31 décembre 2009

Mes voeux à moi

Aie ! Je vois tout le monde lancer ses vœux pour 2010. Même mon copain de blog et de twittage, Alain Lambert s’y met. Et je n’ai rien préparé. Pourtant, il y en a des choses à dire. Martine Aubry s’en sort très bien. J’ai aussi écouté ceux de Jean-Marie Le Pen. Le début seulement. Vous parlez d’une sinécure, vous, blogueur politique !

Je n’aime pas les vœux. Sortir deux ou trois niaiseries pour faire plaisir à des gens et tomber à côté de la plaque… Tiens ! Je sors du blog de Jeffanne. En commentaire à son dernier billet, un type dit : « Bonne et heureuse année que celle-ci soit meilleure que celle qui vient de s'écouler!!!! » Ouais. Elle pourra difficilement être pire : Jeffanne a perdu son mari le 11 décembre (si ma mémoire est bonne). Alors, je dédie ce billet à Jeffanne et à tous ceux, comme elle, qui ont connu une année 2009 franchement mauvaise mais qui, tout au long de l’année, pensaient plus aux autres qu’à eux-mêmes. Tout au long de l’année, Jeffanne a découvert les blogs et ne manquait jamais de laisser un mot gentil lors de son passage.

Alors, que souhaiter pour 2010 ? Un tas de brave gens vont crier « Et la santé, hein ! Surtout la santé ! ». Et je vais répondre « Ah oui, la santé ! », par politesse, me rappelant des gens à qui j’ai dit ça, début 2009, et sur qui la mouise est tombée, comme Olivier, rattrapé par un crabe sournois. J'informe d'ores et déjà mes collègues de travail que je serai très sincère en leur souhaitant une bonne santé : s'ils tombent malades, il faudra que je me farcisse leur boulot.

Ne vous trompez pas : je ne suis pas d’humeur noire. Je vais aller fêter la nouvelle année avec les copains. Je vais même trouver des très jolis vœux à faire : qu’on sorte de cette mouise, de cette spirale inégalitaire. En 2009, le CAC 40 a pris plus de 22%. Le taux de chômage aussi.

Vœux numéro 1 : que les internautes 2.0 arrêtent de lancer des pétitions sur tout et n’importe quoi. Trop de pétition tue les pétitions. En plus, avec ma position dans le classement, je suis à peu près obligé de relayer tout comme ça les gens sont contents et font des billets avec des liens. Tiens ! Ici, vous en avez une pour demander que les députés Européens qu’il nous faut « à cause » du traité de Lisbonne « soient désignés selon les résultats de juin en prenant en compte les candidats qui auraient été élus si le traité de Lisbonne s'était appliqué ». J’adhère, j’en avais parlé dans un billet. L’autre jour, j’ai relayé le No Sarkozy Day. Ce midi (après la sieste), j’ai failli avoir une crise d’apoplexie en voyant que mon billet était repris par Bétapolitique.

Vœux numéro 2 : que Wikio arrête de changer les principes de son classement ou alors uniquement pour permettre à mes blogs qui ne sont pas premiers de leurs catégories respectives de le devenir.

Vœux numéro 3 : que Ségolène Royal gagne ce machin pour faire plaisir à ses fans et qu’ils arrêtent de troller mon blog dès que je parle d’elle, en bien ou en mal.

Vœux numéro 4 : que le patron de la Comète trouve une serveuse accorte pour remplacer la remplaçante de Karima.

Vœux numéro 5 : que je n’oublie pas de faire réparer ma voiture. Quand on n’a pas de tête on prend ses jambes.

Bon réveillon à tous !



Programme télé

Ce soir sur M6 (ça ne s'invente pas) :



(aimablement twitté par Dadavidov mais en Touraine, ils n'ont pas comme réflexe de faire des billets avec rien)


2010, nous voila !


Côté blogage, je termine l’année en roue libre : je ne fais plus rien. Je ne réponds même plus aux commentaires (j’ai bien une semaine de retard !). Heureusement que mes collègues blogueurs sont là !

Sarkofrance, par exemple, revient sur la dette de la France qui a encore fait un bon cette année. Les privilégiés reviennent sur le décret obligeant les syndicats à publier leurs comptes. Corto sort son bilan annuel. Le Coucou évoque le rapport de RSF, notamment ce qui concerne le web. Voila autant de sujets qui n’ont rien à voir… A part être d’excellents sujets de billets sur lesquelles j’aurais du me précipiter mais aucune ânerie ne sort de mes doigts !

Seule la décision du Conseil Constitutionnel m’amuse : l’annulation de la taxe carbone. Néanmoins, en faire un billet de blog comporte un risque non négligeable : celui de subir le trollage de fanatiques de Ségolène Royal vous expliquant qu’elle avait été à la tête de la fronde contre ce machin.

Elle m’amuse car elle vient à point pour clôturer significativement l’année : un projet phare qui sort par la petite porte et les éternels troupiers de l’UMP qui viennent critiquer le PS qui se réjouit de cette mesure. Frédéric Lefebvre, par exemple, parle de « gage donné au conservatisme ». Il doit avoir raison : créer de nouvelles taxes injustes est nécessairement progressiste. En fait, ils font tous semblant de croire que ce n’est qu’une péripétie et qu’il suffira de faire passer un nouveau texte. Beau respect pour la démocratie.

L’autre nouvelle amusante est celle des vacances de Cécile Duflot aux Seychelles. Notons que je me fous totalement de ce qu’elle fait de ces vacances… Ca m’amuse juste de voir qu’elle risque de torpiller Europe Ecologie pour une simple bêtise alors qu’un  tas de gugusses imaginent EE dépasser le PS aux prochaines élections.

Bon ! Que se passe-t-il en ce futur début d’année ?

Le RSA augmente de 1,2%. Les pauvres vont pouvoir boire deux bières de plus à la Comète, ça leur évitera de mourir en en piquant au supermarché.

Le SMIC passe à 1056 euros. Je vous laisse fouiller les archives de blogs pour évaluer l’augmentation en litres de bière.

Les indemnités journalières pour les accidents du travail se retrouvent imposées.

Le forfait hospitalier augmente de 2 euros à 18 euros.

Les cotisations des mutuelles devraient augmenter de 5%.

Les assurances auto aussi.

Les logements aussi.

Le TGV n’augmentera que de 1,9%.




30 décembre 2009

Des KdB !

Le dernier KdB était hier ! C'était bien. Sauf que Manu ne veut pas mettre de culotte demain. Le prochain officiel vient d'être organisé ! Il aura lieu le samedi 23 janvier en présence de provinciaux, notamment CC, Aurélie et Maxime.



