07 novembre 2011

6 milliards de baisse d'impôts en Allemagne. Et chez nous ? Une augmentation...

« Alors qu'en France, Nicolas Sarkozy cherche à réaliser 7 milliards d'euros d'économies sans brider la croissance ni accroître son impopularité, en Allemagne, la chancelière Angela Merkel tente de diminuer les impôts d'environ autant. » nous apprend Le Monde.

Voilà la politique ! Comme je le disais dans mon dernier billet, Nicolas Sarkozy parlait d’harmonisation fiscale avec l’Allemagne…

François Fillon a annoncé un poussif plan de nouvelles économies et d’augmentation des impôts. Pendant ce temps, Angela Merkel annonce une forte baisse des impôts !

Un beau coup de pouce aux plus modestes…

« Grâce à une croissance forte en 2010 et très correcte en 2011 (respectivement 3,6 % et sans doute 2,9 %), les rentrées fiscales atteignent un niveau dépassant les prévisions. En 2011, ces recettes devraient atteindre 571,2 milliards d'euros, soit 40 milliards de plus qu'en 2010. »

C’est bien la politique menée chez nous qui est mauvaise.

Il n’y a qu’une seule solution.

4 commentaires:

  1. Tu as raison : il faut voter pour un gouvernement vraiment libéral qui pense que baisser les impots est la solution...

    (je sors ^^)

    RépondreSupprimer
  2. Bon okay, mais dis-moi alors, c'est quoi la politique qu il faut mener ?

    RépondreSupprimer
  3. Corto,

    Lis l'interview d'Hollande dans Libé.

    Falconhill,

    Je dis juste que notre situation est catastrophique à cause de la droite.

    RépondreSupprimer
  4. Ce sont deux économies de structure différentes. On ne peut pas suivre l'Allemagne. Par contre le teutons pourront nous copier d'ici quelques années puisque la Chine se lance maintenant dans l'exportation de machines.
    :-))

    [Non, jen e voterais pas pour Merkel ! :-)].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...