03 novembre 2010

Perdre son AME

A peine enterré un pan de notre modèle de retraite, le gouvernement reprend son travail de fossoyeur.

C’est l’accès à l’Aide Médicale d’Etat qui prend un coup dans l’aile, maintenant, la « couverture médicale gratuite prévue pour les étrangers en situation irrégulière aux faibles ressources, les députés UMP instaurant notamment un droit d'entrée de 30 euros. »

Roselyne Bachelot « a ainsi qualifié la somme de 30 euros de "tout à fait supportable". Cette mesure permettra de couvrir "les frais d'ouverture du dossier et la fabrication de la carte sécurisée", selon Mme Bachelot. » On voudra bien m’expliquer en quoi une carte sécurisée est nécessaire pour soigner quelqu’un qui, de toute manière, n’est pas en règle !

« En réponse notamment à Dominique Tian (UMP), qui a jugé lui aussi que le "coût dérape" et que le dispositif est "très largement fraudé", Mme Bachelot a affirmé qu'il n'y "a pas de dérive financière de l'AME" et que "les fraudes ne sont pas majoritaires". "Le coût global évolue de la même façon que les dépenses de santé", a expliqué la ministre. » D’où l’urgence de ne rien faire, visiblement pas vue par Mme Bachelot.

Je ne connais pas ce Monsieur Tian mais il voudra bien m’expliquer comment on peut frauder un machin destiné aux gens qui ne sont pas en règle ! De quoi ? Des malades en règles qui cachent leurs papiers pour venir se faire soigner en fraude ? Compliqué, non ?

« D'autres dispositifs pour améliorer le contrôle de cette aide ont été aussi adoptés, l'un visant par exemple à vérifier que la personne réside bien en France. »

Parfait ! Il ne faudrait pas non plus qu’on en vienne à soigner les irréguliers des autres. Maintenant, les gens devront prouver qu’ils sont bien en situation irrégulière chez nous, pas chez les voisins…

« "Nous apportons des restrictions de bon aloi. Un débat plus large aura lieu sur l'AME (...) peut-être dans la perspective du débat présidentiel" de 2012, a prévenu le patron des députés UMP, Jean-François Copé. »

Parfait ! Prenons les mesures maintenant, on réfléchira après…

43 commentaires:

  1. Bien, bien.
    On prépare le terrain à quelques maladies qui vont adorer trouver ainsi un terrain où se répandre. Tiens, la tuberculose par exemple est déjà de retour…
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Le gouvernement s'attaque a notre systeme de santé depuis des mois (années pardon)... Et la qui va se mobiliser pour garder l'accès au soin gratuit de ces personnes souvent dans un etat sanitaire deplorable? Personne.

    RépondreSupprimer
  3. Comme le dit Alévêque, vous vous souvenez de l'histoire du homard, de l'eau bouillante et de l'eau tiède qu'on chauffe ?

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Et la cirrhose ?

    Shaya,

    Ouais... Déjà que pour les retraites, c'était limite...

    Armelle,

    Il a dit ça ?

    RépondreSupprimer
  5. Tiens je me l'imprime ce billet : je le trouve tout à fait caustique comme il faut.

    RépondreSupprimer
  6. Faut pas imprimer les billets : ce n'est pas écolo !

    RépondreSupprimer
  7. Vous avez raison de pointer les contradictions du truc. C'est bien pourquoi l'AME devrait être totalement supprimée. Ce que la médecine doit à quiconque, étranger ou non, légal ou illégal, ce sont les premiers secours d'urgence ---> obligation de sauver une vie s'il se peut. Mais rien de plus.

    Frauder le machin, comme vous dites, consiste à venir se faire offrir des soins longs et coûteux en France pour le prix d'un simple billet d'avion Paris-Alger et retour (ce n'est qu'un exemple).

    RépondreSupprimer
  8. Didier Goux : c'est idiot en cas d'épidémie de ne pas vacciner tous les porteurs putatifs, c'est contre productif. Soigner tout le monde c'est nous éviter bien des emmerdes !
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. "Marrant" (euphémisme, hein ?) comme les droitiers/frontistes sont persuadés que les méchants pauvres de l'hémisphère sud viennent se gaver sur le dos de la France. On devrait pourtant les remercier de venir apporter leur force de travail pour des jobs qu'aucun "bons" français ne veut faire. En plus de se faire pressurer par des patrons peu regardants (esclavagistes ?, ils auront dorénavant le choix entre peu ou pas de soins ou la reconduite au-delà de nos frontières une fois identifiés. Système double lames : 1ère lame Bachelot puis 2ème lame Besson. Formidable modèle de société inhumaine...

