09 décembre 2009

Ségolène Royal est-elle bien entourée ?

J’avais vu, dans un blog, une critique à mon égard. Emanant d’un Ségoliste, je ne m’en étais pas ému. Cette critique avait été reprise par le site des leftblogs : ça m'avait énervé. Quand on fait partie d’un collectif, utiliser les moyens de celui-ci pour critiquer les copains ne me parait pas faire preuve d’une très grande moralité. Ce billet est maintenant repris par Bétapolique. Je vais donc répondre : l'audience de Bétapolitique n'est pas confidentielle.

Ce billet contient ceci : « A ce sujet, il est savoureux de constater qu’un blogueur qui n’avait pas, hier encore, de mots assez durs pour fustiger le prétendu centrisme de la Dame du Poitou, préconise aujourd’hui une coalition arc-en-ciel (Front de Gauche, Europe Ecologie, PS et MoDem), tout en réussissant l’extraordinaire tour de force de condamner l’initiative de Ségolène Royal en Poitou Charentes. »

C’est un pur mensonge. Je n’ai jamais préconisé une coalition arc-en-ciel, j’ai critiqué une position du Parti de Gauche qui ne voulait pas causer au PS si ce dernier causait au Modem. Ma position a toujours été claire : le PS doit s’ancrer à gauche sinon il n’a aucune chance de remporter une victoire. Certains estiment maintenant que cette position est largement dépassée : c’est leur droit. Mais certains pensent peut-être qu’Adolf Hitler était une gentille petite fille.

C’est leur droit mais ils ne sont près de nous le démontrer.

Si tout le monde acceptait cette coalition, je jouerais le jeu à fond mais je n’imagine pas un seul instant, qu’à un niveau global ou national, un projet puisse réunir le Parti de Gauche et le Modem. Il n’y a que des militants socialistes ségolistes pour le penser : demandez donc aux militants concernés, pour voir…

D'ailleurs, le Modem a, à ma connaissance, refusé la proposition même si je pense qu'à un niveau local, les enjeux ne sont pas les mêmes qu'à un niveau national.

Mon propos était juste de dire qu’il était malsain, de la part du Parti de Gauche de refuser un accord de deuxième tour avec ce genre de conditions, quand on sait que les régionales se résument assez bien à un tripatouillage de chiffres. Preuve en est : le gain des régions par le Parti Socialiste en 2004 grâce au maintien des listes FN.

Mais la question n’est pas là…


Quand on voit la capacité des supporters de Ségolène Royal à déformer totalement un propos, on s’interroge fatalement sur ses chances de remporter une élection nationale.



21 commentaires:

  1. J'ai vu Peillon et Mélenchon (ça rime) hier à Mots Croisés, nous faire la danse du "tous contre celle dont on taira le nom", même le journaliste en fin d'émission l'a rappelé : "on a réussi à ne pas citer le nom de Ségolène Royal pendant toute l'émission", sourire réjoui de Peillon. Ils m'ont fait l'effet de vautours... "ça peut nous rapporter de la démolir", ça semble résumer la stratégie d'une partie de la gauche. Monsieur Peillon, comme Monsieur Besson avant lui, semblent vouloir profiter de l'aubaine Royal : elle a parlé d'eux, ça leur fait de la pub, ils vont surfer sur la vague de sa popularité à elle.

    Je l'ai vu... dans ses nouveaux habits de "personnalité"... lui, le presque inconnu avant qu'elle ne vienne le mettre sous les feux de l'actualité...

    L'alliance avec le Modem... oui, c'est (depuis belle lurette, depuis la présidentielle elle l'avait essayée) la seule solution, non le facteur n'apportera rien à la gauche, il est dépassé (et, en plus, si j'en crois "Le Parisien", il est déprimé). Seuls les Verts le pourraient, le Modem... c'est un pis-aller que de leur tendre la main (une façon de les désamorcer).

