20 novembre 2010

Fier du service public

Dans son dernier billet, See Mee déclare sa fierté d'appartenir au service public, en tant que fonctionnaire. « J’invite aussi les copains blogueurs à écrire eux aussi un billet pour dire leur attachement au service public ! Tiens, par exemple Isabelle B, CC,  Philippe, Nicolas, Eric citoyen, Monsieur Poireau, Falconhill, Le Coucou »

J'y suis bien évidemment attaché mais après le billet fleuve de See Mee, j'ai beau tourner le sujet dans ma tête, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter ! En outre, plus le sujet tourne dans ma tête, plus je me rends compte que je connais très mal le service public comme probablement la majorité des gens.

Par contre, il y a un truc que je connais très bien, c'est le travail dans les très grandes entreprises, celles qui dépassent quelques centaines de personnes et où s'installe aussi une vraie bureaucratie, à un point où les services administratifs (juridiques, comptables, RH, Méthodes …) prennent le pas sur « la production » (commercial, cabinet d'étude, usines, …). C'est toujours une source de ravissement pour moi quand je vois quelqu'un d'un obscur service « méthodes » m'apprendre comment je dois faire mon boulot au quotidien, ce que j'ai patiemment appris depuis la sortie de l'IUT en 1986.

Passée une taille critique, le vrai patron, l'actionnaire principal (ou pas) n'arrive plus à tout contrôler ce qui est logique et compréhensible. Il va donc déléguer les travaux à une armée mexicaine : directeurs généraux, directeurs, sous-directeur, chef de département, chef de service, chacun avec ses adjoints et chacun pensant avant tout à son intérêt personnel, ce qui est normal et très sain puisque ça passe par l'intérêt du service, de la direction, du département,...

Chacun reporte à son chef, voir au chef du chef, mais ne vois jamais quelqu'un de plus haut dans l'encadrement. Et quand bien même... Quand un cadre fait un boulot qui ne sert à rien ou qui coûte trop cher, il ne va pas le dire à son chef ! Le but de chacun est globalement d'augmenter le budget de sa direction, de son équipe, pour passer pour quelqu'un d'important, pour monter dans la hiérarchie, pour gagner plus d'oseille.

C'est ainsi que l'employé de base a un seul but : démontrer au directeur qu'il pourra remplacer le chef de service quand il partira en retraite. Pour cela, il fait très bien son boulot (ce qui est une erreur mais ne nous éloignons pas du sujet : pourquoi un directeur irait-t-il enlever d'un poste un type qui fait bien son boulot et qui pourra former un nouveau chef de service qu'il est urgent de prendre ailleurs où il fait trop de dégats ?).

Ainsi, le boulot est très bien fait. Mais, au final, dans la plupart des grandes entreprises de France, on ne sait plus si le boulot très bien fait est utile et combien il coûte à la fin...

Alors des directeurs prennent des cabinets de conseil pour réorganiser l'entreprise pour la rendre efficace. Le cabinet de conseil a intérêt de bien travailler pour vendre plein de jours de travail de ses consultants mais fait une réorganisation sur la base des indicateurs fournis par tous les échelons intermédiaires sans vraiment penser à l'avenir de l'entreprise, qui, de toute manière, a dépassé la taille critique et n'est plus contrôlable.

Parce que les salariés sont humains et pensent à leur carrière.

Dans la fonction publique, où on ne rentre pas pour faire carrière mais, éventuellement, gravir un à un tous les échelons.

Évidemment, vous allez me dire que je caricature, vous allez me trouver un tas de contre-exemples.

D'accord ! Acceptés.

Maintenant, vous qui bossez dans une grande boite, vous avez regardé les services à côté du vôtre ? Vous n'avez jamais l'impression que les autres travaillent comme des cochons, sont improductifs, font du boulot du merde ? Vous ne croyez pas qu'ils ont le même regard sur vous ?

