20 janvier 2010

M'endormir au Conseil des Ministres


C’est aujourd’hui que le Conseil des Ministres examine le projet de loi sur le grand Emprunt (22 milliards) et les 35 milliards de dépenses qui l’accompagnent. Les bizarreries de la comptabilité font que ces 22 milliards empruntés ne seront pas comptabilisé comme de la dette à un point qu’on se demande si ça ne ressemble pas à de l’arnaque.

7,6 milliards seront dépensés pour l’écologie dont 1,5 pour « l'impact environnemental de l'aéronautique ». Ils vont faire des avions solaires ?

« Avec 19 milliards d'euros, la recherche, l'enseignement supérieur et la valorisation des innovations se taillent la part du lion, pour la plus grande satisfaction de Valérie Pécresse ». Ah ! Celle qui gueule parce que Jean-Paul Huchon la traite comme les autres candidats aux Régionales ? « "On a tout obtenu, c'est le jour et la nuit par rapport à la situation qui prévalait antérieurement", exulte l'entourage de la ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur. ». Ministre depuis trois ans…

Au même Conseil des Ministres, « Jean-Louis Borloo proposera ce mercredi au Conseil des ministres plusieurs scénarios pour taxer les émissions de CO2 des plus grandes entreprises françaises en préservant leur compétitivité par un système de compensations ».

Je résume : on va taxer les entreprises pour se mettre en conformité avec les décisions du Conseil Constitutionnel mais on va leur refiler l’oseille par un autre biais. Ni vu ni connu.

« Pour le reste, il n'y aura pas de modification, notamment pour les transporteurs routiers, agriculteurs et pêcheurs, qui continueront à bénéficier d'exonérations, comme le stipulait le texte d'origine, confirme une source gouvernementale. » Pour ce qui concerne les agriculteurs et les pêcheurs devant l’éternel, je dois admettre que je m’en fous. Mais je ne vois pas l’intérêt d’exonérer les transporteurs routiers… Autant encourager directement les délocalisations et repousser la production le plus loin possible.

« Les particuliers verront leur taxe carbone intégralement compensée par un "chèque vert", comme initialement prévu ». Je suis au Crédit Agricole : tous les chèques que je fais sont verts. Notre gouvernement est amusant : il met en œuvre de nouvelles taxes et des solutions pour rembourser ceux qui les payent.

Qu’est-ce qu’on se fait chier en lisant la presse ce matin !



10 commentaires:

  1. En lisant les blogs aussi.

    Blague à part, ta dernière phrase est juste. Attention, tu vas devenir un libéral. Remarque, tu as déjà le poil dans les oreilles parait-il.

    RépondreSupprimer
  2. Seb,

    Justement, je n'ai pas lu les blogs ce matin à force de fouiller l'actualité pour trouver une connerie à raconter...

    et JE N'AI PAS DE POIL DANS LES OREILLES.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai viré le commentaire avec ton nom !

    RépondreSupprimer
  4. Je disais donc, je conchie la taxe carbone. ça valait la peine d'être redis.

    RépondreSupprimer
  5. 1.5 milliards dans l'aéro, c'est 20 fois plus que les entreprises investissent dans ce secteur, pour que les moteurs consomment moins. ça c'est de la rupture technologique... En fait un beau cadeau une fois de plus. Et les contreparties ?...

    Taxe carbone, on va refiler de l'oseille aux entreprises qui polluent moins que les autres... Hé ben...

    On se fait chier c'es(t sûr

    RépondreSupprimer
  6. Ouais. Je crois, finalement, que je vais faire un billet sur les retraites.

    RépondreSupprimer
  7. Bon, en clair, tout le monde va payer et se faire rembourser ensuite ! Ce ne serait pas plus simple de ne rien faire, alors ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.