28 septembre 2010

13% de pauvre actualité

Ce matin, je me suis levé trop tôt. Du coup, la une des sites d’information était à peu près la même qu’hier. Du coup, j’ai failli faire le même billet qu’hier, disant que l’actualité politique ne m’inspirait et que le blog resterait fermé aujourd’hui. Du coup, j’ai été faire un tour des blogs…

Un petit tour chez le Coucou, comme tous les matins (il publie le soir, pendant mes heures de bistro), ne m’a pas ragaillardi. Il nous renvoie à un article de libération qui cite Nicolas Sarkozy en 2009 : « On ne peut pas vouloir faire l’Europe et refuser le bouclier fiscal que l’Allemagne a inscrit dans sa Constitution. » Christine Lagarde nous a révélé, ce week-end, qu’il n’y avait pas de bouclier fiscal en Allemagne. Sans commentaire.

Alors j’ai plongé chez Sarkofrance, dans ses coulisses. Il parle de François Hollande. Voila un gugusse que j’ai souvent défendu mais le billet de Juan me fait comprendre que je me plantais probablement. Dans sa campagne pour les primaires, il joue une carte personnelle. « Je ». Ca me rappelle les dernières présidentielles…

Du coup, j’ai mis la radio, sur France Info, et je suis tombé sur une interview de Frédéric Lefebvre. J’ai zappé. C’est arrivé à la Comète que le moral est revenu… Pour une fois que les conneries de bistro sont matinales… Le boulanger abruti (je n’aime pas les commerçants du marché, ils sont bruyants) s’était fait piqué son stock de viennoiseries déposé devant la Comète à 6h30. Ca lui apprendra à vendre des produits qu’il ne fabrique pas. Le bistro était en émoi. La vie reprend son cours.

J’ai plongé dans le métro. Le gratuit du jour était assez déprimant, aussi, avec l’Assemblée qui commence aujourd’hui l’étude des nouvelles lois sur l’immigration.

Arrivé au bureau frais et rose, bien décidé à faire un billet sur la « double peine », je consulte une dernière fois mon site d’actualité grand public préféré avant de prendre mon stylo pour marquer des pixels en noir sur mon écran.

Encore plus déprimant. Illustration.


11 commentaires:

  1. 13% de pauvres… ou de personnes sous le seuil de pauvreté (949€/mois en France). C'est peut-être ce que les journaux ont titré, car c'est ce qu'on leur a dit de dire.
    C'est oublier une chose : ces chiffres sont ceux de 2008. Or en 2008 s'appliquait une réforme voulue par Sarkozy pour notamment faire la chasse aux fraudeurs à la CAF. Et est intervenu le croisement des fichiers fisc/CAF. Partant de là, les ressources des allocataires n'ont plus été calculées en juillet, mais en décembre.
    De fait, la statistique est faussée, comme l'indique l'INSEE dans sa note de conjoncture d'hier:

    http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1311/ip1311.pdf

    Mais encore fallait-il la lire, et notamment la page 2. Et ne pas ce contenter d'un communiqué de presse indiquant qu'il y avait moins de pauvres. Il y en a soit autant, soit un poil plus, en pourcentage de la population. Selon l'INSEE.

    RépondreSupprimer
  2. Fabien,

    Oui. Je n'ai pas fait le billet sur le sujet parce que j'ai pas eu le temps d'étudier tout à fond.

    RépondreSupprimer
  3. Fabien avait commenté ceci :

    "13% de pauvres… ou de personnes sous le seuil de pauvreté (949€/mois en France). C'est peut-être ce que les journaux ont titré, car c'est ce qu'on leur a dit de dire.
    C'est oublier une chose : ces chiffres sont ceux de 2008. Or en 2008 s'appliquait une réforme voulue par Sarkozy pour notamment faire la chasse aux fraudeurs à la CAF. Et est intervenu le croisement des fichiers fisc/CAF. Partant de là, les ressources des allocataires n'ont plus été calculées en juillet, mais en décembre.
    De fait, la statistique est faussée, comme l'indique l'INSEE dans sa note de conjoncture d'hier:

    http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1311/ip1311.pdf

    Mais encore fallait-il la lire, et notamment la page 2. Et ne pas ce contenter d'un communiqué de presse indiquant qu'il y avait moins de pauvres. Il y en a soit autant, soit un poil plus, en pourcentage de la population. Selon l'INSEE. "

    Mais un bug a fait disparaitre ça prose.

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! Le com était dans les spams... Un bug...

    RépondreSupprimer
  5. 87 pour cent de pas pauvres, ce n'est pas si mal!

    RépondreSupprimer
  6. actualité molle = peu de commentaires.

    RépondreSupprimer
  7. (Rachida a épuisé tout le monde)

    RépondreSupprimer
  8. Suzanne,

    Puisque vous voulez que je le dise : elle a sucé tous les commentaires ?

    RépondreSupprimer
  9. Un commentaire sérieux : on parle toujours de l'échec du communisme en tant que système politique et, par contraste, on présente le libéralisme mondial comme étant le moins pire des sytèmes. Or, la pauvreté augmente…
    :-|

    RépondreSupprimer
  10. Poireau,

    Oui, l'échec du communisme masque le mur dans lequel fonce le système de remplacement !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...