Vous qui gueulez contre la sécu, la préfecture, Pôle Emploi, vous n'avez jamais eu envie de gueuler contre votre assureur, votre banquier, votre coiffeur, votre caissière, votre garagiste ? Vous qui voyez les fonctionnaires comme des bureaucrates, vous avez déjà vu le fonctionnement du siège central d'une chaîne d'hypermarchés, d'une banque, d'une assurance, d'une chaîne de coiffeurs, d'un constructeur de voitures ?

Non.

Quand je lis les commentaires de certains libéraux, dans ce blog, qui veulent « privatiser » certains services publics, mettre le ramassage des poubelles sous convention avec des boîtes privées ou que sais-je encore, j'ai toujours envie de leur demander s'ils sont bien sûrs que le service va être meilleur et moins cher ?

Parce que dans le privé, ce qui coûte cher (en pognon et en qualité de service), c'est le fait que seul l'intérêt privé de chacun compte, celui du commercial et de la Direction Commerciale, celui du chef de service et du budget du Département Production, celui du Directeur de l'Organisation et des Méthodes qui imposera à son collègue de la comptabilité et à celui de la production des méthodes de fonctionnement grotesques sous prétexte qu'il faut justifier la facturation auprès du Directeur Marketing et Commercial...

Dans le public, seul le service est important...

29 commentaires:

  1. Suis sur iPhone donc 1 seul mot : excellent !

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui, les boîtes prives qui dysfonctionnent, y'en a plein, mais plein !
    Je propose de les nationaliser !
    :-))

    [Tu décris très bien le principe de Peter qui explique qu'un gars grimpe dans la hiérarchie jusqu'au maximum de ses capacités. Parvenu à ce poste et conscient de ses limites, il passe alors plus de temps à se protéger qu'à bosser utilement ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  3. Poireau,

    Oui... Atteindre son niveau d'incompétence...

    RépondreSupprimer
  4. Il y aurait beaucoup à préciser, à rectifier voire à contredire dans tout ce vous dites... mais j'ai pas l'temps !

    Juste une petite remarque annexe, parce que ça m'a fait sourire : j'aime beaucoup, quand votre amie See Mee "tague" des gens, sa façon de ne choisir que des gens estampillés de gauche (pour une ode au service public ça s'impose en effet...) PLUS Falconhill qui, de plus en plus, sert d'alibi pluraliste, parce qu'il est d'une droite un peu molle du genou et très “compréhensif” envers les thèses des camarades...

    (Je dis pas ça méchamment, hein : c'est pour taquiner...)

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    S'il y a beaucoup à dire, faites le...

    Pour la remarque sur les "tags", elle n'allait quand même pas taguer des libéraux... et vous remarquerez qu'il n'y a pas beaucoup de gens de droite. FalconHill ne sert pas d'alibi. Il faudrait être con pour demander à des gens qui ne supportent pas les services publics pour leur demander de les défendre.

    RépondreSupprimer
  6. @Didier Goux : Salut ! Ma lecture des blogs est très axée sur les médias sociaux, l'Internet et globalement la culture. Je lis peu la blogo politique, donc a fortiori encore moins ceux dont je ne partage pas les idées. Ceux que j'ai tagué sont ceux que je lis et/ou avec je cause sur Twitter, qui viennent commenter chez moi, ou me font des liens. Falconhill, y compris.

    RépondreSupprimer
  7. jegoun,

    Dans moins de 2 semaines sera inauguré le premier cercle d’échange en ligne, réunissant les experts du monde public. Mis en place par le Groupe Territorial (La Lettre du cadre, Editions Territorial, etc.) et le Groupe Moniteur (La Gazette des Communes, Le courrier des maires, etc.), ExpertPublic.fr vous offre une nouvelle opportunité de bloguer.

    À la consultation de votre blog, nous avons constaté une réelle synergie entre vos publications et les thématiques de notre réseau. C’est pourquoi, je vous invite aujourd’hui à rejoindre, en béta test, notre communauté de professionnels et de passionnés des secteurs publics et parapublics et d’être ainsi au cœur de l'actualité des blogueurs partageant les mêmes centres d’intérêts.

