24 janvier 2010

Tu vas au bal, Huchon ?

Non ! A la Comète !


Comme je suis masqué sur la photo de groupe que Dagrouik a prise après le repas avec Jean-Paul Huchon, je vais vous donner une indication pour que vous puissiez savoir où je suis : j’ai la main dans la poche mais uniquement pour retenir mon pantalon car j’ai tendance à me retrouver en slip quand je rencontre une personnalité politique.

Etant un doux rêveur, j’ai du mal à imaginer les enjeux politiques… Aussi, quand j’ai vu Jean-Luc Laurent, le maire du Kremlin-Bicêtre, actuel vice-président du Conseil Régional et candidat dans la liste du Val de Marle, je me suis demandé si je n’avais pas fait une connerie. Je savais par Hervé, lui-même deuxième adjoint au maire et candidat, que le Maire était au courant de notre déjeuner. Mais non, je ne me suis pas fait engueuler ! Mon cœur a à nouveau battu quand le Maire est entré dans la Comète : je me suis souvenu que j’avais oublié de l’informer de la présence de Bernard Chappellier, le chef des Verts du coin mais fâché avec les Verts nationaux, j’en ai déjà parlé ici.

En partant, le Maire m’a dit : « je vais vous donner mon numéro de portable » sous-entendu « comme ça, la prochaine fois que tu feras une connerie, mon gaillard, tu pourras me prévenir avant ». J’ai donc sorti mon iPhone et créé une entrée dans le répertoire mais il a oublié de me filer son numéro. Je suis probablement le seul type au monde à avoir une fiche de contact avec le nom de son Maire dans une iPhone sans numéro de téléphone et sans adresse mail.

Voilà pour l’introduction laborieuse.

Jean-Paul Huchon est arrivé avec un quart d’heure de retard ce dont personne ne lui en voudra : il est parti avec une heure de retard et j’ai cru comprendre qu’il a passé un très bon moment avec nous, ce qui suffit amplement à ma satisfaction. Il faudra juste que je pense, la prochaine fois, à ne pas m’asseoir en face de lui mais en face de son chauffeur : ça m’amuse toujours de remplir les verres de vin de mes voisins…

Julien Dray, quand on l’avait reçu, n’avait bu que du Coca Cola. La première fois que je l’avais rencontré, Julien, il nous avait raconté une anecdote à propos de François Mitterrand. Jean-Paul Huchon (JPH dans la suite) nous a raconté une anecdote à propos de François Mitterrand. La prochaine fois que je rencontrerai un jeune blogueur politique, il faut que je pense à lui raconter une anecdote à propos de Versac.

C’est le maire qui m’avait dit de m’installer en face de lui, sous-entendu : « connard, c’est toi qui invite, alors comme il y a une seule gonzesse tu la mets à côté de toi pour pouvoir la tripoter et tu te carres en face de l’invité prestigieux ». En face d’Hypos, donc à côté de JPH, il y avait Dagrouik et dans le fond, près du radiateur, Jon et le fils d’Hypos. De l’autre côté de JPH, on a mis un type mince, Seb Musset pour éviter de fatiguer trop la banquette. Un peu plus loin, il y avait un tas de monde. De mémoire : JBR, Ménilmuche, Bernard Chappellier, le chauffeur (vu sa carrure, il doit faire aussi garde du corps), Momo Grodem, William. J’espère n’avoir oublié personne, sachant que je garde le meilleur pour la fin : Dedalus, dont je vous invite à consommer le dernier billet si vous êtes blogueur gauchiste.

Nous, nous avons consommé 4 bouteilles de rouge, ce qui est très raisonnable, admettez !

J’avais réussi à virer le vieux Jacques avant l’arrivée de JPH. Il n’avait trouvé qu’un seul jeu de mots à lui sortir : « Il parait que vous dansez bien quand vous allez au bal, Huchon ». Ca aurait été insupportable. Ce jeu de mots est tellement mauvais que je n'oserais même pas en faire un titre de billet.

Au service, il y avait Jérome, l’associé du patron donc patron lui-même, et Romuald. Jim était derrière le comptoir et Farad en cuisine. Merci à eux. De l’autre côté du comptoir, nous avions Abdel le roi du Maroc et Geneviève. Et d’autres ivrognes.