Taxe carbone recalée

Je ne savais pas comment aborder le sujet. C'est finalement Yann qui s'en charge.

29 décembre 2009

Internet, aussi un "danger pour la démocratie" en Iran ?

Par Julien

Pendant que Nicolas est en train de boire des verres au Kremlin des blogs, j'en profite pour parler de l'Iran. Là-bas ce n'est pas la fête pour dire le moins. Le fossé entre les manifestants et le régime ne cesse de se creuser depuis quelques jours. Avec la mort du neveu de Mir Hossein Moussavi (le leader du mouvement) au cours des affrontements de dimanche, nous avons aujourd’hui atteint un nouveau stade dans la contestation... même si ce n'est pas pour autant que la chute du régime est pour demain matin.

Face à la censure de la presse, Twitter, YouTube et Facebook continuent à jouer un rôle clé. Sur Twitter par exemple, il y a aujourd’hui près de 100 tweets par minute sur le sujet. La communauté internationale et une partie des iraniens n'ont qu'un seul et unique média pour s'informer: le Web ! Du coup, je me demande si les pourfendeurs d'Internet en France pense que celui-ci est aussi une "poubelle" et un "danger pour la démocratie" dans le cas iranien ? Je suppose que non...

Quoiqu'il en soit, voici un pearltree sur les évènements des derniers jours conter sur le Web (en anglais)
#iranelection


Vous reprendrez bien un doigt ?

"Nous allons donc élire le pire et le meilleur du journalisme Français pour l'année 2009."

Allez immédiatement répondre à l'enquête chez Dagrouik !  (ou chez CC ou d'autres)

Ne Minc pas d'air !

"Ségolène Royal versus Nicolas Sarkozy : Selon Alain Minc, l'énarque-homme d'affaires qui aime jouer les professeurs, "l'écart des compétences s'est accru depuis 2007: lui est dans un séminaire de doctorants de Harvard et elle dans un centre d'apprentissage à Niort"." On croit rêver !

Quelqu'un peut-il expliquer à M. Minc l'état de la France après 2 ans et demi de Sarkozysme ? Il cherche un poste ?

28 décembre 2009

No Sarkozy Day

Hier, j'ai rapidement parlé du No Sarkozy Day. Je recopie ci-après la présentation qui est faite dans leur groupe Facebook :

"Appel au No Sarkozy Day le 27 mars 2010 partout en France et dans le monde.

Suivant l’exemple formidable du No Berlusconi Day, nous simples citoyens, appelons toutes celles et tous ceux qui veulent agir contre Nicolas Sarkozy et sa politique à se joindre à nous pour le NO SARKOZY DAY le 27 Mars 2010.
Notre mobilisation n’est rattachée à aucun parti à aucun syndicat à aucune association. Nous voulons simplement la démission de Nicolas Sarkozy.
Les libertés les plus élémentaires sont bafouées chaque jour de plus en plus.
Le principe d’égalité est systématiquement remis en cause, les ponctions se font sur ceux qui ont le moins, les cadeaux vont à ceux qui ont le plus. Le président de la République française n’est pas le président de tous les français mais un chef de clan.
La fraternité ciment du peuple est méthodiquement mise en pièces, à la place on installe une politique de la peur des autres.
Nicolas Sarkozy a failli dans son devoir de garant des idéaux de notre pays, il est de notre devoir de nous unir pour exiger sa démission.
Cette mobilisation se tiendra partout en France à partir de 14 Heure devant les préfectures et les sous préfectures à Paris place de la Bastille, et dans le monde entier devant les ambassades de France.
A l’issue des manifestations se tiendront partout des assemblées générale populaires, afin de donner la parole au peuple.
Le pouvoir du peuple comme but le pouvoir du peuple comme chemin, voila ce qu’est la démocratie, voila ce que doit être notre action."

Je sens que je vais être trollé par Didier Goux, moi...

Des Kremlins des Blogs comme s'il en pleuvait.

Je vous rappelle que le prochain aura lieu demain. C'est annoncé ici.

Le suivant aura lieu le lendemain mais c'est une soirée privée. Le suivant aura lieu en janvier à une date que je ne communiquerai qu'aux leftblogs. Ca vous apprendra à voter à droite.

Le suivant, enfin, n'aura pas lieu le 18 février, comme prévu, mais le 11, en l'honneur de Marie, pleine de grâce, que je salue au passage de même que Yann qui se pointera aussi.


27 décembre 2009

Revue du dimanche !

Quand on a rien à dire, dans un blog, on peut toujours tenter la revue d’actualité. Ne pas y traiter des sujets qui fâchent. On ne sait jamais.

Tiens ! Aujourd’hui, nous avons une tentative d’attentat dans un avion à Détroit. Hop ! Je vais me hâter de ne rien dire. Le type s’appelle Umar Faruk Abdulmutallab. Ca ne sonne pas un peu arabe, ça ? D’autant qu’il semble avoir des relations avec Al Quaida. Et en plus, il est Nigérian. C’est louche. Ils n’ont pas Hortefeux, là-bas ?

Ah ! Merde ! J’suis parti dans l’antisarkozysme primaire.

Passons à autre chose. Deuxième information du jour : Yves Rocher est mort. La santé par les plantes, qu’il disait. Il reste les pissenlits. Ah ! Merde ! La dernière fois que j’avais plaisanté sur un mort, c’était Michael Jackson. On m’était tombé dessus. J’étais con, aussi, je n’avais pas pensé que des copains puissent être fans. Maintenant, j’ai un tas de copines blogueuses probablement fanatiques de Yves Rocher alors qu’elles n’ont besoin d’aucun produit pour être charmantes naturellement même que si avec un compliment comme ça, elles ne me payent pas un verre mardi, je n’y comprends plus rien.

Nouvelle suivante. « Les trois spéléologues du gouffre de Romy sont sains et saufs ». Putain de bordel ! Même pas le droit de faire une plaisanterie sur Romy Schneider. On s’en fout. Des gugusses vont faire le con dans des grottes, s’y coincent et ça fait la une de l’actualité. Sortis du trou, les gugusses vont se dépêcher de voter à droit : les dispositifs de secours, en France, coûtent beaucoup trop chers.

Bon. Eurotunnel – Eurostar. Je n’ai rien compris. Qui a gagné le match ?

Benoît Seize rappelle la mission d’accueil de l’église. Tiens ! Un catho ! Je devrais pouvoir me foutre de la gueule tranquillement de ce type. Ah ! Non ! Il veut béatifier Pie Douze. Tiens ! Dans mon dernier billet, je me moquais du pape et de ses capotes. Cette béatification devrait faire parler mes copains blogueurs cathos, je me rappelle d’une discussion enflammée, l’an dernier, avec le Chafouin, je crois. Moi, je m’en fous. Il béatifie qui il veut tant que la cérémonie n’est pas retransmise à la télé au bistro. Et qu’il ne se fait pas agresser !