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Pour bénéficier de l'AME il faut déjà justifier de trois mois de présence en France : c'est plus qu'un simple billet d'avion... Si un type se tape un trajet en France uniquement pour se faire soigner, c'est vraiment qu'il a un truc grave.

    Si un type se casse la jambe en France, on ne va pas le foutre dans un avion...

    J'ai tendance à penser que quand quelqu'un est malade, il faut le soigner... Avec les trois cas que vous proposez d'éliminer que l'on va économiser de quoi financer mon Beaujolais nouveau.

    RépondreSupprimer
  11. Tu as raison de pointer la contradiction. On voudrait mettre de l'ordre dans un système qui à l'origine est illégal. C'est des mesures idéologiques pour frapper l'inconscient populaire et qui en réalité permet de masquer la vraie question : combien de travailleurs irréguliers et quel est exactement leur rôle dans l'économie française. Pour ce qui est de savoir pourquoi ne les légalise t-on pas tout simplement pour les admettre dans un système traditionnel de santé où ils auront cotisé comme tout le monde, faudra poser la question au Medef, ils doivent savoir, eux .

    RépondreSupprimer
  12. Poireau,

    Est-il possible de soigner un réac ?

    Laurent,

    Didier va te tomber dessus prochainement... C'est un éternel débat mais ce n'est pas parce que les "patrons sont des fumiers" qu'il faut rentrer dans une neuneuserie...

    Mais il n'est pas inutile de rappeler que les inspections du travail manquent de moyens...

    RépondreSupprimer
  13. Captain,

    Ne mélenchons pas tout... On a des types qui sont malades sur le territoire : à mon avis on a les moyens de les soigner (on met une barrière de trois mois pour éviter les abus).

    Par contre, mon billet ne porte pas sur l'immigration... S'ils étaient légalisés, ils auraient des revendications sociales et les fumiers de patrons en feraient venir d'autres, laissant les précédents vivoter au RMI... Ce qui ne veut pas dire que je suis opposé aux régularisations, hein !, mais comme je le disais plus haut, il faut avant tout se battre pour les budgets de l'inspection du travail.

    Mais on a les gauchistes (dont moi !) qui se sont battus pendant un mois pour un système de retraite... Aucun d'eux ne descendra dans la rue (quelqu'un le disait plus haut, ou en commentaire d'un autre billet sur le même sujet), pour défendre l'inspection du travail pour lutter contre l'immigration clandestine...

    RépondreSupprimer
  14. @Nicolas, Monsieur Goux peut me tomber dessus... A Bondy, sans "neuneuserie" ni "angélisme", des sans-papiers vivent dans des conditions indignes (tape "clinique michelet" dans Google) alors qu'ils travaillent (parfois dans des conditions là aussi indignes), paient des impôts et des loyers exorbitants. Bref, ce ne sont pas des sangsues. Pourtant, la fin du système actuel de l'AME va les mettre dans la "seringue" un peu plus. Il est où l'humanisme là-dedans ?

    RépondreSupprimer
  15. Laurent Quinet : mais on ne parle pas d'humanisme mais d'économie. Tu ne veux pas comprendre, hein ?
    :-))

    [Ah l'humanisme, cette vieille tradition chrétienne que les réacs rejettent… :-) ].

    RépondreSupprimer
  16. Laurent,

    L'AME n'est pas destinée aux gens qui bossent mais à ceux qui ont moins de 630 euros (de mémoire) de revenus par mois.

    Laurent, Captain,

    Si je vous réponds ainsi, c'est uniquement parce que je ne voudrais pas qu'on fasse un amalgame entre tous les aspects liés à l'immigration.

    RépondreSupprimer
  17. 30 € ce n'est pas une petite somme comme la considère Mme Bachelot. Elle est insupportable cette somme pour beaucoup d'entre nous tout comme la ministre est insupportable de dire des choses pareilles.
    Ils n'ont aucune idée de ce que peut être la misère ces gens-là !

    RépondreSupprimer
  18. Flèche,

    Oui. Ca représente une belle somme, notamment pour la population concernée, qui touche moins de 640 euros par mois.

    RépondreSupprimer
  19. Rien que le nom de ce truc est ubuesque "aide médicale d'état... couverture médicale gratuite pour les étrangers en situation irrégulière" ! Et en plus il faut prouver la résidence en France depuis 3 mois !
    Ce truc date de 2000... Qui avait eu cette idée saugrenue ?

    RépondreSupprimer
  20. Ah ça... Pourquoi trouver des trucs débiles quand il s'agit de soigner des gens malades...

