisation.
      Le lien originel est là : http://www.perdre-la-raison.com/2012/09/lheritage-le-vrai-bilan-complet-de.html

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.