17 septembre 2010

Viviane, fais les valises !

Il faut repartir de la phrase de Viviane Reding, « Je pensais que l'Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la seconde guerre mondiale », pour comprendre que les vociférations de la France sont quelque peu abusives et que ces propos ont été interprétés un peu rapidement. Par exemple, mtislav m’informe que sa page Wikipedia nous dit : « En septembre 2010, elle compare lors d'une conférence de presse la politique de la France à l'égard des camps de Roms à celle de l'Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale. »

Il faut croire que je ne sais plus lire...

Je ne suis pas le dernier à dire que l’Europe ferait parfois mieux que de s’occuper de ses fesses, mais nos politicards ont déclenché une tempête dans un verre d’eau nous faisant passer pour des guignols auprès du monde entier à un point que Madame Merkel est obligée de démentir notre président. En fait, on ne saura jamais le fin mot de l’histoire mais il parait que « il y a eu un échange très violent entre le président de la Commission (José Manuel Barroso) et le président français. »

Le fait même que Silvio Berlusconi soutienne Nicolas Sarkozy suffit à nous rendre cette affaire parfaitement suspecte et il serait temps que ce populisme ne se retourne contre ceux qui en abusent.

Rappelons les faits.

Petit 1 : en 2005, les citoyens français rejettent massivement un traité constitutionnel pour l’Europe.
Petit 2 : en 2007, le Président nouvellement élu nous l’impose par la Force.
Petit 3 : en 2010, on voit le bordel que l’on connaît et l’exploitation qui est faite de l’Europe à des fins purement électoralistes pour s’attirer la sympathie des antieuropéens.

Je ne sais pas si la France a respecté la « législation » Européenne en virant les Roms mais, objectivement, faire partie d’un ensemble et expulser des gens issus de cet ensemble dont tout le monde se fout dans un autre coin de l’ensemble ne semble pas très cohérent.

Car tout le monde se fout des Roms, il n’est pas, non plus, inutile de le rappeler. S’il n’y avait pas eu ce fait divers avec la mort d’un type, cet été, les Roms pourraient continuer à voler des poules à squatter des terrains vagues et l’état continuerait à laisser les communes se démerder toutes seules, ce qui, a priori, n’a pas grand-chose de choquant : elles n’ont qu’à se mettre en conformité avec la loi et avoir des terrains d’hébergement.

Mais finalement, « À l'issue du sommet de jeudi, les dirigeants européens ont préféré reporter la question à une date ultérieure. »

« Mais Angela Merkel insiste: la Commission est dans son droit lorsqu'elle réclame des explications à Paris et s'attache en priorité au respect scrupuleux des traités. La Grande-Bretagne de David Cameron, elle, a surtout semblé soucieuse de se tenir à l'écart de la controverse. »

J’approuve totalement la position des anglais.

29 commentaires:

  1. j'adore le petit rappel utile, du rejet initial du traité constitutionnel en 2005 par le peuple, et imposé en 2007...nyark ! il serait temps que les gens ouvrent les yeux...

    RépondreSupprimer
  2. Une conférence ministérielle européenne de haut niveau doit se tenir sur ce sujet d'ici quelques jours.

    RépondreSupprimer
  3. juste un truc, les terrains d'hébergement comme tu dis, ce sont pour les gens du voyage.
    Les roms n'ont droit à rien et ça engendre des bidonvilles en périphérie de nos villes.

    RépondreSupprimer
  4. Avant-hier soir, en préparant mon billet sur Viviane Reding, j'ai constaté que Wikipedia n'en disait pas tant. Encyclopédique, mais réactif, l'engin... Plus que l'Europe qui se délecte de tempêtes dans des verres d'eau. Il n'en reste pas moins : c'est Viviane qui avait raison...!!

    RépondreSupprimer
  5. Melclalex, 1 question : les Roms n'ont droit à rien tu dis. C'est juste.
    Préconise-tu donc de faire construire des terrains en France pour accueillir des clandestins ?