    RépondreSupprimer
  21. La PMA ne concerne pas des gens malades, or elle est dans le périmètre ses soins...

    Avons-nous encore les moyens ?

    RépondreSupprimer
  22. polluxe : mettre les moyens avant l'humain, c'est terrible…

    RépondreSupprimer
  23. Partageons Mon avis, pas pour les gens malades ?

    Cela dit, tu connais beaucoup d'étrangers en situation irrégulière demander une "procréation médicalement assistée". Reviens sur terre...

    Il s'agit de soigner des gens malades...

    RépondreSupprimer
  24. Poireau,

    Oui, d'autant que ça représente au total 500 millions, soit une goute d'eau (la nouvelle mesure ne va pas en récupérer 100 et va foutre des gens dans la merde. Tiens ! 100 millions, ce n'est pas l'augmentation du budget de l'Elysée, depuis 2007 ?).

    RépondreSupprimer
  25. 500 millions, une goutte d'eau... Comme c'est également le montant du bouclier fiscal, je ne comprends pas que cette autre goutte d'eau soit autant vilipendée.

    RépondreSupprimer
  26. Xerbias,

    Ton raisonnement est complètement con. C'est aussi parce qu'il ne vaut que 500 millions qu'on devrait l'abandonner sans même se poser de question.

    RépondreSupprimer
  27. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  28. tueursnet : comment dire en termes polis que tu nous emmerde avec tes spams ?
    Si t'as pas d'amis, sache-le c'est pas comme ça que tu vas t'en faire !
    :-)

    [Pardon, ils me gonflent…].

    RépondreSupprimer
  29. Nicolas : ispice de manipulateur !
    :-))

    RépondreSupprimer
  30. Yes ! Au fait, il parlait de quoi tueurmachin. Je n'ai pas eu le temps de lire...

    RépondreSupprimer
  31. Pas lu non plus mais sans doute pour dire que son blog est le plus génial des géniaux. Ou un truc du genre !
    :-)

    RépondreSupprimer
  32. Ah, très fort, le coup des vaccins, vraiment ! Il est évident que tous les clandestins en bonne santé vont faire la queue dans les hôpitaux pour se faire vacciner contre une maladie qu'ils n'ont pas...

    Pour le reste, soyez sans crainte, Nicolas : je veux bien "tomber" mais pas dans n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  33. Didier goux : vous n'êtes visiblement pas très bien informé du retour de la tuberculose. Vous devriez vous renseigner ! :-)

    RépondreSupprimer
  34. Didier,

    Je suis sans crainte.

    Poireau, Didier,

    Je vous laisse papoter...

    RépondreSupprimer
  35. Je suis parfaitement au courant, et en plus il n'y a pas de quoi être surpris. Cela n'empêche que j'ai hâte de voir tous les illégaux de ce pays (qui ont tout de même intérêt à ne pas trop se faire repérer...) venir gentiment se faire pointer à l'hosto.

    RépondreSupprimer
  36. Il y a au moins un syndicat de médecins généralistes qui s'alarme. Les gens qui relevaient de cette aide tardaient déjà à se faire soigner, par crainte de se faire repérer comme irréguliers. Ils le feront, selon les médecins, encore plus tard, et développeront des pathologies encore plus lourdes, plus dangereuses pour la collectivité, et plus coûteuses à soigner.

    RépondreSupprimer
  37. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  38. Didier,

    "j'ai hâte de voir tous les illégaux de ce pays [..] venir gentiment se faire pointer à l'hosto." Ben oui, c'est cocasse...

    Leur faire payer 30 euros est donc ridicule.

    Le Coucou,

    Oui, c'est évident... Mais on ne va quand même pas soigner des étrangers. Si ça se trouve, ils ne sont même pas humains.

    RépondreSupprimer
  39. Nicolas,
    PMA pour procréation médicale assistée...

    Le poireau,
    humanité bien ordonnée commence par soi-même...

    RépondreSupprimer
  40. oups, j'avais pas vu ta réponse..."tu connais beaucoup d'étrangers en situation irrégulière demander une "procréation médicalement assistée". Reviens sur terre..."

    alors sortons la du périmètre des soins de l'AME...

    "Leur faire payer 30 euros est donc ridicule."

    alors supprimons l'AME...

    RépondreSupprimer
  41. polluxe : c'est çui qui dit qui y est !

    [Putain, ça vole haut, j'ai le vertige… :-)) ].

    RépondreSupprimer
  42. Polluxe,

    J'ai du mal à suivre ton raisonnement.

    Tu veux dire qu'on devrait arrêter de soigner les gens malades sur le territoire ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...