03 septembre 2010

Tout va bien ! Et le Wikio Politique est sorti.

Pendant ma sieste, j'ai reçu un SMS de FalconHill et de Gaël plus un appel de Yann (qui vient de diffuser le Wikio Politique, l'heureux homme). FalconHill en a même fait un billet, le bougre ! Il parait que mes trois blogs ont été plantés en même temps et qu'ils étaient les trois blogs dans le cas. Même Franssoit m'a twité ça. Au réveil, tout marchait bien, pourtant.

Heureusement que j'avais coupé la sonnerie du téléphone.

Je confirme pourtant que mon compteur de visites bloggeur ne signale aucune visite pendant environ deux heures. Mon sitemeter (illustration) constate une très faible activité (d'après blogger, ça serait reparti à 17h19).

A noter pourtant une activité extraordinaire des blogs entre 13 et 15 heures, 140 visites à l'heure, je devrais atteindre les 1600 ou 1700 ce soir. Merci à toi lecteur même si je ne suis pas payé à la quantité. Tout cela est lié à mon billet d'il y a quelques jours "j'ai de la chance". L'information a probablement filtré dans la presse et les internautes sont facétieux... 

Je suis rentré de la Comète dans un état de mauvaise humeur assez incroyable. Déjà que, suite au billet de Gularu, j'étais interrogatif, le patron de la Comète étant la crème des hommes. Un des gaziers d'hier a refusé de payer la totalité de son addition sous prétexte que la moitié de son entrecôte avait été mangée par un autre type. Il y a évidemment des baffes qui se perdent. Dès que j'ai le nom du coupable, je le dénonce ici, histoire de lui apprendre les bonnes manières. On ne m'avait jamais fait ce coup là et je me demande si c'est bien la peine que je me décarcasse. Et que je vide mon porte-monnaie pour les blogueurs.

18 commentaires:

  1. Il est clair que ce n'est pas à toi de payer pour les autres. Tu n'es pas FM Banier et quand bien même... Attitude déplorable.

    RépondreSupprimer
  2. Yann,

    Ce n'est pas une question de pognon. Il y a juste que je passe pour un con auprès du patron.

    RépondreSupprimer
  3. ouf ! j'ai z'eu peur !

    (le coup du prétexte de la moitié de l'entrecôte est énorme tout de même

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Bon, je plaide innocent.
    Personne ne pourra témoigner de ma présence.
    En revanche j'ai de bons alibis :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas moi qui a refusé de payer, j'étais pas là.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai soudoyé le patron pour qu'il abuse outrageusement, exagérant une note déjà astronomique, afin de récolter la différence.
    Lui et moi venons tout juste de décoller pour Rio de Janeiro mais je ne suis plus très sûr d'avoir envie de m'accoupler avec lui.

    RépondreSupprimer
  8. Oh pétard, j'ai bien fait de garder mon ticket de CB.

    Quel est ce monde où les gens se nourrissent de moitiés d'entrecôtes, je vous le demande ?

    RépondreSupprimer
  9. Moi, j'ai refusé de payer, mais c'est justement parce que je n'étais pas là.

    Sinon, le coup de l'entrecôte, on se croirait dans un sketch de Muriel Robin ("On paie à la bouchée ?").

    RépondreSupprimer
  10. C'est un blogueur qui a bramé? La ca vaut le coup d'une dénonciation en place publique, se faire mal voir dans son bastion à cause d'un pingre est inexcusable.

    RépondreSupprimer
  11. j'ai noté, c'est un blogueur, pas une blogueuse...

    RépondreSupprimer
  12. Quel est le con qui n'a pas payé son addition ?? Je vais lui faire une tête.

    RépondreSupprimer
  13. EUH ! correction:

    Martin m'a proposé de payer ma moitié d'entrecôte. Je lui dit OK.

    5 minutes après je vais payer, et je dis au gars avec sa calculette et sa note "j'ai déjà une moitié d'entrecôte payée".
    Le mec me répond y'a pas de moitié d'entrecôte. Pas grave je paye le tout. En me disant, Jospin a perdu la mémoire.

    Bref, le foutage de gueule est chez eux. La prochaine fois je demande une note pour avoir la preuve.

    Sont pas près de me revoir ceux là

    RépondreSupprimer
  14. Je confirme les dires du patron bien que je n'étais pas là mais encore en Grèce où on fait beaucoup de salades avec du fromage... bref : y'a pas de moitié d'entrecôte !
    Mais bon quand on s'appelle Martin... y'avait pas une histoire de moitié de manteau :-)
    Le Martin aurait du payer la moitié d'entrecôte au Dagrouik avant passage en caisse, et puis voilà !

    RépondreSupprimer
  15. Ah! Les questions affleurent!!
    C'était une entrecôte " pour deux"?
    Aurait-elle été payée deux fois finalement ?

    ( qui raconte n'importe quoi?)

    RépondreSupprimer
  16. Est ce qu'on accède à une moitié de blog ? Non !
    Bon.
    :-)

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais pas qui a pris la moitié de l'entrecote, je sais, par contre qui a pris la honte : moi.

    Il n'y aura donc plus de KdB. Un type pas capable de présenter ses excuses ne m'intéresse pas.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...