29 novembre 2011

On ne choisit pas ses amis

Ils sont mignons, nos « alliés historiques » ! Jamaiscontents !

Les Verts gueulent parce que François Hollande ne veut pas, en tant que Président, appliquer à la lettre un accord entre partis.

« Le sénateur Europe Ecologie-Les Verts Jean-Vincent Placé, un des négociateurs de l'accord avec le PS, a donné de la voix en prévenant que le candidat PS à la présidentielle avait "intérêt à rectifier le tir". »

Jean-Vincent Placé a intérêt à rectifier le tir dare-dare. Tiens ! Qu’il fasse la campagne de sa candidate plutôt que de s’évertuer à taper contre la gauche. Surtout que ça tombe le jour où François Hollande publie sa tribune à propos de la conversion énergétique. On attendrait qu’un Vert donne son avis sur ce texte plutôt que de ronchonner parce qu’un candidat estime que ce ne serait pas sérieux, en période électorale, de vouloir renoncer à un droit de véto alors qu’un des thèmes de la campagne sera la place de la France dans le monde…

Quant au Front de Gauche, il gueule parce que François Hollande n’a pas rejeté le fait que François Bayrou puisse appeler à voter pour lui entre les deux tours ! Il faudrait jeter les bulletins de vote sous prétexte que les braves gens qui les mettent dans l’urne n’ont pas eu l’amabilité de voter pour la gauche au premier tour.

Quelqu’un peut-il expliquer aux Verts qu’ils feront moins de 3% et au Front de Gauche que Méluche fera peut-être 8 à 10% en étant optimiste et que tout porte à croire que François Bayrou en fera au moins 15… ?

Si François Hollande en fait 30, ce qui serait exceptionnel (seul François Mitterrand a atteint ce niveau, à gauche, en 1988), avec les 15% de ses alliés, ça ne fera pas de lui le gagnant de l’élection…

Ce sont bien tous les électeurs qu’il faut aller chercher !

Et ne pas les faire fuir avec des déclarations à l’emporte pièce pour satisfaire des éternels ronchons qui ont choisi de faire une campagne contre le PS plutôt que de défendre leurs propres idées…



20 commentaires:

  1. C'est dingue ça, dès qu'un parti l'ouvre, il faut rappeler qu'il fera un petit score à l’élection. Et alors ? Ils ont autant le droit à la parole, et n'ont pas à rouler avec Hollande qui ne représente que les socialistes, pas la gauche.
    Leur demander de se taire pour donner plus de chances à Hollande est anti-démocratique.

    RépondreSupprimer
  2. A Vallenain,
    Nicolas ne leur demande pas de se taire au contraire il leur demande de l'ouvrir mais sur leurs idées et propositions, pas de taper sur Hollande tout le temps, juste pour être entendu...

    RépondreSupprimer
  3. LE PS a pris une gifle aux cantonales quant aux régionales, ce fut un vote sanction contre le gouvernement. Il faudrait éviter d'avoir le melon surtout que les cantonales ont montré que EELV tout comme le FDG ou le PC avaient gagné des voix. Les électeurs de gauche sont loin d'être acquis au PS, avec la proposition faite à Bayrou cela ne va pas s'arranger.

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas d'aujourd'hui que Placé est mauvais...

    Sinon tu as raison : c'est aussi à cause des amis du PS qu'il est difficile pour certains de voter pour le candidat du PS.

    Excellent billet (qui plaira pas à tout le monde...)

    RépondreSupprimer
  5. Ils sont amusant chez EELV et FdG à s'occuper ainsi du PS. A croire qu'ils n'ont pas leur propre parti !
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Mais enfin, vous savez bien que toutes ces gesticulations menaçantes ne sont rien d'autre qu'une manière de mendier des sièges aux législatives qui suivront la présidentielle !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour vos coms, les gens.

    Val,

    Gularu t'a répondu mais tu devrais relire ton commentaire pour voir à quel point il est ridicule. Tiens ! Lis donc le commentaire de Didier.

    RépondreSupprimer
  8. Vous ne trouvez pas curieux que Cécile est muette sur ce coup ?...
    Ce que je veux dire par là?.. C'est que jean-vincent lui est ... " Placé " .
    Le PS à tord d'etre aussi naïf, ceux sont des partenaires certes mais surtout ; des concurents !!!