L’information suivante de Google News nous est portée par Radio Chine. Je vais la zapper. On ne peut rien dire.

Je vais me cantonner à l’information locale. Essayons avec Loudéac. C’est un peu tristounet : un accident de la route. Le type est tombé dans l’étang avec sa bagnole. L’article ne dit pas s’il était bourré. Ca serait pourtant con d’avoir un bel accident comme ça à jeun.

Essayons avec le Kremlin-Bicêtre. En principe, c’est vachement dur. Tous les mecs qui ont des AVC en région Parisienne nous sont amenés. Certaines nuits, tellement d’hélicoptères passent que je n’arrive même plus à empêcher mes voisins de dormir en ronflant. Je suis abonné aux Google News, pour Bicêtre. Entre l’hosto et le sport (handball, tennis de table et escrime), ma boite est pleine. Aujourd’hui, rien à signaler. Remarque ! Je suis parti une semaine : des coups de feu ont été tirés, une serveuse de la Comète a été virée et on a gagné au ping-pong contre les Berthevinoises. Le rêve !

Après la revue d’actualité, la revue de blogs. Nous arrivons au No Sarkozy Day. Je ne sais pas à quoi ça sert mais je suis inscrit au groupe Facebook. Ah merde ! Je retombe dans l’antisarkozysme primaire. Qu’ai-je fait au bon Dieu ? Je me rattrape : « Le sarkozysme, sauf pour les très pauvres et malgré certains de ses défauts surfaits, est une des plus belles fééries charmantement ludiques de Noël. » Vive l’UMP ! Surtout quand ils soutiennent Europe Ecologie.

Heureusement que Sarkofrance nous rappelle que ça peut être dangereux de bloguer. Moi, par exemple, je me suis coincé un ongle dans le clavier. Du coup, tout la blogosphère m’est tombée dessus pour ce que cet ongle incarnait. Faut toujours faire des plaisanteries débiles, les autres sont dangereuses. Et illustrer les billets avec des gonzesses. Athées, c'est moins risqué.

Mais, au diable l’actualité ! Noël restera Noël.

Et dimanche restera dimanche. Attendons le rébus !




25 décembre 2009

Le père Noël lit les blogs



Le Père Noël est déjà passé. Dans sa besace, il avait pour moi « Bas les masques », le bouquin de Plantu, récapitulant ses dessins pour 2009. Le feuilletant rapidement, un tas de souvenirs de blogage me reviennent en mémoire


Les excuses de Ségolène Royal : la première fois, j’avais trouvé ça génial. Je crois bien en avoir fait un billet (la flemme de chercher) se qui avait étonné certains dont les Ségolistes qui, eux-mêmes, n’approuvaient pas franchement leur madone. Mais je n’aime pas le comique de répétition. Je n’aime pas le comique de répétition.

Les capotes du Pape : Rappelez-vous Benoît Seize en Afrique « On ne peut pas résoudre le problème du sida avec la distribution de préservatifs. Au contraire, cela augmente le problème ». Je me souviens de discussions enflammées avec des blogueurs catholiques qui tentaient par tous les moyens de défendre le Pape. Sans jamais reconnaitre qu’il avait dit une connerie. Ca arrive pourtant aux meilleurs mais ce gars-là est infaillible.

Palestine : moins drôle, les blogueurs s’engueulent comme s’ils étaient là-bas, comme s’il était facile de dire « c’est de la faute de… », comme si ça allait arrêter les tueries…

Les élections en Iran (et les émeutes qui ont suivi) : les « opposants » ont, parait-il, pu informer le monde entier de la situation par twitter. Soit. Du coup, les twiteux français étaient contents d’avoir l’information rapidement. Sans se poser la question de savoir ce que ça change d’être au courant d’un tel bordel avant d’avoir lu le journal, le lendemain matin ? Ils confondaient l’usage que peut faire d’Internet un peuple en révolte et l’usage qu’ils en faisaient, eux, tranquillement assis devant leur PC. Les Twiteux Français avaient sauvé le monde et participé à la révolution en Iran…

Les élections européennes : bataille entre les blogs de gauche pour interpréter les résultats. Pour faire chier mes collègues, j’avais eu la posture suivante : « Le PS sort largement vainqueur puisque l’UMP n’a que 28% des voix sans aucune réserve ». Mon côté optimiste !

Vive les blogs !




24 décembre 2009

Transports : programme de l'UMP pour les régionales



"Le secrétaire national de l'UMP en charge des transports, David-Xavier Weiss, a proposé mercredi la création d'un "pass transport pour tous" à tarif unique dans chaque région." C'est nouveau ! Heu... Non. Il y avait déjà ça dans le programme de Jean-François Copé en 2004, pour l'Ile de France, si ma mémoire est bonne.

J'aime bien les propositions de l'UMP. Le type qui prend tous les jours le bus entre la gare de Saint-Brieuc et l'hôpital de Saint-Brieux paiera le même tarif que le type qui fait Rennes-Brest tous les jours.


"M. Weiss a déjà proposé ce dispositif pour l'Ile-de-France, avec la création d'un Pass Navigo dézoné à tarif unique de 60 euros mensuel" : je m'en fous ! Mon patron paye déjà la moitié comme la plupart des braves gens qui prennent le métro ou le RER au quotidien.

Qu'en est-il, par contre, pour le vieux Jacques, qui prend le bus tous les soirs pour remonter chez lui, à deux kilomètres ? 60 euros par mois ? Quel est le programme de l'UMP pour le transport pour les plus démunis ?

Dans la mesure où le prix est déjà de l'ordre de 6 0 euros pour deux zones (carte orange), qui va payer la différence ? Une augmentation des impôts locaux ?

Godwin meilleur

Dernièrement, Suzanne a publié un billet "parier sur l'intelligence du lecteur" où elle expliquait être gênée de voir certains traits d'humour tomber à plat.

J'en ai fait les frais, hier, avec mon billet "arbeiter plus pour gagner plus" où il était pourtant clair que je ne me moquais ni des juifs ni de la mémoire des millions de déportés mais uniquement du slogan électoral "travailler plus pour gagner plus". Mais un trait d'humour ne s'explique pas.

Dans le cas présent je suis assez peiné puisque je considère comme un pote le gars qui se fâche. Par contre nous pous remercier Scheiro qui nous permet de vérifier la Loi de Godwin a une vitesse impressionnante.

