17 novembre 2011

Le Mox qui tousse

« Y font chier, les écolos ! » telle est la parole prononcée en roulant les « r » par mon gras camarade de comptoir, hier soir, approuvé à l’unanimité des accoudés, à savoir Djibril, le vieux Joël et moi.

Jusqu’à hier matin, 99,9% des électeurs n’avaient jamais entendu parler du Mox. Mon blog a vocation à être pédagogique : Mox veut dire Mélange d’Oxydes. Dans une demi-heure, j’aurai oublié.

Tout ce que l’histoire retiendra de cette affaire c’est une histoire de circonscriptions négociées pour que les écolos ferment leurs gueules et qu’ils n’y arrivent même pas alors qu’ils les ont obtenues, foutant ainsi la grouille au chez leurs alliés.

Fiers de leur gain, ils oublient qu’il y a encore des élections à gagner avant d’entrer au Parlement. François Hollande fait preuve d’une grande fermeté, dans cette affaire, mais quand un môme devient insistant après avoir essuyé un refus, il finit toujours par mériter des baffes.

François Hollande a déclaré à la télé, hier : « Patron, remets-nous ça ! » Ah ! Non, ça c’était moi. Lui, il a dit : « En revanche je veux le rassemblement. Si demain je veux gouverner avec le souci de mettre le plus de Français dans le mouvement, j'ai besoin de la gauche, des écologistes et même, au-delà, de Français qui se retrouvent dans l'action que j'aurai à conduire. »

Si les écolos ne veulent pas être « dans le mouvement », il faudra en prendre acte.

D’autant que le PS pourrait se présenter contre eux dans les quelques circonscriptions qu’il leur reste.

9 commentaires:

  1. Cette histoire de circonscriptions négociées me donne des boutons . pourquoi ?.. cela correspond à une proportionelle qui ne veut pas dire son nom et quand on sait les dégats que cela engendre à l'assemblée lors d'une majorité etriquée ..
    les verts veulent des élus c'est normal qu'ils aillent défendre toutes leurs idées sur le terrain .

    RépondreSupprimer
  2. Je parle de communication et d'image et François Hollande est déjà en train de perdre l'élection. Il avait le petit matelas de la légitimité "populaire" grâce aux primaires du PS et le voilà contraint de négocier comme un vulgaire marchand de tapis.
    L'accord signé, l'accord modifié, l'accord à refaire, tout cela entame gravement l'imge d'un Hollande responsable en chef, capable de tenir une stature.
    Dommage…
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Vincent,

    J'espère que les socialos auront une majorité absolue.

    Poireau,

    Oui. Mais il y a le temps.

    RépondreSupprimer
  4. Ben moi, je savais déjà avant cette histoire quelle belle saloperie c'est le MOX, et c'est bien pour ça que je ne voterai au premier comme au second tour QUE pour un candidat qui nous en fera sortir. Sinon, je ne me déplace même pas.

    Le MOX, c'est une telle saloperie que seul un pays au monde veut bien en fabriquer (tiens, c'est la France) et que seulement trois voulaient encore en utiliser (nous, l'Allemagne, mais c'est rapé maintenant, et le Japon... bien peur que ce soit rapé aussi). Ça fait bien longtemps que les Anglais et les Américains ne veulent même plus en entendre parler tellement c'est un truc pourri.

    RépondreSupprimer
  5. Excellent le message de l'anonyme. A ceci près que le candidat qui nous en fera sortir n'a pas encore pointé son nez et surtout les électeurs prêts à voter pour lui.

    RépondreSupprimer
  6. @ mtislav

    En gros, tu m'annonces déjà que je n'aurai pas besoin de me déplacer au second tour. Tu dois avoir raison. ;-)

    RépondreSupprimer
  7. "François Hollande fait preuve d’une grande fermeté, dans cette affaire"...
    Ouh là là,voilà un chef, un vrai !

    RépondreSupprimer
  8. La "grande fermeté" de FH, je ne la vois pas sur ce sujet précis. J'espère que ce n'est pas prémonitoire !
    Et si on ne doit pas faire de référendum parce qu'on risque de le perdre, alors pourquoi faire des élections, sachant que derrière chaque député il y a aussi un lobby qui s'active : curieuse conception de la démocratie, quand même...
    Bon, moi je demande que le futur président soit Jean-Claude Trichet, NA ! Et qu'il ne soit pas élu car il risque de perdre...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...