    RépondreSupprimer
  2. Au fait cher Nicolas, comme je ne partage pas toujours vos avis - c'est le moins que l'on puisse dire... -, je me suis donc permis de vous "lier" chez moi.
    Mais si, mais si, il y a une relation de cause à effet...

    (Ah oui, n'étant pas féru d'informatique je me posais simplement cette question : ça se fait encore de mettre un MoDem dans son PC ?)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai commencé ma journée de geek par un touïte qui disait à peu près ceci :

    Tiens @Gabale est sur Twitter. Avec @asse42 ils vont nous jouer les Laurel et Hardy de la Ségolènie

    je me suis trompé. ils sont en réalité beaucoup moins sympathiques.

    voilà, ils sont comme ça, c'est Ségolène... :-)

    RépondreSupprimer
  4. Les analyses de Ségolène Royal ne sont pas pertinentes, je trouve. Il est dommage de devenir "fan" d'une ou d'un candidat au point de ne plus avoir le recul nécessaire pour en juger les actes ou les propositions !
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. Pour ma part je pense que toutes les alliances à gauche (voire incluant jusqu'au MoDem) sont possibles, si les dirigeants des différentes bureaucraties appelées "partis" acceptaient de discuter sur le fond et de faire le bilan, point par point, de leurs divergences et accords REELS, pas de ce qu'il est bon de dire à la tribune d'un congrès pour se faire applaudir ...

    Avec cette méthode, et Sarkozy en face, je pense que réunir un arc politique allant de la gauche radicale (ou au moins d'une partie d'entre elle) au centre gauche n'est pas un objectif complètement fou. Mais il est certain que commencer par insulter Besancenot et/ou Bayrou n'est pas la meilleure façon d'y arriver !

    RépondreSupprimer
  6. Je me suis posée la question de savoir : et si elle avait raison.

    On a rarement raison contre tous, mais quand c'est innovant on se retrouve souvent seul.
    Alors ?

    RépondreSupprimer
  7. Merci de cette réponse. En même temps, Betapolitique est un arc en ciel de positions. On t'aime bien, va

    RépondreSupprimer
  8. Anglade,

    Je sais ! Et je vous le rends bien ! Mais je tenais à répondre...

    Les autres,

    Je vous réponds un de ces jours (je suis absent des blogs demain).

    RépondreSupprimer
  9. Tiens, pour une fois, j'ai fait l'inverse de d'habitude : je n'ai pas lu le billet (parce que je m'en contre-pignole), mais soigneusement les commentaires (parce qu'ils étaient peu nombreux). Ma conclusion : à moins d'une grossière erreur politique de Sarkozy (que je déteste bien plus que vous) en 2012, vous l'avez d'ores et déjà dans le cul. Surtout si vous continuez à vous tripoter à propos de Ségolène Royale, qui ne gagnera jamais la moindre élection.

    Elle est MORTE.

    (Grâce au Ciel.)

    RépondreSupprimer
  10. Betapolitique est un arc en ciel qui s'arrête généralement à la gauche du PS... au delà, ça devient plus difficile...

    RépondreSupprimer
  11. C'est clair qu'en voyant l'attitude de certains supporters de Royal, je me demande si je ne préfère pas le clan Sarkozy...

    Didier a raison dans son commentaire me semble t'il...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. n'oublions pas que Bayrou est un faux-cul intersidéral.Il parle de rassembler la droite et la gauche puis fait des lsites purement identitaires

    RépondreSupprimer
  13. Y a des jours, elle est même franchement cernée.
    Mag

    RépondreSupprimer
  14. Lisant le titre en diagonale, un instant, stupéfait et dubitatif, j'ai cru lire "est-elle bien enculée".
    Pardon pour cette méprise.

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas, il me semble que la question est plutôt de savoir si elle est encore entourée ! ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Elmone,
    c'est une polémique stérile, n'aboutissant à rien et qui finira en cul de sac

    RépondreSupprimer
  17. Didier Goux,
    vous pouvez,vraiment, me confirmer ?