Il croit que je me moque des juifs donc me traite de raciste. J'ignorais juste qu'il s'agissait d'une race : tenir ce type de propos nous montre donc qui est antisémite.

Cela dit, je vais arrêter toute tentative d'humour dans min blog puisque, à la réflexion, il y a nécessairement une communauté quelconque qui va me tomber dessus.

Par ailleurs, n'ayant que l'iPhone, je ne mets pas de lien dans le billet et je risque de ne pas répondre aux commentaires. Néanmoins vous pouvez debattre, surtout les juifs qui ne seront pas occupés, comme nous autres athées, à fêter Noël.


-- Post From My iPhone

23 décembre 2009

Dray, la fin des "guerres puniques"

Par Julien

Julien Dray fêtait hier soir son retour actif dans le jeu politique avec quelques verres de vins et un discours. Assuré de conduire la liste du PS dans l’Essonne, il a affirmé qu’il prônait la fin "des guerres puniques" au sein du parti et qu’il était désormais dépourvu "d’esprit de revanche".

Devant un parterre de tauliers du mouvement, l’ancien "pestiféré" a goûté le parfum du renouveau: Hollande n’a tenu que quelques minutes avant de s’éclipser et Valls avait le masque des mauvais jour... Et oui, Dray est désormais en position de force et prend le temps de savourer ce revirement de situation...

Vous trouverez le croustillant livetweet de la soirée avec les petites phrases et les photos ici: Dray, "la fin des guerres puniques" ?

La feuille de route de Nicolas Sarkozy pour les régionales : un boulevard pour la gauche



Nicolas Sarkzoy, a donné la feuille de route aux têtes de liste de la majorité. Rien que le titre est à plier de rire : je pensais qu'il s'agissait d'une élection régionale. Moi qui m'intéresse principalement à « mes deux régions », la Bretagne et l'Ile de France, j'ai du mal à voir comment une feuille de route commune pourrait être utilisée.

Il y a six ou sept ans, un gouvernement auquel participait Monsieur Sarkozy mettait en œuvre la décentralisation. Il revient dessus. Sans compter le projet du Grand Paris...


« "Insistez sur la fiscalité", a lancé le chef de l'Etat à la trentaine d'élus UMP » ! Oui ! Rappelez les 19 ou 20 taxes créées en deux ans !

« "Vous avez un gouvernement qui n'a pas augmenté, et n'augmentera pas les impôts alors qu'on a assisté à une folie fiscale dans les régions. C'est vraiment insupportable pour les Français", a-t-il ajouté, selon l'un des participants. » Oui ! Insistez bien là dessus que l'opposition puisse démontrer le contraire !

« "N'hésitez pas à parler de la suppression de la taxe professionnelle, de la baisse de la TVA aux restaurateurs, du service minimum" dans les transports publics, leur a également conseillé M. Sarkozy. » Ouais ! Parlez nous de la suppression de la taxe professionnelle non compensée après 2010 qui obligera les régions à augmenter les impôts pour compenser les erreurs de gestion de la droite et les cadeaux faits aux entreprises ! Parlez de la baisse de la TVA dans la restauration qui n'a généré aucune baisse de prix ! Parlez du service minimum aux usagers de la ligne A, parlez-en aux commerçants installés dans les centres commerciaux (4 temps, les Halles) le long de cette ligne, qui perdent 30% de Chiffre d'Affaire dans cette période de Noël !


Allez ! Juste pour le fun ! FalconHill nous rappelait les taxes créées depuis 2007 !
- Taxe pour le RSA (entre 1 et 2 milliards)
- Taxe sur les assurances et les mutuelles (1 milliard)
- Taxe sur l'intéressement et la participation (400 millions)
- Taxe sur les stock-options (250 millions)
- Franchises médicales (850 millions)
- Hausse des cotisations retraite (150 millions)
- Taxe sur la publicité des chaînes privées (incalculable)
- Taxe sur les compagnies pétrolières (150 millions)
- Taxe pour financer la prime à la cuve (100 millions)
- Taxe sur les ordinateurs (50 millions)
- Taxe pour copie privée des disques durs externes et clés USB (167 millions)
- Taxe sur le poisson (80 millions)
- Taxe sur les huiles moteurs (44 € par tonne de lubrifiant)
- Taxe sur les imprimés publicitaires (incalculable)
- Hausse de la redevance télévision (20 millions)
- Contribution exceptionnelle (exceptionnellement reconduite chaque année depuis... 1991) sur les ventes en gros de produits pharmaceutiques (50 millions)
- Taxe sur la téléphonie et internet (80 millions minimum)
- Taxe sur les grosses cylindrées (malus auto annualisé : 160 € par an par auto)
- Taxe Carbonne, …



Bonnes fêtes !



22 décembre 2009

Kremlin des Blogs de Noël : c'est parti !


L'année 2009 a été, pour moi, un tournant dans la blogosphère. Pour vous, je ne sais pas.

La fin d'année a été éreintante. Je vous passe les éternelles engueulades autour du Wikio. Tous les jours, on rencontre un nombre d'abrutis réjouissant. Ce matin, je faisais billet à propos d'un billet d'une donzelle qui me traitait de con parce que je n'étais pas d'accord avec elle, dans les commentaires d'un de mes billets. A l'instant, je viens de me faire incendier par un zozo qui veut absolument débattre de l'identité nationale, toujours dans les commentaires d u même de mes billet (peut... où j'explique que je ne veux pas parler d'identité nationale. Les blogueurs sont tordus.

Cela dit, si je ne rencontrais que des cons, je fermerais immédiatement le blog sans le moindre remord. Ils sont fatigants mais on est blindés !

Heureusement, j'ai plein de potes ! Plus ou moins proches, déjà rencontrés ou non. Célébrités ou stricts inconnus qui partagent ma vision de la blogsphère : celle des potes, des copines, des copains, des amis, des ennemis cordiaux, …

Tous ceux-là pourront se retrouver à la Comète, mardi 29 décembre à partir de 18h30 (passage à table à 20h30), 102 avenue de Fontainebleau, le Kremlin-Bicêtre.

Je vous attends !


N.B. : J'attends aussi vos inscriptions dans les commentaires de ce billet (rien d'obligatoire, c'est juste pour faciliter la préparation).



Toujours être d'accord avec Alicia !

Je n'ai pas l'habitude de taper sur la tronche de mes commentateurs réguliers en Une de PMA, mais Alicia a franchi un pas trop drôle, en commentaire à mon billet à propos du racisme...