    RépondreSupprimer
  6. Melclalex a raison dans sa première phrase. Les terrains d'accueil sont réservés aux Gens du Voyage, c'est à dire à nos nomades français qui ont un livret de circulation.
    La législation française concernant les nomades est raciste au sens large du terme, ou discriminatoire, enfin, boiteuse et à revoir entièrement. Un patron de terrain de camping peut tout à fait refuser d'héberger des Gens du Voyage français, les Gens du voyage doivent aller dans des terrains d'accueil spécifiques, sauf que ces terrains sont le plus souvent pleins, fermés pour cause de dégradations, ou qu'ils n'existent pas.
    Si on considère les Roms comme des citoyens européens comme les autres, ils peuvent venir en touristes dans les terrains de camping. Ah mais oui, mais la loi dit qu'il faut avoir des moyens de subsistance, les moyens de tourister et de rentrer chez soi. Franchement, qui va dire que les Roms sont des touristes comme les autres ? Ce n'est évidemment pas le cas des Roms qui arrivent des pays de l'Est. On pourrait les considèrer comme des citoyens un peu spéciaux, des espèces de réfugiés économiques ou politiques, et mettre sur le coup des associations humanitaires qui n'ont plus envie de voir kidnapper leurs membres en Afrique et préfèrent humanitarer chez nous, mais ça équivaudrait à reconnaître la culpabilité ou au moins la responsabilité des pays d'origine qui poussent une ethnie de chez eux à l'exode. Or, ce sont des pays européens, qui n'hésitent pas à taxer le gouvernement français de racisme et de xénophobie si on leur renvoie leurs compatriotes arrivés légalement, mais renvoyés s'ils ne respectent pas la loi française.
    Par ailleurs, si les roms sont dans des campements illégaux, c'est qu'ils n'en n'ont pas trouvé de légaux. C'est que, partout où ils veulent s'installer, on leur dit non, on les chasse. Les maires disent "non, on ne peut pas, on n'est pas équipé pour, c'est une grosse charge financière, etc. tout le monde est d'accord pour reconnaître qu'il faut bien les accueillir quelque part, que les expulsions nous rappellent les heures sombres et que les enfants doivent aller à l'école pour en faire de bons citoyens européens, oui mais pas dans l'école de notre commune, ils seront mieux un peu plus loin, etc.

    RépondreSupprimer
  7. (ma suite de commentaire ne passe pas, bug blogger ?)

    RépondreSupprimer
  8. Il y a cependant des communes qui accueillent les Roms (article de Ouest-France http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-a-Indre-le-maire-qui-refusa-de-chasser-les-Roms-_3639-1498276_actu.Htm). La conclusion est que c'est possible, mais que ça demande beaucoup de bonne volonté, d'énergie et que ça coûte cher. Quand on fait de l'humanitaire en Afrique, on insiste énormément sur la participation des habitants du village au forage des puits, à la construction des fours solaires. Là, on suggère qu'il faudrait construire aux Roms des cités d'urgence, comme à Lille (http://www.france-terre-asile.org/toute-lactualite-choisie/item/4516.) Le coût, à Lille est "Estimé à environ 6 400 € par personne et par an, le montant par individu est « moins élevé qu’en centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) ou en hébergement d’urgence » . à titre de comparaison, une personne qui touche le minimum vieillesse perçoit 8 507,49 euros par an, et un malien sans papiers rien du tout.

    RépondreSupprimer
  9. (ça a passé en désactivant les liens)

    RépondreSupprimer
  10. Isabelle,

    Oui, il serait temps. Les journaux devraient faire leur une sur ce sujet.

    Yann,

    Tu parles !

    Melclalex,

    Oui, mais sur le fond, ça ne change rien.

    Oh!91,

    La réactivité de Wikipedia est toujours surprenante !

    Vlad,

    Moi, je le crois. Ce n'est pas en fermant les yeux qu'on règle les problèmes...

    Suzanne,

    Ca, c'est du commentaire. Bien complet.

    Mais je dois reconnaitre que comme 108% des Français, je me fous des Roms. Je vote pour des gens qui devraient résoudre mes problèmes et je paye des impôts pour qu'ils le fassent.

    Malheureusement, par cette histoire, "ils" viennent de lancer la campagne pour renouveler les gens pour qui je vote (ou pas, en l'occurrence) en balançant le plus ignoble des populismes, en mentant sur une pauvre dame qui n'a fait que dire des bêtises...

    RépondreSupprimer
  11. Si j'étais malien sans papiers je me ferais passer pour un wom, enfin un rom je veux dire.

    RépondreSupprimer
  12. La Viviane, elle peut aller se faire voir chez les Grecs (qui sont déjà en faillite). Et bravo à Mister President sur ce coup.

