31 décembre 2009

2010, nous voila !


Côté blogage, je termine l’année en roue libre : je ne fais plus rien. Je ne réponds même plus aux commentaires (j’ai bien une semaine de retard !). Heureusement que mes collègues blogueurs sont là !

Sarkofrance, par exemple, revient sur la dette de la France qui a encore fait un bon cette année. Les privilégiés reviennent sur le décret obligeant les syndicats à publier leurs comptes. Corto sort son bilan annuel. Le Coucou évoque le rapport de RSF, notamment ce qui concerne le web. Voila autant de sujets qui n’ont rien à voir… A part être d’excellents sujets de billets sur lesquelles j’aurais du me précipiter mais aucune ânerie ne sort de mes doigts !

Seule la décision du Conseil Constitutionnel m’amuse : l’annulation de la taxe carbone. Néanmoins, en faire un billet de blog comporte un risque non négligeable : celui de subir le trollage de fanatiques de Ségolène Royal vous expliquant qu’elle avait été à la tête de la fronde contre ce machin.

Elle m’amuse car elle vient à point pour clôturer significativement l’année : un projet phare qui sort par la petite porte et les éternels troupiers de l’UMP qui viennent critiquer le PS qui se réjouit de cette mesure. Frédéric Lefebvre, par exemple, parle de « gage donné au conservatisme ». Il doit avoir raison : créer de nouvelles taxes injustes est nécessairement progressiste. En fait, ils font tous semblant de croire que ce n’est qu’une péripétie et qu’il suffira de faire passer un nouveau texte. Beau respect pour la démocratie.

L’autre nouvelle amusante est celle des vacances de Cécile Duflot aux Seychelles. Notons que je me fous totalement de ce qu’elle fait de ces vacances… Ca m’amuse juste de voir qu’elle risque de torpiller Europe Ecologie pour une simple bêtise alors qu’un  tas de gugusses imaginent EE dépasser le PS aux prochaines élections.

Bon ! Que se passe-t-il en ce futur début d’année ?

Le RSA augmente de 1,2%. Les pauvres vont pouvoir boire deux bières de plus à la Comète, ça leur évitera de mourir en en piquant au supermarché.

Le SMIC passe à 1056 euros. Je vous laisse fouiller les archives de blogs pour évaluer l’augmentation en litres de bière.

Les indemnités journalières pour les accidents du travail se retrouvent imposées.

Le forfait hospitalier augmente de 2 euros à 18 euros.

Les cotisations des mutuelles devraient augmenter de 5%.

Les assurances auto aussi.

Les logements aussi.

Le TGV n’augmentera que de 1,9%.




9 commentaires:

  1. ...Et les températures vont baisser !

    RépondreSupprimer
  2. À propos de la Taxe carbone et autres gamelles de N. Sarkozy: Le Figaro recensait hier tous les échecs essuyés par l'autocrate depuis 2007. Ça commence à peser…

    RépondreSupprimer
  3. Bon, haut les cœurs et passe un bon réveillon, à l'an prochain !

    RépondreSupprimer
  4. Un titre aux accents pétainistes intolérables!

    RépondreSupprimer
  5. Oui tout augmente, sauf nos salaires... On peut se souhaiter une bonne année malgré tout^et croire que 2010 est une année charnière dans le mandat de Sarkozy, un virage pour la gauche, soyons optimiste !

    RépondreSupprimer
  6. Juste sur le forfait hospitalier parce que c'est symptomatique. Ils ont présenté cette réforme à l'époque comme étant une responsabilisation et que "franchement 1 euro", qu'est ce que ça représente ?". Et voilà que maintenant que c'est passé dans les décrets d'application, qu'ils augmentent largement et grassement le bidule.
    Et bien je trouve cette manière de faire assez insultante pour nous dans son principe. Je trouve que ça devrait repasser par l'assemblée…
    :-))

    RépondreSupprimer
  7. Heureusement , nous pouvons encore allez au bistro

    Bonne Année

    RépondreSupprimer
  8. Anikolas,

    Ah ?

    Le Coucou,

    Oui, ça fait beaucoup !

    Océane,

    Merci !

    Grodem,

    Oui, hein !

    Stef,

    Oui, soyons optimistes !

    Poireau,

    Oui, c'est pas joli joli !

    Eric,

    Bonne année !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.