    Consulter une plateforme est une chose, y contribuer en est une autre. Sur ExpertPublic.fr, vous avez l'occasion de le faire en créant un blog ou en faisant simplement migrer le votre. Vous conservez ainsi votre personnalisation et votre identité tout en vous assurant une audience de connaisseur.

    Mieux encore, ce sont vos activités qui font vivre la plateforme. Vos meilleurs articles feront l’objet d’une mise à la Une optimisant de fait votre référencement et la valorisation de vos publications.
    Un wiki est aussi à votre disposition pour faire partager votre savoir-public à tous les Internautes...

    Au-delà d’une plateforme de blogs, ExpertPublic.fr est un véritable réseau social sur lequel vous pouvez constituer votre propre communauté. Les groupes vous permettent de rassembler les membres autour de vous et de vos passions. Vous pouvez échanger, partager vos points de vue.
    Plus que jamais, c’est vous qui avez les clefs.

    ExpertPublic.fr, c’est également des vidéos, des livres et bien d’autres nouveautés à découvrir. Si vous le souhaitez, vous pouvez également générer vos propres revenus publicitaires.

    Alors êtes-vous prêt à devenir un expert ? Rejoignez-nous vite sur le premier réseau dédié au monde public !

    Luc Bernard
    Community Manager d’ExpertPublic.fr

    RépondreSupprimer
  8. Oui au service public, mais avec interdiction de faire la grève. Service maximum obligatoire.

    RépondreSupprimer
  9. Luc,

    Merci pour la proposition mais je suis très bien chez blogger. Je ne cherche pas la "pseudoinfluence" à deux balles...

    RépondreSupprimer
  10. Marronnier,

    Ne confondons pas les sujets, merci...

    RépondreSupprimer
  11. Merci de souligner qu'il y a dans ce pays des fonctionnaires intègres qui travaillent avec le plus grand dévouement. J'en connais très bien quelqu'uns. En général, ils sont de droite.

    RépondreSupprimer
  12. Par rapport à ta vision du boulot du pékin de base, la direction d'une grosse boite n'en a rien à cirer que celui-ci fasse bien ou mal son boulot... Ce qui compte c'est que les objectifs et les résultats budgétés soient tenus ! Pour le reste, c'est le fonctionnement organisationnel...

    [Tiens, ça c'est pour l'autre trou de balle de @Matfanus ;-))) ]

    RépondreSupprimer
  13. PPR,

    Je voulais virer ton commentaire, connard, mais il est trop con.

    Tu as été viré de ce blog, tu n'as rien à faire là. Si tu ne comprends pas pourquoi, je vais t'expliquer : tu es un chieur puant qui casse l'ambiance.

    J'ai franchement une pensée émue pour ceux qui doivent te supporter dans la vraie vie.

    Et réfléchis bien à ça avant de te mettre sur la défensive : j'ai raison, connard.

    Dada,

    Relis mon billet. Il n'y a aucune relation entre le péquin de base et la direction d'une grosse boite.

    RépondreSupprimer
  14. @dadavidov : j'ai rien demandé moi.

    @nicolas : Ta phrase de conclusion est malheureusement de moins en moins vrai :-(

    RépondreSupprimer
  15. Conclusion trop simpliste mon cher Nicolas voire de bisounours. Il y a par exemple des batailles féroces de fonctionnaires pour des gains de petits pouvoirs internes.

    RépondreSupprimer
  16. Nicocerise,

    Oui mais de nature différente que dans le privé. Les enjeux ne sont pas les mêmes du fait des missions et du statut. Une infirmière rentre dans le public pour soigner des malades. Si elle rentre dans le privé c'est pour devenir patronne d'un cabinet.

    On ne rentre pas dans le public (le vrai, avec concours et tout ça) pour faire une carrière mais pour avoir un métier.