    RépondreSupprimer
  13. Oui, Suzanne m'a épaté avec son commentaire documenté. Construire des terrains pour des roms ? Pourquoi pas, après tout faut bien qu'ils aillent quelque part vu que les frontières sont ouvertes. Mais demandons en ce cas 6400€ par an et par rom à la Roumanie. Il n'y a pas de raison. Les gens du voyage, citoyens français attendent toujours leurs terrains eux.

    RépondreSupprimer
  14. Kilékon ce Vlad !


    Nicolas: vous vous foutez des Roms en France ? Et vous vous foutez aussi des travailleurs sans papiers, de l'indépendance de la Corse et de la Guyane, et du rattachement de la Wallonie à la France ? mais, mais mais....!....

    RépondreSupprimer
  15. (euh, Vlad, je disais ça pour votre avant dernier commentaire)

    RépondreSupprimer
  16. Didier,

    Sauf que c'est lui qui a fait ratifier de force le dernier traité et qu'il déforme les propos de Vivi.

    Suzanne, Vlad,

    Je vous laisse papoter.

    Suzanne,

    Bien sur que je m'en fous. Ils m'emmerdent quand ils font la manche dans le métro mais humainement, je ne supporte pas qu'on maltraite des gens qui ont le droit de vivre.

    "Je m'en fous" au sens où si personne n'en avait parlé... on en parlerait pas.

    C'est comme tous les sujets divers...

    RépondreSupprimer
  17. je vais réécrire mon commentaire ça ne l'a pas gardé
    je disais donc que cette histoire commençait à me gaver et que pendant ce temps là on ne parlait plus de woerth et des retraites
    je disais aussi que malgré tout je plaignais beaucoup les roms qui sont ballottés d'un pays à l'autre et qui ne demandent après tout que d'être considérés comme des hommes
    le problème qu'ils ont déclenché avec l'europe (bien involontairement) est lui significatif de l'attitude d'un gouvernement qui veut avoir raison quoi qu'il arrive

    RépondreSupprimer
  18. que faut-il penser de la dernière d'hortefeux ? le risque d'attentats en France a atteint un de ses plus haut niveau ?
    info ou intox ?
    comment les croire maintenant ?
    je ne me souviens pas qu'un gouvernement ait affolé la population ainsi même si dans le passé ça a pu être vrai ...

    RépondreSupprimer
  19. Scourti,

    Le gouvernement se fiche d'avoir raison, il veut communiquer.

    C'est parti jusqu'en 2012.

    RépondreSupprimer
  20. c'est vrai j'oubliais la com !

    que faire face à tout ça ? j'avoue que je deviens bipolaire certains jours j'ai envie de me battre au risque de devenir féroce d'autres, quand ils frisent la bêtise, quand ils sont ridicules, alors je suis consternée !

    RépondreSupprimer
  21. Scourti
    Surtout ne pas s'abîmer la santé pour eux.

    RépondreSupprimer
  22. salut Vlad ! tu as raison mais la politique ne m'a jamais autant passionnée !

    RépondreSupprimer
  23. Moi je suis bien content d'avoir Super Dupont à l'Élysée.

    RépondreSupprimer
  24. super dupont nous abîme la santé et va nous l'abîmer encore plus avec ses nouvelles mesures pour tenter de combler le trou de la secu !

    RépondreSupprimer
  25. (pas le temps de lire tous les com', merci pour le clin d'oeil ; on n'enfoncera jamais assez le clou sur de tels sujets, bravo...)

    RépondreSupprimer
  26. Bon, j'ai enfin tout lu, le billet, les commentaires. Conclusion: il n'y a plus rien à dire, tout a été dit. En plus, j'aime bien les Roms comme ça, à priori, mais il n'y en a pas dans mon coin…

    RépondreSupprimer
  27. Mon vieux, tu fais sponsoriser les caravanes par Coca-Cola, tu ornes les camps de belles pub 4x3 et la solution est financée !
    :-)

    [Quand même, Merkel obligée de corriger les propos de notre président sur sa propre politique en Allemagne, ça la fout mal pour l'harmonie européenne. C'est simple, on dirait des politiciens belges ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  28. Romain,

    Je suis content que tu sois content.

    mtislav,

    Enfoncer le clou sur le marteau ?

    Le Coucou,

    Pareil. J'aime bien les roms sauf quand j'en vois.

    Poireau,

    Arg, non, hein !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.