Je vous explique : à un moment, elle écrit en commentaires, et de mémoire "le racisme est interdit en France". Je réponds : "non, le racisme n'est pas interdit, heureusement, mais certaines de ses manifestations sont interdites, notamment l'incitation à la haine raciale"... Elle me sort des textes de loi pour argumenter mais ne prouve rien, je le lui dis... Et voilà son dernier commentaire :

"@Nicolas, Hé petit... si tu avais suivi mes opinions, tu aurais vu qu'il y a longtemps que je dénonce l'incitation à la haine raciale.
Mais bon, vous êtes trop occupés avec votre classement pour vous intéresser aux autres qui ne veulent pas être classés.
Décidément, tu es un vrai petit c..."

Comment peut-on être assez prétentieux pour penser qu'un type que l'on connait depuis un mois ou deux par blog puisse suivre "ses opinions" ?  Quel est le rarement avec le classement ? En tant que premier, pour fayoter, je devrais être systématiquement d'accord avec mes commentateurs ?

J'adore quand une personne visiblement obsédée par les classements me sort de telles conneries dans la tronche. Partie fâchée de chez Wikio, elle a demandé à être déréférencée. Du coup, elle affiche, sur son blog, son classement Blogonet qui fonctionne à peu près sur le même principe. Bravo...

Si vous connaissez, comme moi, depuis très peu la donzelle, j'espère que ce billet vous présentera habilement sa manière de pensée et vous incitera à ne pas perdre de temps avec. Ce que j'ai fait. Vous pouvez relire les commentaires en question.


21 décembre 2009

Arbeiter plus


On a retrouvé le panneau « Arbeit macht frei » qui avait été dérobé par « cinq hommes de 20 à 39 ans [qui] ont été interpellés : il s’agirait de repris de justice, n’appartenant à aucun groupe néo-nazi. »

Le panneau « Travailler plus pour gagner plus », quant à lui, reste perdu. Il dort probablement dans une cave de l'Elysée.


Le retour de la burqa ?

Nos braves politiques semblent désireux de rouvrir le débat sur la burqa et envisagent, maintenant, une loi pour l'interdire. Pour ma part, je n'ai pas d'avis. Si ! Un : je ne veux pas de burqa au Kremlin-Bicêtre et à Loudéac. Ça tombe bien, il n'y en a pas. S'il y en avait, il faudrait agir.

On peut trouver des dizaines raisons d'être opposés à la burqa. Tiens ! Le droit des femmes, leur liberté, … Recalé ! Qu'elles se débrouillent : je m'en fous ! C'est aux « porteuses » de se rendre compte qu'on vit mieux en monokini qu'en burqa de même que nos propres ancêtres ont fini pas faire évoluer leurs tenues vestimentaires... Je vais encore avoir des trolleuses, à ce billet, qui vont m'expliquer qu'elles ont choisi d'elles-mêmes : je vous propose de vous foutre, par avance, de leur gueule. Qu'elle fasse le choix est une chose qu'elle vient se vanter d'être volontairement revenu trois siècles en arrière est grotesque !

Cette raison n'étant pas parfaite, je vais en citer une autre : je suis laïc, athée et tout ce que vous voudrez pour faire joli, mais je suis aussi anticlérical. J'aime bien bouffer du curé.  « A bas la calotte » est un très joli slogan. « A bas la culotte » aussi mais dans un autre registre. En tant qu'anticlérical, je me dois de taper sur toutes les religions, les bouddhistes, les juifs, les musulmans : même combat que les cathos. Contre. Je ne vais pas laisser une religion envahir mes rues à moi de bonnes gens habillées par Trigano !

Je ne sais pas s'il faut une loi. Comme par hasard, cette loi resurgit au moment ou le combat sur l'identité nationale resurgit. C'est presque surréaliste : je fais un billet, ce matin, pour relayer une pétition de SOS Racisme appelant (comme Médiapart) a refuser le débat et je le fais suivre du présent billet appelant à lutter contre la burqa...

Je crois tout simplement qu'il ne faut pas se tromper de débat et laisser s'entrecroiser les deux dossiers.

Le port de la burqa ne me paraît pas être le progrès. Ca me paraît être un retour en arrière, de dizaines ou de centaines d'années, quand les femmes avaient aussi de foulards pour sortir dans nos rues. Des siècles d'évolutions font qu'elles portent maintenant des jeans pour nous faire croire qu'elles ont des petits culs, les fourbes.

C'est le progrès. C'est tant mieux. Je suis progressiste. Seul un réactionnaire pourrait être favorable à la burqa...

Et n'allez pas croire que je fais un amalgame entre le voile et la burqa. Et même si je le faisais, et alors ?



Le racisme n'est pas une opinion

"Depuis le 2 novembre 2009, la France a été entraînée, malgré elle, dans les tourments d’un débat sur l’identité nationale. De nombreuses voix s’étaient pourtant élevées pour avertir que le lien posé d’emblée entre l’immigration et l’identité nationale était de nature à libérer une parole au « mieux » stigmatisante, au pire raciste."

La suite et la pétition sur le site Arrêtez ce débat.

20 décembre 2009

Bilan 2009 sous la neige

L’année se termine. Je me casse en vacances en Bretagne avec le blogage atone. Depuis 48 heures, je lis les billets des copains en diagonale, je ne réponds pas aux commentaires (ça va venir, politesse oblige !), je ne regarde pas mon compteur de visites, je ne cherche pas les billets où je suis en lien.

Mais l’heure est aux bilans. Je m’accorde 20 minutes pour lancer la série. L’année de blogage fut pourtant bonne : maintien à la première place du classement Wikio des blogs politiques, accession à la première place du classement général, augmentation progressive du nombre de visiteurs (20 000 par mois en début d’année sur les trois blogs cumulés à environ 35000 maintenant, malgré un petit tassement en novembre décembre, commun à plusieurs blogueurs politiques, je crois) et surtout d’intéressantes rencontres de blogueurs et de géniales soirées Comètiennes (ou autres : soirée Courrier International, soirée Vendredi, trois Républiques des Blogs, …).


C’est sur le plan politique que cette année ne ressemble pas à grand-chose. On ne peut même pas se réjouir de la déconfiture de l’UMP, des âneries débitées par certains cadres ou de la baisse de la cote de popularité du Président : ces braves gens nous dirigent et nous représentent.

L’année 2008 avait très mal finie, avec la déconfiture du PS à Reims. On aurait du espérer de 2009 que tout s’arrange mais le sentiment général n’est pas bon : les engueulades ont fleuri et Ségolène Royal continue à jouer une carte trop personnelle. J’espère que la fin des déboires de Julien Dray marquera un tournant et donnera l’impulsion pour qu’on puisse sentir la famille socialiste réunie. Mais pour l’instant, le PS n’a pas réussi à faire le ménage pour les Régionales. Georges Frêche est toujours là et on ne peut même pas dire que ça gêne, pour des raisons électoralistes.