Hervé et le Maire ne sont pas restés déjeuner.

Ah ! Merde ! J’en suis encore à l’introduction.

On a parlé d’un tas de chose, avec JPH, pendant ce repas. Je vais laisser Dagrouik faire un compte rendu plus précis : il a pris un tas de notes. Les autres blogueurs présents auront aussi un tas de chose à dire : je vous signalerai leurs billets.

Je vais pouvoir continuer l’introduction. J’aime bien introduire.

Quand j’ai rejoint la table, Geneviève m’a demandé : « Ah ! Tu manges avec le Maire et son équipe ». « Non ! Geneviève ! Le Monsieur, là c’est Jean-Paul Huchon, le Président du Conseil Régional. » Jim qui est à l’inculture politique ce que les céréales sont à la bière m’avait déclaré, un peu avant qu’il ne savait pas ce qu’était un Conseil Régional. Je lui ai dit plus ou moins. Ce qui l’intéressait, c’est de savoir si JPH aurait un tas de gardes du corps, sans doute pour jouer avec eux… Abdel, le roi du Maroc, n’a eu qu’une parole : « Jim, tu peux me remettre un verre ? »

Voila, les gens connaissent leur Maire, mais pas le Président du Conseil Régional. C’est un des premiers éléments que je voulais souligner, à l’issue de ces deux heures de discussion. Selon JPH, la région a beaucoup de poids financier, des responsabilités énormes, mais les gens ne la connaisse pas car elle passe par des acteurs locaux plus proches des gens. JPH nous a cité un exemple (des « passeports culture » pour les jeunes, je crois) : la région a financé ces machins mais est passée par les lycées pour les distribuer. Les gens (lycéens, parents, …) sont persuadés que c’est une initiative du proviseur ou de la mairie.

Difficile de présenter un bilan et un programme, dans ce contexte !

JPH nous a présenté néanmoins son programme : automatiser la ligne 14 et prolonger la 1 jusqu’à La Défense et la 7 jusqu’à Villejuif.

C’est un des autres points que je tenais à souligner. JPH nous confirme une impression qu’on a,  entre blogueurs et twitteurs : le manque de préparation, presque de sérieux, de la campagne de l’UMP (et d’une manière général, du travail de la droite au CR). Le ratage de Chantal Jouanno à propos de la ligne 14 en est l’emblème mais un tas d’autres détails le confirment ! A croire que JPH regrette de ne pas avoir Roger Karouchi comme adversaire !

Enfin, de cette discussion, je voulais aussi signaler le moment où nous avons évoqué la gauche et ses éternelles divisions, notamment avec les écolos du coin qui se sont fixés comme seul objectif d’être devant le PS au premier tour pour avoir la Présidence mais qui oublie l’essentiel… Il faut gagner le deuxième tour : c’est la droite qui est à battre.

Nous avons passé un moment très chaleureux, deux trop courtes heures d’intense discussion. JPH est une personnalité très sympathique, avec une carrière impressionnante (par exemple, il a été directeur de cabinet de Michel Rocard quand ce dernier était Premier Ministre). Il connaît ses dossiers sur le bout des doigts. Je lui souhaite une belle campagne et une élection triomphante !

Hop !

La Comète est magique.

Prochain déjeuner : samedi 30, 12h30, en l’honneur de Trublyonne.
Prochain KdB : jeudi 11 février à 19h, en l’honneur de Marie !

Le Comète est ouverte aux autres candidats en Ile de France (contactez-moi…). Je crois savoir, par ailleurs, qu’on devrait avoir un nouvel invité très prestigieux prochainement. Yann s’en occupe !



23 commentaires:

  1. Je suis juste dans l'attente d'une date mais c'est dans les tuyaux. L'emploi du temps de [...] est hyper serré.

    RépondreSupprimer
  2. Je me doute !

    Et essaie de voir si on peut l'annoncer à l'avance (les blogs restent confidentiels et il n'est pas spécialement connu dans le quartier).

    RépondreSupprimer
  3. Quatre bouteilles de rouge... Mais quelques mousses avant et après, tout de même ? Sinon, c'est inhumain !

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Un seul digestif après (remerciement de la maison) et une seule bière avant Monsieur Huchon avait soif.

