17 mars 2008

Modem : plouf

Le Modem a-t-il perdu ? On peut en débattre, toujours est-t-il que les quelques villes gagnées, comme Saint Brieuc, l’ont été avec le soutien explicite de la droite.

Je ne vais en faire un billet : les autres blogueurs l’ont déjà fait. Allez lire. On trouve de belles analyses (la plupart sur le thème : « les dirigeants à droite, les militants à gauche »)

Tout ça est bien rigolo. Le meilleur exemple du ridicule est Toulouse où le Modem a cherché à sauver ses fesses en entrant sur une liste UMP alors que Toulouse a une municipalité de droite depuis toujours... La gauche, qui a refusé une alliance louche, a superbement gagné. A gauche.

Enfin ! Le voie cherchée entre la droite et la gauche n’a pas été trouvée…

19 commentaires:

  1. Et oui, et maintenant les pauvres militants MoDEM de centre-gauche sont perdus, venez les petits, venez les petits....

    Au début ça va être dur, vous allez cligner des yeux, ça va faire peut être mal, mais vous allez aimer à la longue.

    RépondreSupprimer
  2. Dagrouik,

    J'aime ton discours imagé !

    RépondreSupprimer
  3. "Enfin ! Le voie cherchée entre la droite et la gauche n’a pas été trouvée…"

    Normal, y'en a jamais eu !

    RépondreSupprimer
  4. A Choisy le roi, le Modem fait 13% au second tour. Pas mal pour un inconnu dans une ville de gauche, non?

    En plus, la gauche n'est plus majoritaire (49,49%) Là, ça craint !
    Enfin, l'ump n'est pas passé, c'est déjà ça !

    Et pour le national, on va voir dans les jours qui viennent...

    RépondreSupprimer
  5. Jon,

    Non...

    Didier B,

    Pour le national, il ne faut s'attendre à grand chose.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas,

    Non quoi ?
    Non, il n'y a jamais eu de voie au centre ou non, tu te trompes ?

    RépondreSupprimer
  7. Jon,

    Non : "y'en a jamais eu !"

    RépondreSupprimer
  8. Il n'y a pas de voie vois au centre , c'est évident. A Toulouse et Ramonville, c'est la fête !! je suis ravie.

    RépondreSupprimer
  9. Ça me va. Où l'on découvre avec plaisir que la gauche peut gagner (et perdre) face au Modem, et surtout sur un projet, une envie de gauche !

    Bravo Toulouse !

    Vraiment dommage pour le Ve à Paris !

    RépondreSupprimer
  10. Si tu le dis Dagrouik, je vais peut être le croire, mdrr

    RépondreSupprimer
  11. Les gens veulent de la clarté dans un débat politique, c'est pour cela qu'il y aura toujours un bipartisme politique. Il y a un espace politique au centre, certes, mais il est là à cause d'un manquement stratégique et idéologique de l'UMP et du PS vis à vis du centre droit et du centre gauche. C'est en tout cas un gros coup d'arrêt pour François et Bayrou et Marielle de Sarnez, 2 grands perdants de ce scrutin.

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, toi qui est de gauche, tu pourras peut être m'expliquer.
    J'ai passé la journée dans le bureau de votes, en tant qu'assesseur Modem (ah ah ah, oui, il y en a)
    Les militants PS en face de moi, n'ont eu cesse de me traiter comme si j'étais la pire des Sarkoziste.
    Toi même le dis, militants du MODEM souvent à gauche, ou venant de gauche, dirigeants de droite.
    Et je suis d'accord avec toi.
    Le candidat MODEM pour les cantonales n'a pas reçu le soutien de l'UMP mais il aurait pu, certes.
    Mais le sectarisme, voire la caricature des "instits" de gauche extrêmement intolérants que j'ai eu en face de moi et dont l'arrogance a culminé avec la victoire du PS m'a laissée perplexe.
    Est ce en dénigrant et en méprisant qu'on fédère ?

    Au bout du compte, et j'en ferai sans doute partie, tout cela ne fait que "décrédibiliser" la politique en général et cela ne m'a absolument pas donné envie de rejoindre le PS.

    Encore une fois, je ne suis pas une experte de la politique et j'aurais sans aucun doute du mal à débattre avec l'un d'entre vous, la joute est un art que je ne maîtrise pas, mais je suis déçue de voir que la gauche crie victoire là où je (et beaucoup d'autres) ne vois qu'un rejet du gouvernement et de sa politique.
    Pas le soutien à un projet qui à ma connaissance n'existe pas.

    Et le pompon a été de voir Lang, dans toute sa suffisance, se glorifier de cette victoire lui qui a su si bien lécher les pompes de Sarko.

    Allez, tu peux taper.

    RépondreSupprimer
  13. Comme je dis dans mon article du jour, à force de ce mettre au centre, Bayrou se prend le balancier dans les dents !
    :-)

    [Le bilan : une présidentielle perdue, des législatives de merde et des municipales ratées ! Après on me dira que la France a envie d'un centre ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  14. Dom : assesseur (y'a pas de feminin ?) du Modem, tu fais de la provoc aussi ! Et après on dira que ce sont les instits qui ne foutent rien ! :-))))

    RépondreSupprimer
  15. Dom,

    Tu te trompes, je ne suis pas expert de la politique, je suis juste un gugusse qui pond un billet acerbe quand il a envie.

    Je ne tape pas. Vous vous êtes fait berné par le chef.

    Poireau,

    Je vais lire ton billet du jour, mais arrête d'en faire la promotion avant que j'y aille.

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas : désolé, c'est parce que je venais de finir l'écriture et les multiples relectures !
    :-)

    RépondreSupprimer
  17. Fais comme moi : ne relis pas.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.