Le Modem, le NPA, le Parti Communiste, le Parti de Gauche, … ne me semblent pas en grande forme. Le Front National me semble revivre à toutes les bêtises de l’UMP sur l’identité nationale. Les Verts ont la chance de participer à une « dynamique » au sein d’Europe Ecologie mais j’ai une mauvaise impression pour les régionales. Je vois bien le PS en tête dans une majorité de régions mais presque par défaut : triangulaire, vote à l’encontre du gouvernement et manque de charisme des zozos d’EE.

Mais je ne suis pas Madame Soleil et il neige.



19 décembre 2009

Une blogosphère unie

Mon départ en congés étant différé d'une journée pour des raisons secrètes, j'ai le temps de faire un billet ici. D'une part pour féliciter Réversus et Vogelsong pour les "Nicolas d'Or", vu que j'ai oublié de le faire dans mon billet d'hier. D'autre part pour signaler qu'ils sont interviewés par l'Express et pendant qu'ils font ça, ils ne sont pas au bistro.

(signalé par GdC en commentaire chez Réversus)

18 décembre 2009

Les Nicolas d'Or

Les résultats sont tombés ! Le Nicolas en question n'est pas moi. J'ai participé mais j'avais répondu François Bayrou partout. Voilà le communiqué officiel (pas le temps de faire un billet)  :

L’année 2009 fut de toute évidence une année politique, particulièrement chargée. Les polémiques ont succédé aux réformes et ont rythmé de manière quasi continue la vie médiatique de notre pays.

Dans ce tumulte, la blogosphère a pris part aux débats en produisant plusieurs milliers d’articles. Toujours sur le qui-vive et sans cesse à l’affût des moindres faits et gestes, fulgurances et balivernes de la vie politique.

Pourtant la blogosphère politique reste plus que jamais une constellation brumeuse, un espace exubérant et insaisissable, bref un monde en perpétuelle mutation. Des blogueurs libéraux à ceux prônant le retour au collectivisme, l’interconnexion ne relève pas toujours de l’évidence.

Pourtant au-delà des différences idéologiques et des querelles de clochers, la blogosphère est parfois capable de s'exprimer de concert. A l'initiation du projet cela était notre intime conviction. Mais surtout notre moteur.

Aujourd’hui 35 blogueurs d'opinions diverses participent à l'élaboration et à la remise de sept prix. Ils décernent des comportements d'hommes ou de femmes politiques plus ou moins vertueux, mais marquants.

Les Nicolas d'or ? Pourquoi ?Les blogueurs ont pensé que puisque les Bourbons avaient leurs Louis d’or, la famille de Nagy-Bocsa méritait bien qu’on lui rende hommage avec l’attribution des Nicolas d’or. De plus quoi que l'on en dise ou pense, N. Sarkozy bat le tempo de la vie politique française. En ce sens nous lui devons au moins ça.

Le "Nicolas" d'or de la phrase de l'année :
Jacques Séguéla : "Si à 50 ans on n'a pas une Rolex, on a raté sa vie" sur France 2, le 13 février 2009

Le "Nicolas" d'or du fantôme politique de l'année :
Fadela Amara

Le "Nicolas" d'or du coup d'éclat politique de l'année :
Le retour de Daniel Cohn Bendit et le score d'Europe Ecologie aux Européennes

Le "Nicolas"d'or de l'arnaque économique de l'année :
La moralisation du capitalisme

Le "Nicolas" d'or du bide politique de l'année :
Jean Sarkozy et l'EPAD

Le "Nicolas" d'or du Coup de pelle de l'année :
N. Sarkozy : "Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore les bandits eux ont une morale". (source : http://www.slate.fr/story/3947/sarkozy-les-journalistes-il-faut-leur-cracher-a-la-gueule)

Le site Internet de l'année :


Une présentation
On avait cru la page du « bling-bling » définitivement tournée, Séguéla l’a remise au goût du jour avec maestria. C’est donc fort logiquement que les blogueurs ont retenu sa phrase devenue culte : « Si à 50 ans, on n’a pas de rolex, c’est qu’on a raté sa vie ».

De l'incandescence à l’obscurité des limbes, il n’y a parfois qu’un pas, allégrement franchi par la fantomatique Fadela Amara. La blogosphère dans sa grande générosité a tenu à saluer la vacuité de son action politique. Elle s'est enfermée dans un palais, et lambine sous les lambris dorés.

Le coup d’éclat politique revient à Dany le rouge pour avoir redonné vie à des Verts aux bords de la crise de nerf. Il a sans nul doute réalisé le coup politique de l’année lors des élections européennes.

En matière de bides politiques, Jean Sarkozy s’est imposé à tous comme une évidence. Sa candidature à la tête de l’EPAD a défrayé la chronique et a même fait vaciller les plus convaincus à l’UMP. Sacrée performance.

Au menu des bluettes racontées au tout grands, "La moralisation du capitalisme" martelée avec trémolo est un chef d'oeuvre du genre. À ce titre, elle a supplanté tout les autres thèmes.

En avril 2009, le Canard enchaîné relatait les propos fleuris que le chef de l'état destiné à nos cousins journalistes : "Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore les bandits eux ont une morale". Que pense-t-il des blogueurs ?

Il ne se contente plus d'haranguer les foules, d'emplâtrer les journalistes et ses débatteurs. J. L. Mélenchon déboule sur le web 2.0. Ergonomiques, bien écrits, photos décalées, il est plébiscité par le geeks de la politosphère.

Le Pearltree
Une présentation synoptique des résultats est disponible sur pearltrees. Voici le code HTML de la perle. (l’insertion se fait de la même manière qu’une vidéo)


Nicolas d'or









Les participants
Laure Leforestier
Olympe
Le Monolecte
Mrs Clooney
Caréagit
Yann SavidanH16
Ruminances
Le Privilegie
Luc Mandret
Frednetick
AntidoteAbadinte
Jean-Paul Oury
Falcon Hill
Intox2007
Crise dans les médias
Les bonnes nouvelles de Slovar
Seb Musset
De tout et de rien
Horizons
Le Pavé
Eric Mulhouse
Pensez BibiDedalus
Coucou
Sarkofrance
Rébus
Partageons Mon Avis
Peuples
Le volontaire
Marc Vasseur
Reversus
Piratage(s)
 
Tiens ! Y'a pas Didier Goux.


