15 décembre 2009

Sauvées par l'argent de la drogue

" Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et  le crime (ONUDC), des  milliards de dollars provenant du trafic de drogue ont permis au système financier mondial de se maintenir la tête hors de l'eau au plus fort de lacrise financière en 2008, rapporte le journal dominical" The Observer et c'est à lire dans Courrier International.

11 commentaires:

  1. cool.
    la voilà, la solution pour relancer l'économie !

    RépondreSupprimer
  2. Il parlaient de taxer la drogue pour rembourser le deficit. Mouaip.

    Je pense qu'il faut pas exagerer

    RépondreSupprimer
  3. Donc la Très-Grande-Banque-Mondiale se trouverait effectivement en Afghanistan ?

    RépondreSupprimer
  4. On a l'explication pourquoi 90% des billets à Washington contenait de la cocaine.

    RépondreSupprimer
  5. Homer,

    Ils pourraient essayer avec la bière.

    Olivier,

    Taxer un truc illégal est assez compliquer...

    Christophe,

    D'où la guerre actuelle...

    Achille,

    Tu crois ?

    RépondreSupprimer
  6. En France, on sait d'où viennent les liquidités : c'est les virements du Trésor Public pour payer les fonctionnaires !

    Si quelqu'un à plus con ...

    RépondreSupprimer
  7. Et nous qu'on pensait que des fortunes colossales étaient parties en fumées, bin on avait raison !
    :-))

    [Enfin, c'était surtout de la poudre aux yeux, en fait ! :-)) ].

    Reste à caser : piqure, narine et pétard ! ;-))

    RépondreSupprimer
  8. Je suis en pétard parce que personne n'a fait tourner cette petite dose d'humour !
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. Oups Poireau ! Je suis en retard dans mon répondage. Ca fut effectivement un excellent commentage.

    Tu avais fumé quoi avant de le faire ?

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas : en fait, rien, je suis tombé dedans quand j'étais petit !
    :-))

    [Nan, vraiment rien en ce moment, y'a pas de sous !!! :-) ].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.