16 septembre 2010

Godwin Bourbon

A l’instar de l’illustre Rimbus, je vais aller piocher dans le compte rendu des débats à l’Assemblée Nationale pour pondre un billet. Il y a toujours moyen de rigoler… Tiens ! Commençons par le Président de cette digne assemblée qui ouvre la séance : « Mes chers collègues, je rappelle que le débat sur ce texte important a duré, en dehors des explications de vote individuelles, soixante-deux heures […] ».

Arg ! Nous aurons tous le droit de travailler deux ans de plus mais ces dignes messieurs ont travaillé 62 heures pour en débattre. 62 heures consacrées à la réforme emblématique de ce septennat de cinq ans. Quel courage ! Ils vont encore nous faire ronchonner Dagrouik !

C’est probablement de la faute des députés socialos puisque Bernard Accoyer, le président de l’assemblée dont au sujet duquel je viens de citer a dit : « Je rappelle également que, vendredi soir, les groupes de l’opposition ont refusé que la séance se prolonge au-delà de deux heures du matin. »

Quels fainéants ! Ils refusent de travailler alors que pour ma part, j’étais déjà couché depuis belle lurette et au moins une heure. « Pourtant, aucune séance n’était prévue le samedi. Le débat aurait pu parfaitement se poursuivre, jusqu’à son terme, en l’absence des députés de l’opposition. » Ah ! Les saligauds ! Ils n’avaient rien à foutre le matin et ont refusé de travailler la nuit. Pourtant, ils habitent tous à Paris, ce n’est pas comme s’ils devaient regagner une circonscription à l’autre bout de la France, retrouver femmes, enfants, chiens, chats et électeurs.

Un peu plus tard, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialo, se pointa gaillardement à la tribune, les députés de son groupe restent debout. Ca braille à un point que le serveur de la buvette n’entendait plus les commandes. François Sauvadet a ensuite fait son discours mais tout le monde s’en fout, moi le premier.

C’est ensuite Jean-François Copé qui se pointe. Rimbus dans son billet, « dénonce » Eric Woerth qui traite une député socialiste de « collabo ». Le débat porte sur les retraites mais le Président du Groupe UMP à l’Assemblée parle des bisbilles de notre gaillarde république avec l’Europe. Ouvrez les guillemets. Prenez des notes.

« En outre, monsieur Cochet, vous et vos amis, qui étiez pourtant déjà nés à cette époque, n’avez rien dit lorsqu’il est devenu de notoriété publique que François Mitterrand avait entretenu des relations amicales avec René Bousquet, organisateur de la rafle du Vel d’Hiv. »

La République est surement grandie.

22 commentaires:

  1. Je les trouve tous minables... Tous.

    RépondreSupprimer
  2. l'UMP a montré son sens de la démocratie parlementaire en baclant un débat que d'autres pays ont mis plusiers mois à bouclé dans un consensus.

    L'UMP rechercher et souhaite l'affrontement et à imposer ses réformes idéologiques, depuis 2007 nous avons la pire droite depuis Vichy, voilà ce que je pense, Chirac était un enfant de coeur à côté, ... et pourtant ....

    Vivement 2012 bordel !

    beau billet comme toujours ;)

    RépondreSupprimer
  3. Les sommets sont atteints ou presque.

    RépondreSupprimer
  4. Ouais... Elle est belle, la République...

    RépondreSupprimer
  5. Salut Nicolas! beau billet comme d'hab !
    Ecoeurée voilà c'est tout !

    RépondreSupprimer
  6. A propos de Mitterrand et Bousquet, lire mon article de lundi 13 septembre (Baylet-Tapie...) et lire le bouquin de Claude Llabres (http://livre.fnac.com/a1192096/Claude-Llabres-La-Depeche-du-Midi-et-Rene-Bousquet)

    RépondreSupprimer
  7. Et si on supprimait l'Assemblée, manifestement elle ne sert à rien, puisque les débats sont suspendus au gré de l'humeur UMP du jour...

    RépondreSupprimer
  8. Tiens Nicolas ? Mon ami Georges Frêche a fait une JFCopé apparement... (je te mets le lien pas en HTML : http://www.lepost.fr/article/2010/09/15/2222170_nouveau-depage-de-freche-mitterand-a-toujours-ete-d-extreme-droite.html)

    Pas un pour rattraper l'autre...

    RépondreSupprimer
  9. Si la droite et la gauche n'étaient pas la même chose, certain que ça ne se saurait pas.

    RépondreSupprimer
  10. Voilà tu as vu Nicolas : ta retraite, la mienne, celle des lecteurs, de millions de gens.

    Hop réglée en 160 heures de "débats" parlementaires et 6 ou 7 réunions par syndicats/ medef. Là ou d'autres ont mis des semaines, des mois de débats !

    Le + étonnant c'est que ça ne semble pas inquiéter les médias.

    RépondreSupprimer
  11. L'UMP est dyslexique ils confondent république apaisée et raie publique à baiser. (c'est une berlusconade)

    RépondreSupprimer
  12. PS pour compléter la berlusconade, rappelez vous : http://www.dailymotion.com/video/x5cqb9_berlusconi-fait-son-show_fun

    RépondreSupprimer
  13. au fait bravo Nicolas pour ton billet à propos de l'Europe où tu t'inquiétais de la réaction du vieux Joël !
    Sarko va remonter dans les sondages, il va en sortir vainqueur de cette affaire ... je n'ai pas lu la presse aujourd'hui que dit-on ?
    je sais par contre que les Etats Unis ont critiqué aussi mais avec plus de nuance

    RépondreSupprimer
  14. Quant à la réforme sur les retraites ... écoeurée comme je l'ai dit plus haut ! les actions intersyndicales continuent avant le journée du 23 septembre, rencontres avec les députés et les sénateurs ...
    mais à quoi cela va t il servir ? avec ce gouvernement !

    RépondreSupprimer
  15. Bordel ! Je suis abonné aux commentaires, ici. Du coup, je reçois un mail de commentaire en tant que taulier et un autre comme abonné.

    Philippe,

    Je l'ai lu !

    Océane,

    Ouais, elle ne sert plus.

    Christophe,

    Heu...

    Dagrouik,

    Tout le monde s'en fout, visiblement. Ce matin, je relisais ses discours de campagne de 2007, il parlait de négociation avec les syndicat. Améliorer le dialogue social et tout ça...

    Nicocerise,

    Heu...

    Scourti,

    Je sais que mon blog est complet mais il faut lire la presse...

    RépondreSupprimer
  16. que veux tu c'est plus facile de lire ton blog !
    et c'est bien plus agréable

    RépondreSupprimer
  17. Je crois que c'est Falconhill qui parlait ds un de ces billets de minables ...
    Oui, droite, ou gauche, hier , ils ont tous sans exception été minables, petits et honteux !

    RépondreSupprimer
  18. Corto,

    Oui, il en parle souvent, FalconHill.

    Néanmoins, vous êtes mignons tous les deux : je critique deux personnalités de droite (Acoyer et Copé)... Dans les commentaires, il faut mettre en cause des personnalités de gauche. Or personne, à gauche, n'a atteint le point Godwin à l'Assemblée.

    Trop facile, le "tous pareil" !

    RépondreSupprimer
  19. Ils sont payés en heures supplémentaires défiscalisées au moins ?
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...