16 novembre 2011

Jabbar Savalan en prison en Azerbaidjan pour une publication sur Facebook

« Jabbar Savalan a été emprisonné après avoir appelé à des manifestations contre le gouvernement azerbaïdjanais sur Facebook. Si jamais il y avait un besoin pour un "J'aime pas" le bouton sur Facebook, ça y est!

Enregistrez votre "J'aime pas" d'emprisonnement Jabbar en signant la pétition demandant sa liberté.

Une journée après avoir posté un message Facebook appelant à des manifestations contre le gouvernement, Jabbar Savalan a été amené au poste de police pour interrogatoire. Police commodément «découverte» de la marijuana dans sa poche de manteau externe, et après avoir, de frapper et intimider Jabbar, sans présence d'un avocat, ils lui ont forcés à signer des aveux. Jabbar maintient qu'il ne consomme pas de drogues et que la marijuana a été plantée sur lui. Les autorités azerbaïdjanaises ont une histoire de drogue en utilisant des charges forgées de toutes pièces en prison ceux considérés comme critiques du gouvernement. Amnesty International estime que les accusations portées contre Jabbar ont été fabriquées, et le considère comme un prisonnier d'opinion.

Cliquez sur "J'aime pas" à signer la pétition exhortant le Président de l'Azerbaïdjan de libérer Jabbar Savalan immédiatement et inconditionnellement.
 »


(traduction par Google)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...