14 janvier 2010

Les sondages coulent Duflot


J’aime bien pendant ces périodes électorales les avalanches de sondages que tout le monde regarde avec attention tout en gueulant, au soir des élections, car les sondeurs se plantent largement. Donc, j’en fais des billets. C’est parti pour les régionales ! C’est l’Ile de France qui m’intéresse, cette année mais je regarde également d’autres régions, notamment le Languedoc-Roussillon, par sympathie pour mon camarade FalconHill qui ne souhaite pas plus que moi la victoire de Georges Frêche (mais je ne vais pas lutter contre mon camp et contre les décisions des militants socialos du coin).


C’est le Monde qui diffuse le premier sondage, pour l’Ile de France, que j’étudie cette année. La liste de Valérie Pécresse, pour l’UMP, arriverait en tête au premier tour avec 32% des voix. La liste PS conduite par Jean-Paul Huchon serait deuxième avec 24% des voix, suivis de loin par Europe Ecologie, de Cécile Duflot, avec 17%. A ce propos, je tiens à m'excuser pour le titre de ce billet : quand j'ai un jeu de mot idiot à faire, je ne peux pas m'empêcher.

Il y a encore un mois ou deux, certains imaginaient EE en tête… Il reste encore un mois ou deux.

« La liste du Front de gauche, conduite par Pierre Laurent et soutenue par le Parti communiste et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, obtiendrait 6 %, et le NPA d'Olivier Besancenot 4%. La liste de l'Alliance écologiste indépendante de Jean-Marc Governatori est créditée de de 1,5 % et celle du MoDem d'Alain Dolium de 5 %. »

C’est dommage, ça va déprimer mes trolls du PdG, « obligés » de fusionner leur liste, au deuxième tour, avec la liste de gauche qui arrivera en tête au premier tour et de rentrer dans la pénombre jusqu’aux prochaines élections (ou, si je compte bien, à la primaire pour trouver un candidat à la Présidentielles).

Je ne sais pas qui est Alain Dolium, pour le Modem. Une nouvelle étoile montante ? « Il est grand, svelte, élégant, souriant. Physiquement, un mélange d'Harry Roselmack et de Barack Obama. » C’est Tonnégrande qui va me encore me casser les bonbons à l’apéro. Surtout qu’Alain Dolium semble avoir une barbe blanche d’après la photo. Enfin ! Il a l’air sympathique, il a voté Jospin : c’est Ouest-France qui le dit…

Nous allons faire courir la rumeur que c’est un type de gauche afin qu’il pique des voix à Europe Ecologie, dépasse les 5% au premier tour, histoire qu’on puisse rigoler pour la constitution des listes au deuxième, quand il faudra fusionner les listes PS, EE, PdG et Modem…

Nous allons aussi relancer le débat sur l’Identité Nationale histoire de foutre la merde encore plus (la liste FN n’atteindrait pas, d’après ce sondage, les 10% nécessaires pour se maintenir).


Tel que c’est parti, on va se retrouver avec 4 listes au second tour !



18 commentaires:

  1. En tout cas, Dolium ça sonne un peu "médicament" :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ta sympathie (sincèrement merci)

    En tous cas, tous les sondages montrent une évidence : l'UMP n'a pas de réserve de voix pour le deuxième tour. C'était notre analyse du scrutin des européennes d'ailleurs : nous n'étions pas beaucoup à trouver que le score de l'UMP était tout, sauf une victoire... VOilà la preuve.

    Voilà aussi pourquoi Sarkozy pond une réforme territoriale avec une élection à un seul tour ?

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  3. Dada,

    J'espère que c'est pas un suppositoire.

    FalconHill,

    De rien !

    Oui pour le reste. En fait, la création de l'UMP a été une erreur de la droite (pour les scrutins locaux seulement : c'est une excellente machine à gagner les présidentielles).

    RépondreSupprimer
  4. J'espère pouvoir être rentrée pour le second tour, cela dépendra du lieu de rééducation...
    J'ai totalement oublié de m'occuper du vote par procuration, ça m'a échappé.

    Dada

    Dolium rime avec Valium, comme anti-douleur et précurseur de sommeil..

    Nicolas,

    En supo ?? ouille!!

    Pour ce qui est de l'identité nationale, beaucoup de ceux qui ont vraiment quelque chose à dire restent à la porte..
    On filtre et on lit dans le marc de café restant...

    RépondreSupprimer
  5. Christie,

    Le vote n'est pas la priorité !

    RépondreSupprimer
  6. Pour moi, c'est important, surtout que les femmes se sont battues pour l'avoir ce droit.

