18 septembre 2007

Il faut conclure

Avec ma connerie légendaire, j’ai oublié de conclure mon précédent billet, ce qui est d’autant plus gênant que c’est cette conclusion – une information entendue au journal de 8 heures sur France Inter – qui avait motivé sa rédaction.

Du coup, je préfère en faire un billet à part.


Hillary Clinton, la candidate à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine a présenté son projet permettant de fournir une assurance maladie à tous (près de 50 millions d’américains en sont privés).

Cette assurance maladie serait essentiellement financée par une augmentation d’impôt des plus riches.

A gauche, bordel !

9 commentaires:

  1. Tes conclusions passent au journal de France Inter ?

    RépondreSupprimer
  2. Non, c'est le journal de France Inter qui passe dans mes conclusions.

    RépondreSupprimer
  3. Il parait que le Pere Noel existe ... si si !

    Et Clinton elle va faire quoi des "racketteurs" pardon assureurs américains ? Elle va leur dire, "Oui bon les gars, maintenant c'est gratos pour tout le monde donc salut !"

    As tu vu Sicko Nicolas ? Si ce n'est pas le cas fais moi signes ;)

    RépondreSupprimer
  4. Donatien,

    Non ! Elle va payer les assurances privées par le budget fédéral américain, ce qui n'est pas totalement opposé aux pratiques américaines !

    Sicko ? Non.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup la dentelle d'Hillary !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ce serait pas une copine à Ségolène, la Hillary ?
    Nan, je dis ça juste pour t'énerver un peu !
    :-)

    [N'empeche, c'est pas con comme idée, la Sécurité Sociale. Faudrait qu'on fasse chez nous, tiens !].

    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Et dire que Sarko fait l'inverse !C'est le monde à l'envers tout le monde progresse et bnous comme les Polonais, on régresse !
    Bientôt on va devoir parler le latin, lol

    RépondreSupprimer
  8. Fil,

    J'allais répondre exactement ce que Fanette vient de dire !

    Fanette,

    Amen.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...