    RépondreSupprimer
  18. Source : http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

    Avec une malhonnêteté déconcertante, devenue probablement inconsciente lorsque Ségolène Royal prend la parole, la frénésie des critiques atteint dans la seconde, le point Godwin. Toute honte bue, dépourvus de toute morale, imprégnés juste de l’instinct grégaire des moutons de Panurge, ce qui fait de nous et des animaux le point commun, certains hommes politique et des journalistes, se ruent à bras raccourcis sur Ségolène Royal, leur punching ball favori, petit crachat lancé en l’air qui leur retombera bientôt en plein nez.

    Suite : http://www.lepost.fr/article/2009/1...

    RépondreSupprimer
  19. Imprégnés juste de l’instinct grégaire des moutons de Panurge...

    Cela mérite un commentaire sur un petit extrait de ce qu'on peut lire sur le réseau EAG.

    "Moi je pense que nous ne devons obéir qu’aux injonctions de Gaétan Gorce, Najat Belkacem et de Jean-Louis Bianco.
    ce ne sont que de ces trois-là que doivent nous venir les directives.
    Obéir aux injonctions de Peillon c’est leur renier le droit que leur a donné Ségolène Royal."

    Et un petit rappel de l'introduction à la déclaration de principes du Parti Socialiste.

    "Pour les socialistes, l’être humain est un être doué de raison, libre, un être social qui grandit de sa relation aux autres, ouvert à toutes les potentialités."

    J'y vois comme une contradiction...

    RépondreSupprimer
  20. Merci à tous !

    Lucia,

    Pour Ségolène Royal, tu vois le problème à l'envers... C'est elle qui détruit le PS en attirant tous les regards vers elle et en empêchant les autres cadres de dessiner un projet de société dans l'esprit des gens.

    Christophe,

    Les grands esprits se rencontrent : vous êtes depuis deux ou trois jours dans ma bloroll.

    Dedalus,

    Oui. Peu sympathiques et usants car il nous font perdre notre lutte quotidienne.

    Poireau,

    Elle fait des analyses ? (smiley, les autres).

    Romain,

    Tu as raison. Mais il faudrait que les gens (en particulier les trolls ségolistes puisque c'est l'objet du présent billet et du prochain, d'ailleurs) prennent du recul. Et SR, en focalisant tous les débats sur sa personne, empêche de prendre du recul.

    George Flèche,

    Raison en quoi ? De faire une large coalition ? Bien sûr qu'elle a raison, il faut être unis. Mais elle le fait n'importe comment, juste pour le plaisir de faire parler d'elle. Mais elle a tort : le Modem est le parti de François Bayrou, qui, comme elle, a pour but d'être président en 2012.

    Anglade,

    Je t'ai déjà répondu mais je me demande si l'arc en ciel n'est pas un peu Ségoliste...

    Didier,

    Vous ne détestez pas Sarkozy plus que nous, nananère. Vous avez raison : elle ne gagnera jamais la moindre élection nationale.

    DPP,

    Oui, c'est un peu ce que je viens de répondre à Anglade, ci-dessus.

    FalconHill,

    Heu... Il y a des limites !

    Romain,

    Oui, c'est ce que je disais à Flèche, ci-dessus. Qu'espère Ségolène Royal ? Qu'il se désiste pour elle au premier tour en 2012 ?

    Mag,

    Oui.

    Tonnégrande,

    Abruti.

    Elmone,

    Malheureusement pour elle, il ne lui reste que ses trolls.

    David,

    Fais ta pub ailleurs. Tu viens de gagner un billet sur PMA tellement ta position est grotesque.

    David78,

    Oui.

    RépondreSupprimer
  21. J'ai juste repris un extrait d'une tribune agoravox dont j'ai mis le lien.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.