La vidéo (officielle) :)
http://www.youtube.com/watch?v=vqHYT-O5zL8
 

Un logo (officiel) :)

Par CC











Morne hiver en Sarkofrance


Hier soir, dans le métro, c’était blindé, je n’avais jamais vu ça. C’est en arrivant à Bicêtre que j’ai entendu l’annonce au haut-parleur : à cause de la neige, les bus ne pouvaient pas rouler. Comme, en plus, le RER A est en grève, c’était le bordel.

Dans mon malheur, je ne manque pas de chance : je prends le métro en début de ligne. En laissant passer une ou deux rames, je trouve toujours une place assise. Ce sont les gugusses qui sont montés après qui ont vraiment souffert. Le mec qui était debout devant moi, par exemple, devait tellement se pencher pour trouver une place que j’aurais pu lui faire gâterie si je n’avais pas été farouchement hétérosexuel.

C’était sur la ligne 1. La ligne 7, après, était relativement chargée mais au bout de deux stations, j’ai pu m’appuyer à un strapontin et le voyage s’est poursuivi dans la sérénité à part la grosse noire qui m’est tombée dans les bras.

Arrivé à la Comète, j’étais nase. L’après-midi avait commencé par une réunion au cours de laquelle j’avais du assurer puis, comme je suis en vacances ce soir, j’avais du boucler quelques dossier pour les filer au chef afin qu’il puisse me faire un retour avant mon départ, le tout en continuant à écrire des conneries instinctives pour les blogs. Et en surveillant le compteur de visites vu que Lepost.fr a décidé d’assurer ma gloire.

J’arrive donc à la Comète avec 20 bonnes minutes de retard. Le patron me demande : « Ca va, mon Nico ? ». Je lui dis non et lui raconte pourquoi. Il rentre alors dans une de ces colères dont il a le secret : « Aaaahhhh ! C’est quoi ce pays de merde ? Ca fait trois jours que la neige est annoncée, ils ne sont pas foutus de saler correctement les rues, mais qu’est-ce qu’ils foutent ? »

Il faut dire qu’il a vécu au Brésil et, s’il est revenu en France, c’est pour gagner de l’oseille avant d’y retourner. Ils sont assez peu gênés par la neige, là-bas. Allez savoir pourquoi.

Je l’ai confondu avec un troll du blog, probablement, donc je lui ai répondu : « Eh ! Connard, tous les soirs tu nous gonfles parce que tu payes trop d’impôts… Tu voudrais maintenant en payer plus pour entretenir des gugusses à faire des astreintes pour saler les routes, peut-être ? ».

Voyant que j’étais de mauvais poil, il est parti troller d’autres clients. Il a eu du mal, le bar était quasiment désert. Le célèbre Tonnégrande n’était pas là, probablement coincé sur la route du retour. Du coup, je suis allé faire les mots fléchés du France Soir à l’Amandine et quand je suis repassé, vers 20h30, la Comète fermait. Je rentre néanmoins vu que je m’étais barré sans payer. Le patron me raconte alors qu’une demi heure après mon départ, il n’y avait plus un seul client et quasiment aucun passant dans les rues. Il a pris la décision de fermer avec deux heures d’avance. C’est lui le patron, il a le droit. Patron est un beau métier. Je lui dit alors que je venais de me faire jeter de l’Amandine, étant également le dernier client.

Nous étions le 17 du mois. Un poil de neige pour décourager les clients potentiel. La fin de mois, dès le 17, pénalisant les ivrognes infortunés. Bicêtre était morte.

Morne jeudi.

Les fêtes s’annoncent délicates.

Ce matin, le réveil fait son job : me réveille. C’est exceptionnel. Généralement, je suis debout tout seul vers 5 heures 30 ce qui me permet de troller les blogs des copains. Aujourd’hui, il va falloir que je fasse un « marquer tous en lu » dans mon reader.

Le monsieur qui causait dans France Info m’apprend que les convoyeurs de fonds sont en grève et que les distributeurs de billets devraient être à sec prochainement. Une semaine avant Noël.


Morne période.

Déjà que les gens n’ont plus d’oseille, on les empêche de vider leur livret A pour se payer une bière…

Morne Sarkofrance.



17 décembre 2009

Vive Julien !

Par Julien,

Le taulier en parlait justement ce matin. Un an qu'on parle de "l'affaire Dray". Un an qu'il a encaissé une pléthore de coups (bas). Un an qu'il se défend (seul) corps et âme.

Reversus (oui, oui, le villepiniste) nous a concocté un pearltree qui met en lumière les tenants et aboutissants de l'affaire. A voir ici: Affaire Dray



Les communistes sont à nos portes !

Jacques Myard a décidé qu'il était souhaitable de nationaliser Internet.

"Le réseau internet aujourd’hui est totalement pourri. Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être dans un an, peut-être dans 18 mois, peut-être demain matin. C’est un réel problème."

"J'espère que l'on va prendre conscience de la nécessité de nationaliser ce réseau, d'avoir la capacité de mieux le maîtriser, les Chinois l'ont fait".


Sans compter que ça permettra de mieux contrôler les blogs et l'information en général.

Jacques Myard est député UMP.

Vive la Chine ! On ne pourrait pas leur envoyer quelques barons de l'UMP ?

(information mailée par Dagrouik et twittées par mon proche homonyme)(titre prêté par Monsieur Poireau)





La France a gagné la guerre contre la Suisse

On a tous entendu parler de cette histoire de fichier piqué à une banque suisse, avec 3000 noms, transmis au fisc français. Cette semaine, j'ai vaguement vu une dépêche indiquant que la Suisse exigeait la restitution du fichier. Ca m'a bien fait marrer. Un fichier n'est qu'un machin rempli de 0 et de 1... aisément copiable. En outre, je vois difficilement comment un fichier peut réellement être opposable devant la justice tant il est possible de le modifier. Mais mon billet ne porte pas sur l'affaire Clearstream.

Toujours est-il que "pour le Conseil fédéral en général et Hans-Rudolf Merz [président et ministre des Finances] en particulier, l'année 2009 se terminera comme elle a commencé. Dans l'humiliation." suite à une bisbille avec la justice ou le fisc français. L'histoire est racontée dans un journal Suisse, repris par Courrier International.

Au bistro, pour souffler

Le Figaro nous apprend que Brice Hortefeux veut imposer des éthylomètres dans les bistros. C’est rigolo, on pourra faire des concours avec les copains ! « Alors, Tonnégrande ! A toi de souffler ! 2g70, joli coup ! Allez, je te repaye un verre pour fêter ça… » « Et le gros, là, qui titube, viens donc souffler dans le poireau, comme les autres, qu’on rigole… 2g20, bof… la prochaine tournée sera pour toi… »

Non. Sérieusement, vous y croyez ? Vous voyez un avantage à ça ?

