15 août 2013

La reprise n'est là que pour ennuyer les opposants à Hollande




On a eu , hier, une bonne nouvelle en matière d'économie : la croissance a été de 0,5% au deuxième trimestre. Que ça soit dans les blogs comme dans la presse des observateurs et économistes du dimanche ont immédiatement commencé leurs railleries, sur le thème : c'est pas vrai nananère ou c'est le hasard. 

Reprenons. Pépère avait dit en début de mandat que les courbes s'inverseraient dès mi 2013. Nous y sommes. Que ça troue le cul à ceux qui n'aiment pas Hollande, je le conçois, mais ils pourraient faire profil bas sinon on pourrait être tentés de retrouver tous les propos qu'ils ont tenus depuis quelques mois. On pourrait d'ailleurs noter tout ce qu'ils disent maintenant pour leur envoyer dans la gueule quand il y aura confirmation. 

Vous me direz que vous pouvez aussi noter les propos que je tiens pour me les renvoyer dans la gueule si je me plante mais ça va finir par se voir sur votre tronche que vous souhaitez l'échec de Hollande et de la France. 

Cela étant, ça fait quelques mois qu'on entend parler de petits signes de reprise en Europe. Il n'y a pas de raison qu'elle ne passe pas par nous ! A ce stade les opposants à Hollande (y compris Gauche de Combat qui se fait un malin plaisir à diffuser les mêmes saloperies que les blogueurs réactionnaires) devaient commencer à se mettre dans le crâne que la probabilité pour que la reprise soit vraiment là est plus forte que la probabilité inverse. 

Ils devraient même commencer à serrer les fesses aux cas où la reprise (la vraie, celle où l'on voit le chômage réellement baisser) arrive à trois mois avant les prochaines échéances électorales. Ils auront alors compris la communication du président et du gouvernement. Mais ça sera trop tard. 

Dans l'attente, on continue à lire des bêtises de la part d'économistes, comme dans cet article de libération (voir le lien ci-dessous). On y trouve par exemple, en conclusion : 
«Il faut réfléchir et arrêter de faire des conjonctures en zigzag, conclut Jean-Paul Pollin. Il y a quinze jours, tout le monde annonçait une année 2014 catastrophique».  

Il est mignon, lui ! Il y a 15 jours, le FMI disait qu'on était sur la bonne voie. 


Quelques liens :
http://www.liberation.fr/economie/2013/08/14/croissance-feu-de-paille-ou-sortie-de-crise_924853
http://www.margaud.net/2013/08/la-vraie-gauche-se-vomi-dessus.html 

31 commentaires:

  1. Il me semble, cher ami, que dès la première phrase de votre excellentissime billet, vous vous fourvoyez un peu.
    Vous parlez d'une bonne nouvelle en matière d'écologie.
    Otez moi donc d'un doute, vous vouliez dire économie.

    RépondreSupprimer
  2. Une fois la surprise passée on sait déjà tous très bien ce que sera le discours de Copé et consorts sur cette reprise économique:

    - elle est due à l'impulsion générée sous l'ère Sarkozy,
    - elle est plus molle que dans d'autres pays à cause des mesures prises par Hollande.

    Éternels discours, les mêmes depuis 40 ans d'alternance politique.

    En attendant, je suis bien d'accord avec toi: ne gâchons pas notre plaisir, si bref soit-il, et mettons bien dans la merde le nez de tous ces commentateurs qui vouaient la France à une dépression économique historique. C'est toujours ça de pris ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Rien à ajouter, mais c'est bon de le dire. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Et hôp pourvu que ça dure. (la reprise hein, pas les conneries des commentateurs qui n'attendent que le pire)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le lien mais il est faux.
    J'ai corrigé une faute.

    RépondreSupprimer
  6. Je le trouve bien, moi l'article de Libé...

    RépondreSupprimer
  7. Toujours bon à prendre.
    pour l'article de libé, encore plus affligeant : les commentaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut jamais lire les commentaires dans Libé. Ca rend triste.

      Supprimer
    2. Mais non. Ça montre des imbéciles c'est tout.

      Supprimer
    3. C'est pour ça que je les lis. Peut-être un petit reste de maso. En plus, il y a beaucoup de forum du même tonneau.

      Supprimer
  8. c'est bon pour le moral
    c'est bon poiur le moral
    reprenons tous en choeur
    c'est bon pour le moral

    RépondreSupprimer
  9. Désolé de venir jouer les troubles-fêtes.

    Taper sur les détracteurs de Hollande dans un moment d'euphorie dû à une variation infinitésimale de la "croissance Schröder", pourquoi pas?

    Mais à un moment, il faudra bien faire face à vos contradictions. On ne peut pas pendant un an répéter inlassablement que tout ce qui va mal est à cause de l'héritage de Sarkozy, quand bien même cet héritage est réellement catastrophique et a bien un vrai impact sur la situation actuelle (ce que je pense), et ensuite, quand il y a une nouvelle modérément bonne, s'en attribuer tous les mérites.