    Il y a bien sur des exceptions, notamment dans les pistes élevés. J'imagine que les mecs qui sortent de l'ena se vouent déjà ou politicien de haut niveau ou préfet.

    RépondreSupprimer
  17. l'exemple pour les poubelles n'est pas très bon
    de nombreuses villes ont des conventions avec des entreprises telles que Nicollin
    http://www.groupenicollin.com/

    pour le reste je suis d'accord

    je ne gueule pas contre mon assureur j'en change, mon facteur je ne peux pas...

    @unouveaucompte

    RépondreSupprimer
  18. En fait, l'employé que l'on laisse dans son poste pour mettre un incompétent comme chef de service, c'est plutôt le principe de Dilbert (et pas celui de Peter) cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Dilbert

    Ce qui donnerait presque à penser que, même dans le privé, les services ne doivent pas être si mal rendus que ça puisque seuls les chefs sont incompétents.

    RépondreSupprimer
  19. coté bosser dans une grande boîte ça m'a fait penser à l'ambiance chez SFR quand j'y travaillais, c'est vraiment ça. Pour la fonction publique, il faut habiter dans un pays comme le brésil pour se mettre à avoir la nostalgie du service publique français. Le service public français est tous simplement EXCELLENT.

    RépondreSupprimer
  20. Unnouveaucompte,

    C'est pour ça que je prends cet exemple ! Tout le monde sait que le service est pire, maintenant...
    Sans compter les normes environnementales (ou autres) à la con qui poussent à d'autres conneries. Tiens ! Ma mère habite une impasse, le camion poubelle ne peut plus rentrer dedans car il serait obligé de faire une marche arrière. L'âge moyen, dans la rue, est entre 75 et 80 ans, et ils doivent trainer leurs poubelles au bout de l'impasse.

    Oaz,

    Monsieur Poireau fait bien référence au principe de Peter (et le "niveau d'incompétence").

    Par ailleurs, ce n'est pas seulement une question de compétence d'un service, d'une personne, d'un chef... C'est un phénomène idiot : plus une entreprise est grosse, moins elle maîtrise ce qu'elle fait...

    Thierry,

    Merci pour ton témoignage !

    RépondreSupprimer
  21. Nicolas : merci ! Je n'avais pas eu le temps (mais la flemme) de répondre à Oaz. Mon commentaire me semblait clair !
    :-)

    RépondreSupprimer
  22. Poireau,

    Oui mais il est pardonné puisque je décris moi-même le principe de Dilbert sans en parler...

    RépondreSupprimer
  23. Pétard, entre le billet de See Mee et le tien, on peut dire que vous faites dans l'exhaustif ! J'ai mis le tag pieusement de côté pour me concentrer sur les services publics cantonaux…

    RépondreSupprimer
  24. Bon, pour mon article à venir sur mon blog (http://bembelly.wordpress.com), je crois que je ferais simple: une concaténation de ces deux billets (Celui de See Mee et celui devise fil) sur le Service Public, insert des commentaires des lecteurs et voilà, je tiens mon billet ....
    Faire un résume quoi...
    Le tout, c'est de trouver le temps pour la rédaction: Suis fonctionnaire...
    @bembelly

    RépondreSupprimer
  25. Le Coucou,

    Au boulot ! (je crois que je te réponds ça à chacun de tes commentaires, non ?)

    Bembelly,

    Il y a plein de beaux billets sur les blogs tagués par See Mee...

    RépondreSupprimer
  26. Cet après-midi, Sarkozy sera porte de Versailles pour un discours à l'occasion du congrès des maires de France.
    Je suis sûr qu'il trouvera les mots pour vanter les bienfaits de la RGPP.
    Telle qu'a été organisée "la sauterie", le parterre sera essentiellement constitué de maires UMP qui auront à coeur d'applaudir devant les caméras.
    L'info concernant sa visite ne nous est en effet parvenue qu'hier dans l'après-midi !!!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...