J’en vois un : permettre au patron de bistro de se disculper. « Ben heu M’sieur, le juge, il a tué un môme, en voiture, après avoir picolé 45 demis chez moi mais c’est de sa faute, il n’a pas voulu souffler. »

Sinon quoi ? On SAIT qu’après deux verres (quatre pour moi, je suis relativement enveloppé…), on n’a pas le droit de conduire parce que c’est dangereux. Vous pensez vraiment qu’un tel gadget va nous aider à prendre une décision ?

Je résume : les bistros vont être obligés d’acheter ce machin à 1600 euros qui ne servira à rien à part faire croire qu’on a pris une mesure permettant aux gens d’évaluer leur propre capacité à conduire

J’imagine la scène. Le type, après le bureau, se tape 3 demis avec les collègues pour l’anniversaire de la grand-mère du patron. Au moment de partir, il souffle. Ca vire. Il décide de ne pas prendre sa voiture. Il appelle sa femme. Elle l’engueule. Il est morose. Il reboit un demi. Le patron du bistro lui offre un verre pour le consoler. On ne part pas sur la tournée du patron, il en boit un autre. Le vieux Jacques arrive. Il lui paye un verre et boit avec lui. Le vieux Jacques remet une tournée quand son pote Marcel Le Fiacre arrive. Qui met une tournée. Le type en repaye une car Marcel n’avait pas bu sur sa tournée. Le patron repaye une tournée. Le type en boit une autre. Sa femme l’appelle. Elle l’attend. Il est en retard. Il prend sa voiture pour aller plus vite et ne pas se faire engueuler.


Il n’a jamais été au bistro, notre ministre ?



L'affaire Dray fut

Ca fait un an qu'on en parle. Tout ça pour arriver là. L'opprobre jetée sur Julien Dray. Et maintenant, ils font quoi, au PS, pour recadrer le tir ?


16 décembre 2009

Un accord : au bistro !

Ca va chier ce soir ! Le patron de la Comète va encore nous faire une belle colère… Le brulant sujet des terrasses chauffées refait surface.

Le Figaro nous dit que : « D'après un calcul réalisé hier par Jean-Marc Jancovici, fondateur du cabinet de conseil Carbone 4, le bilan carbone d'une terrasse équipée de quatre braseros au gaz, allumés à pleine puissance pendant huit heures, est équivalent à celui d'un trajet de 350 km en voiture. »

Cette information est reprise par le Point : « une terrasse de café équipée de quatre parasols chauffants allumés à pleine puissance pendant huit heures polluerait autant qu'un trajet de 470 km en voiture. »

La première information que nous en tirons est qu’un parasol permet de faire moins de route qu’un braséro pour polluer autant.

Pour le reste, ils ont tout à fait raison. Pour ma part, je bois au comptoir donc je me fous des terrasses et je suis écolo : c’est crétin de chauffer dehors. D’ailleurs, j’ai arrêté toute mesure de réduction des dépenses d’énergie chez moi tant que les « professionnels » continueront à le faire et à dépenser de l’énergie pour des conneries sans intérêt..

« Le nombre de terrasses a explosé depuis l'entrée en vigueur du décret Bertrand, il y a deux ans. Selon le Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs (Synhorcat), 50% des établissements ont ainsi aménagé un espace chauffé à l'extérieur - petit coin ou vaste terrasse ». C’est donc de la faute à l’actuel secrétaire général de l’UMP. Amis restaurateurs, vous votez pour qui, déjà ?

Les écolos sont prudents : « L'écologie ne peut pas toujours être imposée à coup d'interdits, observe ainsi Arnaud Gossement, porte-parole de France nature environnement. Nous sommes naturellement opposés à toute forme de gaspillage d'énergie. Mais la pression devrait venir des consommateurs eux-mêmes ou de l'esprit de responsabilité des restaurateurs. » D’ailleurs, je vais interroger, dès ce soir, les écolos de Bicêtre qui seront à la Comète. En terrasse. L’esprit de responsabilité…

« Dans le cadre d'un rapport portant sur les moyens d'améliorer l'efficacité énergétique en Europe, le Parlement européen s'est, lui, prononcé pour l'interdiction des systèmes de chauffe pour terrasses. Mais son avis est non contraignant. » Ah ! Manquerait plus que l’Europe se mêle de la terrasse de la Comète… Déjà que je plonge de plus en plus du côté des sceptiques…

Ca va peut-être rassurer le patron…

« Une enquête des services de Bercy, effectuée entre le 30 novembre et le 4 décembre, montre que seuls 55% des restaurateurs ont diminué leurs prix conformément aux engagements. » Quels engagements ? Ces Belges oublient de préciser que les engagements ont été pris par des syndicats divers sans consulter les bistros normaux, d’ailleurs pas membres des syndicats en question.

« De guerre lasse, Hervé Novelli a demandé aux restaurateurs de modérer les hausses en 2010 pour "qu'elles ne dépassent pas l'inflation" ». On progresse ! On ne parle plus de baisse mais de modération de l’augmentation. Dans un an, il nous dira : « Ah ! Les gars, vous avez vu ? Les prix des bistros n’ont augmenté QUE de 2% ! ». L’augmentation de la hausse est freinée… Un peu comme les chiffres du chômage.

Finalement, un nouvel accord a été signé hier. Il ne concerne que les négociations sociales, pas les prix. Quand on voit comment l’accord précédent a été respecté, ça fait chaud au cœur ! « Le secrétaire d'Etat a ainsi qualifié d'"historique" l'accord salarial devant être signé dans l'après-midi, entre trois organisations patronales et les syndicats FO, CGT, CFTC, CFDT et CGC. » Nous avons un secrétaire d’Etat optimiste. Nous aurions tort de ronchonner. HISTORIQUE, on vous dit. Des syndicats non représentatifs ont signé un accord inférieur au précédent accord qui n’a pas été respecté et c’est HISTORIQUE.

« Les salaires seront revalorisés en moyenne de 5% et une "prime TVA", équivalent à 2% du salaire annuel et plafonnée à 500 euros, sera créée. » Ah ! Quand on voit l’augmentation du SMIC, c’est en effet heureux. 4 centimes par heure.

La plupart des employés de la restauration étant payés soit au SMIC ou au pourcentage, je vois difficilement ce que va représenter cette revalorisation des salaires en moyenne de 5%. Ah ! Si une hausse de 20% pour ceux qui ne sont ni au SMIC ni au pourcentage… Nous ferions nous berner, par hasard ?

Bon ! Qu'est-ce que je dis au patron de la Comète, moi ?