    Par contre, il est arrivé en retard et je l'ai attendu au comptoir avec Tonnégrande et le vieux Jacques. Au Ricard.

    RépondreSupprimer
  5. Tu l'as quand même repris le calembour foireux du vieux Jacques

    RépondreSupprimer
  6. Jouanno aimerait venir à la Comète. Elle a aussitôt demander à son équipe de mettre sur pied un projet de ligne de métro jusqu'à Bicêtre !
    :-))

    [Quel bonheur de voir des élus, même en campagne, venir discuter dans les bistrots ! J'ai connu ça avec Mauroy à Lille quand il était maire et premier ministre et malgré ça totalement abordable ! Il ne faut pas se laisser aller à se croire important ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  7. Le titre, tu as osé finalement ^^

    RépondreSupprimer
  8. Cette photo, et les quelques gens que je reconnais (et que j'apprécie), me touche particulièrement...

    Rien à rajouter. Sinon que même si Huchon a parfois des paroles que je n'apprécie pas trop, j'ai beaucoup de respect pour cet homme intègre.
    Et quelque part, ça ne me dérangerait pas qu'il soit réélu contre l'UMP officielle parisienne... (litote)

    Mais comme je suis un connard de droite, je ne vais le dire trop fort et je vais partir en te souhaitant un bon dimanche (et merci pour ce billet, il me fait beaucoup de bien...)

    RépondreSupprimer
  9. le Jean Paul que des socialistes amateurs de Maupassant appellent gentiment "le rosier de Madame Huchon "?

    RépondreSupprimer
  10. Et, sinon, qu'est-ce que vous foutiez en bras de chemise par un temps pareil ?

    RépondreSupprimer
  11. La Comète est en train de devenir l'endroit ou les politiques se pressent !
    essaye d'inviter une femme et si c'est Arlette LAguillier j'accoure.

    Sinon Hypos devrait te faire un procès pour la façon dont tu les as arrangés elle et son fils

    RépondreSupprimer
  12. Euhhh, attends, la ligne 14 elle est pas déjà automatisée ?

    RépondreSupprimer
  13. Ségolène, elle vient quand?
    J'ai un truc à lui montrer.

    RépondreSupprimer
  14. Le titre, il fallait oser, en effet! Je sens que le maire du Kremlin-Bicêtre va te prendre sur sa prochaine liste!

    RépondreSupprimer
  15. Waouh ! C'est gentil... et très finement amené.

    Tu as raison, on était bien en face du chauffeur, un très chic type - même s'il est resté à l'eau jusqu'au bout. Une bonne entrée aussi pour en savoir plus sur Huchon - et il ne m'en a dit que du bien.

    Oui, la comète est magique. D'ailleurs c'est le seul endroit où je me dispute pas avec Ronald.

    RépondreSupprimer
  16. Merde, j'ai pas dit merci. Pourtant j'avais deux bonnes raisons : les liens. Ceux que tu places dans tes billets, ceux que tu crées dans ton bar.

    RépondreSupprimer
  17. Faudrait penser à passer sur TF1 pour la Comète

    RépondreSupprimer
  18. Dominique,

    Tu crois ?

    Dedalus,

    Vive les liens ! Vive les bistros !

    Le Coucou,

    Un titre, ça s'ose !

    Tonnégrande,

    Non.

    Benjii,

    On sait plus, à force !

    Olympe,

    Comment tu les as reconnus ?

    Didier,

    J'allais pas sortir torse nu.

    Fidel,

    Ah !

    FalconHill,

    Chut !

    Stef,

    Il faut toujours oser.

    Poireau,

    Vive les bistros !

    Elmone,

    Fallait bien un titre...

    RépondreSupprimer
  19. Dedalus,

    J'ai répondu rapidement. Je crois qu'aujourd'hui, c'est toi qu'il faut remercier, vu le boulot fourni !

    RépondreSupprimer
  20. C'est un très bo billet ! encore des regrets pour ceuzes qui sont loin...

    @ +


    Bésitos

    RépondreSupprimer
  21. Un énorme merci (je sais je suis toujours en retard), bises à bientôt...

    RépondreSupprimer
  22. Marie,

    De rien ! Et à très bientôt !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.