09 janvier 2010

Fièvre, par Lars Norén

Edit : ce billet publicitaire n'est PAS sponsorisé.


Fièvre, Lars Norén, au Théâtre des MathurinsLe CAPITAL de Karl Marx échoue entre les mains d'une femme, riche. Improbable cadeau pour elle qui a déjà tant. Le communisme serait-il revenu à la mode ?

L'hypothèse est invraisemblable, vertigineuse, troublante, dangereuse même... quand quelques vérités simples viennent se déposer telles de petites bombes malicieuses sur le champ dormant de la conscience.

Conscience qui est aussi bien là vôtre. Car ce texte à l'humour grinçant ne vous épargnera pas.

Et à coup sûr sa fièvre vous saisira.


Donc cela s'appelle Fièvre. C'est un texte de Wallace Shawn, auteur américain et contemporain. C'est une mise en scène de Lars Norén, auteur et metteur en scène suédois - un des grands noms actuels du théâtre. Et c'est joué magnifiquement par Simona Maïcanescu, comédienne franco-roumaine au talent immense, qui offre là de ces prestations qui marquent pour longtemps les spectateurs. En sus c'est une amie.
Aujourd'hui donc ce spectacle existe. Aujourd'hui il a trouvé une scène où se produire - à Paris, au Théâtre des Mathurins. Et il ne saurait désormais vivre sans spectateurs. Ce spectacle a besoin de vous.
J'ai assisté à la première - l'an dernier, au Centre Régional Dramatique de Tours - et c'est sans crainte de vous tromper que je puis vous confier qu'il s'agit purement et simplement d'un véritable petit bijou. Qui mérite amplement que vous lui consacriez une soirée. Qui ne vous décevra pas. Au point que vous n'oublierez pas ensuite d'en parler à vos amis, auquel vous recommanderez à votre tour de prendre le risque d'être emportés par cette Fièvre.
C'est à partir du mercredi 13 janvier (autant dire demain !), du Mardi au Samedi à 19h - "en matinée" le Dimanche à 17h -, et plus tôt vous viendrez, plus vite les bouches en parleront aux oreilles. Et plus alors ce spectacle aura sa chance - c'est-à-dire plus nombreux seront les spectateurs qui pourront se déclarer chanceux d'y avoir assisté. Ne le ratez pas.
Cliquez ici pour réserver maintenant - ou bien téléphonez là : 01 42 65 90 00


Si vous voulez en savoir un peu plus, il y a aussi ce petit site...



Fièvre, Lars Norén, au Théâtre des Mathurins





17 commentaires:

  1. C'est un billet sponsorisé ? Vous couchez avec l'ouvreuse, ou bien ?

    RépondreSupprimer
  2. Non. Dedalus n'est pas baisable.

    RépondreSupprimer
  3. Je croyais que tu ne faisais pas de billet sponsorise. La c'est chiant et on y crois pas 1 seconde

    RépondreSupprimer
  4. Ce billet n'est PAS sponsorisé. Je ne touche pas un radis pour le faire. Peut-être une bière à l'occasion mais, en principe, j'en offre une en retour.

    Je fais de la pub pour un copain, c'est tout.

    Comme quand je fais de la pub pour des blogs féministes !

    RépondreSupprimer
  5. Est ce que les intermittents sont bien traités, je veux dire le frigo du foyer est il rempli de bieres?

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est vrai ça, c'est un peu comme si Didier faisait de la promo gratuite sur son blog, pour son beau-fils et petit cousin...

    RépondreSupprimer
  7. Oui, une bière. Minimum. Ce qui tout de même ne franchit pas la frontière du copinage au sponsoring.

    Merci beaucoup, Nicolas. Ce spectacle le vaut bien. Et ceux qui en sont les promoteurs, par le cœur et par le corps, le sont bien plus encore.

    Olympe, prend la peine d'aller voir, puis revient nous en parler. Je te rembourse le billet si tu n'as pas beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  8. Ah, j'ai eu peur, j'ai cru que vous vous étiez mis au théâtre...

    Olivier : oui, mais moi, quand je fais du copinage, j'affiche la couleur. Là, il y avait un doute, on avait l'impression était vraiment allé voir ce spectacle et qu'il l'avait aimé. Vous comprendrez mon inquiétude...

    RépondreSupprimer
  9. On avait l'impression QUE NICOLAS...

    RépondreSupprimer
  10. Mais Didier, Nicolas a retenu son billet, c'est ce que j'ai compris!

    RépondreSupprimer
  11. Bon, c'est pas tout ça, il faut aller voir la pièce maintenant ! :-)))

    RépondreSupprimer
  12. Recommandé par les influenceurs!
    C'est bien ce genre de billets aussi!

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas...
    C'est que... tu me donnerais presque l'envie d'aller vivre à Paris, toi.... tout au moins dans les alentours....immédiats...
    Théâtre et Opéra... des rêves enfin, pour moi.

    RépondreSupprimer
  14. Jeffanne,

    J'habite bien Paris mais je ne sors quasiment jamais !

    Ferocias,

    Oui, il en faut !

    Poireau,

    Tu crois ?

    Le Coucou,

    Rassure Didier !

    Olivier,

    Il n'irait pas jusque là.

    Fidel,

    J'espère !

    RépondreSupprimer
  15. Hé Nicolas....
    tu m'as juste donné envie (une toute petite envie), en en parlant si bien, d'aller voir cette pièce de théâtre....c'est tout...
    bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.