    De plus c'est un droit à la parole.
    Le droit et le devoir de dire ce que l'on pense..
    Le langage des urnes compte..

    Mais c'est vrai que cette fois, ça m'a échappé.. je suis une voix PS sans la moindre hésitation, voix manquante pour le moment..

    RépondreSupprimer
  7. Le jeu de mots dans le titre....c'est MISERABLE.

    Les débats sur l'identité nationale dans les sous-préfectures bretonnes sont très rigolos: dix personnes dans la salle, dont l'éternel autonomiste d'un parti autonomiste breton modéré contre l'autonomiste breton tendance hard psychotique, qui vont parler de l'enseignement du breton et de la télé bretonne, un professeur d'histoire-Géo qui a donné rendez-vous (en vain) à ses élèves, deux représentants d'associations qui ne ratent aucune sortie pour expliquer le travail de leur association, trois ou quatre vieux de la maison de retraite du coin à qui on a dit qu'il y aurait un pot de l'amitié, et le journaliste de Ouest France qui passe faire un petit coucou et se pince pour rester éveillé le temps de prendre trois photos.

    RépondreSupprimer
  8. Hier soir à la Cantine, j'ai trouvé que Dollium (le suppositoire de Bayrou pour faire passer la couleuvre) ressemblait un peu à Copé en black.

    RépondreSupprimer
  9. Votre titre a quelque chose de téléphoné, mais je dois convenir qu'il m'a fait sourire et m'a incité à aller lire votre billet depuis Wikio. Vous m'incitâtes à cliquer; bien joué!

    RépondreSupprimer
  10. Daniel,

    Merci !

    Dagrouik,

    Faudrait savoir à quoi ressemble Copé...

    Suzanne,

    Mon jeu de mots est parfait mais c'est dommage : il est sans rapport avec le billet.

    Et dans le fond de la salle, à la sous-préfecture, il y a un merle moqueur...

    Christie,

    Ce que je voulais dire c'est que la santé des proches est plus importante qu'un bulletin dans une urne.

    RépondreSupprimer
  11. pour ma part ça ne seras jamais pour les verts trop arrogant trop donneur de leçon et moraliste.Eux qui disent vouloir faire de la politique autrement sont au final comme les autres voir plus sectaire n'hésitant pas a viré des verts qui ont osez soutenir au premier tour des présidents de région du ps.Les même verts qui iront a la soupe du deuxième auprès du ps.

    RépondreSupprimer
  12. Ca confirme quelque chose qu'on savait déjà. Le FdG n'est qu'un satellite de plus dans la galaxie de petits partis qui cassent les couilles au PS pour exister.
    Ils remplaceront la candidature chevènement de 2002 par celle de Mélenchon en 2012, et bis répétita.

    RépondreSupprimer
  13. Par contre, la mauvaise opération, c'est qu'un tel sondage pourrait rassurer les militants PS, leur faire penser qu'il ne sont pas si près du gouffre que ça, et laisser du même coup le dynamisme associatif des verts les faire passer devant au 1er tour.

    RépondreSupprimer
  14. 52,5% de gauche avec des vrais morceaux de vraie gauche dedans !
    :-))

    [l'UMP a vraiment fait le vide autour d'elle, quand même… :-)) ].

    RépondreSupprimer
  15. http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Aubry-meilleure-opposante-a-Sarkozy-164859/

    Franchement, on prend qui pour des cons ? Les médias sont à la solde de qui je me le demande

    RépondreSupprimer
  16. Zut il a fallu que je lise les commentaires pour repérer qu'il y avait jeu de mot dans le titre... tu as déjà fait bien mieux !
    Cela dit dans le même ordre je te propose pour les résultats des élections : Lame de fond verte ! Les socialistes noyés sous Duflot... Oui je sais mais tu as bien dit que les jeux de mots idiots étaient permis...

    RépondreSupprimer
  17. 6 % c'est déjà bien au tout début de la campagne. Aux européennes on était au départ à 2 %...

    On va déjà essayer de dépasser le FN et le MoDem, rien que pour enchanter les bobos qui rêvent d'une association PS-MoDem.

    Je crois que dans certaines régions, on va se marrer le soir du 1er tour...

    RépondreSupprimer
  18. Briolay,

    Oui, ils sont pires.

    Benjii,

    Oui, il faut rester vigilant et rappeler que le bon score de 2004 sont dus au triangulaires avec le FN.

    Dorian,

    J'avais déjà fait un jeu de mot avec Duflot... Un suffit.

    DPP,

    Tu deviens agressif, mon canard. Le PdG a désigné l'ennemi : le PS. C'est tout.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.