08 novembre 2011

Des François pour la France

Yann semble déçu par la prestation de François Hollande, hier soir. Comme d’habitude, je n’ai pas regardé. J’ai juste consulté la presse, ce matin, Le Parisien et Métro (en diagonale) et écouté la radio (France Info).

France Info et Métro présente la soirée d’hier comme un match entre François Fillon et François Hollande, en faisant comme si le Premier Ministre avait enterré 5 ans de Sarkozysme en quelques minutes. Se prépare-t-il a être candidat à la place de Nicolas Sarkozy ?

Le Parisien, quant à lui, semble faire ouvertement la campagne de la droite. Outre l’entrefilet à propos de François Hollande, où il est présenté comme à la ramasse, la double page présentant la réforme semble là pour démontrer qu’elle est juste. Par exemple, ce canard prend en exemple trois situations pour expliquer « qui va payer ». Le premier, un jeune smicard, va payer 200 euros de plus (de mémoire) alors que le troisième, un couple gagnant 7000 euros, va payer 16000 euros d’impôts de plus !

Le journal semble crier « alors, vous voyez bien qu’elle juste cette réforme, bande de mécréant, ce sont les riches qui vont payer ! » en omettant de mettre en gras le fait que ce couple allait payer 13000 euros d’impôts sur la plus-value pour la vente d’une résidence secondaire.

C’est n’importe quoi et je vais faire un aparté pour les lecteurs du Parisien. Petit 1 : la différence de montant (en gros 16000 euros) est à mettre au regard de la différence de revenus (en gros 70000). Petit 2 : l’année suivante, comme aucune « plus-value » ne sera à payer, la différence d’impôt sera de 3000 euros, avec toujours cette différence de revenus de 16000 euros…

Cela dit, comme je n’ai pas vu les interviews, je vais donner mon avis pour rassurer Yann qui nous dit : « S'il souhaite réellement battre Nicolas Sarkozy en 2012, François Hollande doit réellement prendre le pouls au coeur même de la France qui souffre dans son quotidien. » Je ne sais pas si cette phrase ne mérite pas d’être alpaguée par Didier Goux…

La réforme prend deux pages et demie, dans le Parisien, ce matin. Que François Hollande laisse le gouvernement montrer ouvertement qu’il pratique une mauvaise gestion depuis 5 ou 10 ans. Ce n’est pas à lui d’intervenir maintenant, il a plus ou moins été coincé, en étant obligé de se prononcer. C’est Martine Aubry, en tant que Première Secrétaire du Parti Socialiste, qui doit intervenir.

La crise économique doit saturer l’espace médiatique : c’est la volonté de la droite. Les gens vont en avoir par-dessus la tête d’autant qu’il est assez aisé de comprendre que ce sont les 65 milliards (de mémoire) d’exonérations fiscales faites pour les plus riches depuis son arrivée au gouvernement par Nicolas Sarkozy qui provoquent ce rétropédalage incessant. Les électeurs voient bien qu’il est grotesque de taxer les boissons gazeuses, que les taxes s’entassent sur les taxes, …

François Hollande pourra débarquer après, quand la campagne sera lancée, pour se positionner en Président.

Et pas seulement en candidat ancien chez de l’opposition.

« Le temps n'est plus à dire que Nicolas Sarkozy est un mauvais président. Une grande majorité de Français le paient assez cher tous les jours. Le temps n'est plus venu de pointer non plus ses erreurs de gestion et ses cadeaux donnés aux plus riches, nous le savons tous aussi et ce depuis son arrivée au pouvoir. »

Yann, Mon Canard (boiteux ?), Nous le savions avant son arrivée au pouvoir, ça ne l’a pas empêché d’être élu…

16 commentaires:

  1. En effet, elle l'aurait mérité ! (Je parle de la phrase…)

    RépondreSupprimer
  2. Mais va bien falloir y aller franchement sans renier les engagements... Yann avait raison de rappeler que Hollande ne s'est pas exprimé sur le retour au droit à la retraite à 60 ans, c'est ça que les gens attendent de lui... une alternative...

    RépondreSupprimer
  3. Boiteux ? Bien déséquilibré politiquement peut-être...Et ne rajoute pas "seulement politiquement ?"

    RépondreSupprimer
  4. Yann,

    Fait bien rigoler.

    Stef,

    C'est trop tot. Et il fait arrêter de croire savoir ce qu'attendent les gens.


    Didier,

    C'est interdit.

    RépondreSupprimer
  5. je te rappel au passage que je suis un représentant du personnel, et qu'en tant que tel, on me sollicite beaucoup sur le sujet des retraites... Mais tu as rasion, le timing est important, espérons qu'il ne se plante pas, c'est sa responsabilité maintenant...

    RépondreSupprimer
  6. Les retraites à 60 ans c'est comme la ligne Maginot en 39!

    Il nous faut sortir de la pensée formatée.

    RépondreSupprimer
  7. En matière de communication, on est sur un rythme et des sujets imposés par la droite. @FHollande doit absolument suivre son propre rythme et intervenir sur ce qui lui semble important quand ça lui semble important. Il ne doit pas être réactif mais réflexif ! :-))

    RépondreSupprimer
  8. Lg,

    Peut être.

    Poireau,

    On est toujours d'accord ! Ravi de te retrouver....

    RépondreSupprimer
  9. Tout d'accord avec ton billet...Mais il ne faut se faire aucune illusion...socia libéral est Hollande, social libéral il restera. Je le dis avec facilité puisque j'ai été membre du PS jusqu'au 17 octobre, c'est à dire jusqu'au lendemain des primaires...

    RépondreSupprimer
  10. Donc tu as quitté un parti politique parce que tu n'étais pas d'accord avec un processus démocratique.

    RépondreSupprimer
  11. Pour moi, FH a bien fait de ne pas se "mouiller", de rester "transparent" dans le contexte actuel : car il n'y a pas d'issue par l'austérité pour sortir de cette crise que les mesures portent un peu plus ou un peu moins sur les plus riches ou ceux qui le sont moins. L'aggravation de la dette restera exponentielle, tant que les évènements ne nous contraindrons pas à "planter" les banques et sortir d'une union monétaire moribonde que rien de "réanimera" pour le moment. Les évènements vont se précipiter à mon avis dans le trimestre qui vient tout au plus.
    Un proverbe chinois dit qu'il faut parfois avoir l'humilité et la force de rester sur la berge : on voit alors passer au fil de l'eau, la dépouille de ses ennemis.

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  15. @ Nicolas : je suis parti pas en raison du processus des primaires (même si j'étais favorable à des primaires ouvertes à tte la gauche), mais pour la personne et l'entourage de FH. En clair, je milite depuis des années et des années pour un PS de transformation (j'ai pas dis de révolution...) et non un PS d'accompagnement. Et là, après avoir "soutenu" 2 candidats (2002/2007) d'accompagnement, en soutenir un 3eme ct too much...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...