08 mars 2008

Pas d'accord avec eux !

Sarkofrance me dédie un billet. Il dit que mon blog est bien, ce en quoi il a parfaitement raison. Il oublie néanmoins un détail : nous autres, immondes blogeurs gauchistes, avons toujours son "vrai" blog en ligne de mire ! Le netvibes du matin : et hop ! une information de Sarkofrance, une idée de billet pour PMA !

C'était la minute de publicité gratuite entre copains... qui vont se rencontrer pour la première fois au Café des Blogs X vendredi. Sauf si je me fâche d'ici là avec Julien qui dit des conneries et Sarkofrance qui les approuve.

La campagne pour les municipales est close. Je ne sais pas de quoi j'ai le droit de parler dans mon blog pendant les 36 prochaines heures. Mais je désapprouve. Quand on soutient un camp politique, on n'appelle pas à voter pour ses annexes. Il s'agit de gagner une élection.

14 commentaires:

  1. Vu le nombre de blogs parallèles que tu as, ça ne va pas être un souci je pense :-)

    RépondreSupprimer
  2. En suivant les liens, je suis tombée sur "Torapamavoa".
    Un billet du 7 mars sur le fait que Carla ne votera pas dimanche m'a immédiatement rappelé les railleries contre une certaine Autrichienne ...
    Un peu limite, l'argumentation politique, parfois ...
    (et pourtant je hais le Shark)

    RépondreSupprimer
  3. Oh l b,

    C'est un métier !

    Audine,

    Petit 1 : non. La Première Dame de France devrait montrer un peu l'exemple ailleurs que dans la presse people.

    Petit 2 : ce n'est pas de l'argumentation mais de l'information.

    RépondreSupprimer
  4. non la campagne n'est pas finie : votez, votez , votez bien. Et vous n'êtes pas des adeptes de la guerre civile comme l'autre con à mêche veut le faire croire aux gogos.

    RépondreSupprimer
  5. Yes ! Mais je ne fais plus campagne pour mes "poulains" ! Juste pour la gauche en général.

    RépondreSupprimer
  6. @Nicolas,

    Je t'ai répondu. On ne va pas se disputer, d'autant plus que je suis sensible à ce que tu me dis...Alors ? Tu verras demain, avec le score de Panaf': il n'y aura pas eu lieu de s'inquiéter à cause d'un petit blog.
    Au KB, tu réagis autrement et je le comprends. J'ai l'habitude de dire pour qui je vote...
    Non,il faut que tu rencontres Sarkofrance pour de vrai, vendredi.
    Plus de conneries...(mais on en dit tous !).
    Julien

    RépondreSupprimer
  7. Julien,

    Je vais rencontrer Sarkofrance !

    RépondreSupprimer
  8. Je suis d'accord qu'il ne faut pas jouer avec son vote. Une élection, c'est le moment de montrer les rapports de force entre la droite et la gauche.

    RépondreSupprimer
  9. On pourrait faire un article sur quoi faire avec des bulletins de vote inutilisés par exemple !

    C'est vrai que côté politique, soudain ça manque de sujet !

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. 1. on va pas se mettre la pression pour vendredi 14 mars, n'est ce pa ?
    2. J'ai toujours été vert. d'où mon vote de demain. ceci dit, le vote utile, je connais, mais chez moi (paris 18), faut pas me la faire.

    RépondreSupprimer
  11. Poireau,

    Je vois bien ce qu'on pourrait en faire : des rouleaux ?

    Juan,

    Le pression, ça se boit !
    Je sais que tu es plutôt vert ! C'est le billet de Julien qui m'a gonflé.

    o16o,

    On est d'accord ! Il faut montrer le rapport de force entre la gauche et la droite, pas entre les composants de la gauche. C'est pour ça que le billet de Julien est idnadmissible...

    RépondreSupprimer
  12. Inadmissible: c'est un peu vite dit quand même ! Que fais-tu des propos de Delanoé (menaçants, relire les communiqués de presse) sur Baupin et les Verts de Paris ? En gros, je pourrais me passer de vous si vous ne vous montrez pas dociles.

    Moi, je me place dans le contexte parisien dans ce billet. Je n'aime pas l'arrogance. Quant en plus, cela vient d'un social-libéral comme Delanoé, qui a fait des pieds et des mains pour que Sarkozy vienne le voir à l'Hôtel de Ville, qui débite des banalités et des discours que d'autres écrivent (et j'ai participé malgré moi à son argumentaire de campagne sur la culture), je dis stop: ce type ne mérite qu'un soutien du bout des lèvres, critique, et je comprends qu'il y ait des électeurs de gauche parisiens qui ne se reconnaissent pas au Premier tour.
    2 têtes de liste ségolénistes à Paris (dont une qui vient de me remonter les bretelles), cela fait très peu par rapport à ce qui va se passer juste après les Municipales, lors du Congrès.
    Je n'aime pas ce maire et, si j'appelle quand même à voter socialiste dans plusieurs arrondissements, c'est parce que je pense à toutes les têtes de liste qui ont besoin de mobiliser l'électorat de gauche et faire basculer certains arrondissements. Et aussi parce que il y a des militants qui ont passé un mois à faire campagne pour des équipes qui les méprisent...
    Alors...
    Julien

    RépondreSupprimer
  13. Il faut néanmoins que la gauche gagne à Paris...

    RépondreSupprimer
  14. Notamment pour multiplier les espaces festifs afin que les rollers, i' s'éclatent, quoi !

    (Et les crèches alternatives à développement durable : s'agirait de pas les oublier non plus !)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...