    On ne peut pas non plus répéter pendant un an "qu'une année, c'est trop court pour juger, ou pour faire un bilan, et que l'on verra les résultats de la politique de Hollande plus tard" dès qu'il y a une critique, et soudainement affirmer que cette reprise est bien le résultat de l'action du gouvernement depuis un an.

    Mais bon à la limite, c'est pas le plus important. On a tous sa part de contradictions. Et ce petit cirque n'est à la limite que de la politique politicienne.

    Ce que je trouve plus dommageable par contre, c'est l'euphorie même que cette reprise a suscité(on verra si s'en est réellement une ou pas dans plusieurs mois). Que ce demi-point de croissance soit dû aux actions d'Hollande ou non n'enlève rien à la nature des actions d'Hollande.

    Je m'explique. Retrouver un demi-point de croissance n'est en soi ni une bonne ni mauvaise nouvelle. Prenons l'exemple de l'Allemagne: elle a beau conserver un bon taux de croissance, la situation des travailleurs, des précaires et des pauvres n'a fait qu'empirer en 15 ans, peu importe le taux de croissance. 20% de travailleurs pauvres, réduction de l’espérance de vie en bonne santé, jobs à 1 euro, pas de SMIC, recul du départ en retraite etc.

    Ici, c'est pareil. On se réjouit de +0,5% de croissance, quand bien même cela fait suite à la destruction du code du travail avec l'ANI-Medef, une hausse de l’impôt le plus injuste pour les pauvres (la TVA "sociale"), le recul de l'âge de départ à la retraite, une augmentation du SMIC de 0,03 euros (!), le vote des traités de l'austérité (TSCG et MES), la prévenance avec Cahuzac et la sévérité avec Batho, NDDL, l'abandon des Arcelor-Mittal ou des Fralib en rase-campagne en tirant dans le dos à Montebourg, la chasse aux Roms, les 20 milliards de cadeaux aux patrons sans contreparties etc.

    Bref, une croissance, mais pour quoi, et surtout, pour qui? Pour finir comme les travailleurs allemands?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors ? Tu préfèrerais plus de chômage mais un renforcement du code du travail ? Que vient faire NDDL dans cette histoire ? Où ai-je dit que c'est grâce à Hollande ?

      Supprimer
    2. " Tu préfèrerais plus de chômage mais un renforcement du code du travail ? "

      Bien sûr que non. Mais, heureusement, le monde n'est pas condamné à choisir entre deux options binaires et caricaturales.

      "Que vient faire NDDL dans cette histoire ?"
      C'était une illustration de comment les priorités de nos politiques publiques sont détraquées.

      "Où ai-je dit que c'est grâce à Hollande ?"
      Je l'ai déduit de ta position qui consiste à dire que la reprise fasse chier les opposants d'Hollande. Pour les faire chier, il faut bien que cette reprise soit à l'actif d'Hollande.
      Je te présente mes excuses si je suis allé un peu trop vite dans ma déduction. Si tu ne te plaçais que sur le point de vue de la com', sans reprendre cette position à ton compte, je ne l'ai pas réalisé...

      Supprimer
    3. C'est toi qui me parle de caricature ?

      Pour NDDL, je ne vois toujours pas le rapport. Des clowns du Front de Gauche ont décidé que c'était mauvais alors que c'est un truc qui faisait consensus et qui doit se faire pour le bien de l'économie et un tas de trucs.

      Pour le reste, tu déduis des conneries qui ne m'intéressent pas.

      Supprimer
  10. C'est un nid de chenilles processionnaires qu'on voit dans le pin ?

    Faut faire gaffe, c'est une peste cette saloperie, quand y'en a trop... et pas les toucher, elles sont urticantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Il n'y en à plus depuis quatre ou cinq ans. Ça va ça vient...

      Supprimer
  11. Une chose est sur, le CAC40 est en hausse !!

    Mais bon, comme l'économie financière est de plus en plus détachée de l'économie réelle je ne suis pas sur que l'on puisse qur c'est grâce à machin ou à truc.

    Une chose est sure : le climat actuel n’incite pas les entreprises à investir dans l'économie réelle donc elles investissent dans l'économie financières car il faut bien qu'elle foutent leur pognon quelque part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Généralement et même si ce n'est pas une vérité absolue, la montée durable du CAC est bon signe.

      Supprimer
    2. Mouai... C'est vraiment pas une vérité absolue...

      Supprimer
    3. Et les gars, rien que d'en parler il perd 0,51% aujourd'hui

      Supprimer
  12. Bonne nouvelle mais comment vont faire les entreprises du CAC40 pour justifier leurs licenciement maintenant?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.