12 novembre 2011

Si Copé n'existait pas, faudrait-il l'inventer ?

Quand j'entends certaines déclarations de Jean-François Copé, j'hésite souvent entre rire et pleurer. Cette fois « M. Copé a demandé "au nom de la France" au candidat socialiste à la présidentielle" d'arrêter les négociations avec les Verts sur le nucléaire".

Il s'est dit, devant la presse, "très inquiet" de ces discussions entre Europe Ecologie-Les Verts et le PS, estimant que les deux partis étaient "en train de négocier sur le dos des Français" sur le nucléaire. »

Pleurer parce qu'il montre le niveau de la classe politique à laquelle nous avons droit. Pleurer parce que le chef de la plus grande formation politique du pays – pour l'instant seulement – tente de nous expliquer que les partis d'opposition « négocient sur le dos des Français » quand la négociation en question fait la une des journaux. Pleurer parce qu'avec ces gens là, le débat devient interdit. Pleurer parce qu'avec ces zozos, les partis d'opposition n'auraient pas le droit de choisir leurs thèmes. Pleurer parce que ces gugusses se permettent « au nom de la France » de refuser la démocratie.

On a quand même pas de chance. Je n'aimerais pas être de droite.

Rire parce qu'en quelques mots, il donne raison à tout le monde.

Il confirme que c'est un sujet important qui est abordé par l'opposition.

Il donne donc raison à Cécile Duflot qui fait de ce dossier une priorité.

Il donne raison à François Hollande en lui disant de ne pas négocier ce sujet.

Je pense qu'il bat des records.

Je vais néanmoins lui répondre sur le fond : M. Copé, "l'avenir énergétique" de notre pays est évidemment une priorité. Les partis politiques doivent en parler. L'UMP a décidé de ne pas le faire. C'est son problème.

11 commentaires:

  1. T'avance pas trop étant donné que l'UMP n'a pas encore finalisé son programme. Sinon tu viens de leur donner une superbe idée : la question nucléaire est importante pour l'avenir de la France et même du monde. Qui paiera les pots cassés en cas de tuile ? les français. N'oublions pas Tchernobyl, "pas de retombées sur la France" ils ont dit sauf que c'était encore un mensonge...

    RépondreSupprimer
  2. Il était enivré par tant de compliments de son champion...

    RépondreSupprimer
  3. Nicolas,

    En fait il utilise la tactique de Sarkozy en 2005, 2006 et 2007 : "faire parler de lui, en bien ou en mal, mais utiliser le maximum d'espace médiatique."

    Je ne comprends même pas pourquoi les socialos foncent la tête baissée devant ce dérisoire chiffon rouge !
    Le mieux est d'ignorer de telles provocations sans grand intérêt.

    Les laisser pérorer en rigolant et répliquer par des propositions aussi connes : voilà la bonne réponse !

    RépondreSupprimer
  4. tu sais quoi cui cui l oiseau ? et ben moi Copé c'est quand il joue du piano que je le préfère , tu a vu comme il est fière et même que son père a jouer dans "plus belle la vie" si si cui cui l'oiseau ha j't'en bouche un coin hein !!!!!! rhiiiiiii(les guignols qui nous gouvernent)

    RépondreSupprimer
  5. soit dit en passant, ce n'est pas parce que le débat fait la Une des journaux que l'on invite les Français à y participer.

    RépondreSupprimer
  6. Captain,

    Ca doit être ça.

    Sophia,

    Leur donner des idées ?

    Cuicui,

    Mais je rigole !

    RépondreSupprimer
  7. "Si Copé n'existait pas, faudrait-il l'inventer ?"

    Non, surtout pas !

    RépondreSupprimer
  8. tiens ?!T'as changé d'avis, Nicolas ? je croyais que le nucélaire n'était pas un sujet...

    RépondreSupprimer
  9. Xapur,

    D'accord.

    GdeC,

    Toujours aussi con ! Ce n'est pas un motif de vote. Copé dit juste que c'est la gauche qui traite les sujets sérieusement.

    RépondreSupprimer
  10. Chaque fois que je vois Copé je pense que ce type passe ses vacances alla inclusive chez Takkiedine, intermédiaire ds la vente d'armes, son ami dit Copé oui depuis qu'il a été ministre du budget, bizarre !!; Copé avocat d'affaires a t-il réellement abandonné cette activité ? Copé le top dans les conflits d'intérêts en tout genre et déjà/aussi mêlé dans une histoire d'appartement aux frais de l'Etat au moment de l'affaire Gaymard, appartement que lui Copé n'a jamais quitté ! ! Copé candidat à la présidentielle 2017.. il ne faudra rien oublier, qui voudrait de lui comme candidat ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...