    RépondreSupprimer
  9. Un mot pour rappeler que c'est quand même les 17 candidats de gauche du premier tour qui ont envoyé Jospin se rhabiller et nous ont obligés à choisir entre Chirac et Le Pen au 2ème tour y'a pas si longtemps.. alors voter pour des rigolos qui ont une carrière politique de potentat de la philosophie du cou page de cheveux en 4 (et je dis rien de la sodomisation des diptères) et ben non... geargies

    RépondreSupprimer
  10. Non, seul Mitterrand, non. Il l'a fait deux fois. La première c'était en 1974, où au 1er tour, il a réuni 43,25% des suffrages exprimés ! Oui : 43,25% !

    ... Avant d'être battu par Giscard au second tour. Pour une raison simple : il était le candidat unique de la gauche, et donc, il n'avait pas de réserve de voix pour le second tour! C'est ballot, non ?

    D'où le changement de tactique en 1981 (après deux candidatures uniques de la gauche avec Mitterrand en 1965 et 1974) avec un candidat PS, et un candidat PCF (Marchais) et quelques trotskistes et un écolo.
    Et là, ô miracle, ça passe !

    Le PS seul ne peut pas gagner l'élection. Tout comme seule l'UMP n'est pas majoritaire.
    Il est primordial que ce que vous nommez les alliés naturels du PS, donc EELV et le FdG fassent à eux deux près de 15%. Vu que le NPA et LO ne passeront pas (a priori) les 2%. Sinon, Hollande, il passe pas.

    Ah oui, Bayrou ... 40% de "ses" électeurs ont voté Royal au second tour de 2007. Voyez, c'est pas gagné ...

    Jospin et Royal ont perdu parce que le total des voix de gauche était inférieur à 42 en 1995 et 2007.
    Vous pouvez toujours vous gausser du Fdg et de EELV, mais vous avez tort. Sans eux, sans un score probant de ces deux formations, il passe pas Hollande.

    Pour info, en 2002, refaites le total des vois de gauche, Jospin, il était archi-battu de toutes les façons.
    Et qu'on ne vienne pas me parler de Taubira, de Chevènement ...
    Il y avait 8 candidats classés à droite et 8 à gauche.
    Qui plus est, Le Pen avait lui aussi un concurrent : Mégret ! Et pourtant, il fut au second tour. Non, en 2002, les français ne voulaient tout simplement pas de Jospin.

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  11. Vous auriez rectifié de vous-même. C'est trois fois, bien sûr. Puisque, en 1965, au 1er tour, Mitterrand a réuni 31,72% des suffrages.

    RépondreSupprimer
  12. "Quelqu’un peut-il expliquer aux Verts qu’ils feront moins de 3% et au Front de Gauche que Méluche fera peut-être 8 à 10% en étant optimiste" Ce passage résume parfaitement le ton de ton billet.
    Peut-on rappeler qui est le maître à gauche...

    RépondreSupprimer
  13. Philippe,

    Je vais faire un billet pour vous répondre.

    Val,

    Tu penses sérieusement qu'ils ont une chance de passer au second tour ?

    RépondreSupprimer
  14. Non. Et ? Tu penses sérieusement que pour cette raison ils n'ont pas le droit de se mettre ne travers du PS ?
    Ce n'est pas leurs idées qui passeront si le PS gagne, ce seront les idées des socialistes. Pourquoi feraient-ils leur jeu ?

    RépondreSupprimer
  15. Val,

    Et s'ils faisaient leur propre jeu et arrêtaient de nous les briser ?

    RépondreSupprimer
  16. CQFD! Tout est dit et bien dit alors les cacas nerveux de Placé et Mélenchon c'est l'écume des choses.

    RépondreSupprimer
  17. De toute façon, maintenant en France, les gens ne votent plus pour un candidat, mais CONTRE un candidat !!!!

    PS : t'as vu sa tête de boucher !!!

    RépondreSupprimer
  18. Placé l'autre soir sur Canal semblait plus se pourlécher de sièges de députés que de défense et de soutien à Joly

    RépondreSupprimer
  19. La droite est MAJORITAIRE en France...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...