30 septembre 2007

Tests ADN pour l'immigration, ce n'est pas gagné

Ce n'est pas parce qu'une vague commission du Sénat a retiré un amendement que le Gouvernement et les députés UMP ne souhaitent pas le voir passer en force !
Va signer !
Tous les arguments utilisés pour défendre les contrôles sont mensongers, notamment que nos voisins pratiquent le même truc, si j'en crois ce mail reçu de Sauvons la Recherche
Plus de 22 000 personnes ont déjà signé la pétition "Non au contrôlegénétique de l'immigration". Dans quelques jours, le Sénat votera à sontour sur l'amendement mis en cause dans la pétition, et nous avonsobtenu une victoire partielle car la commission des lois du Sénat arejeté cet amendement.
Nous avons appris par des sénateurs que même si le Sénat s'y oppose legouvernement ferait tout pour faire passer l'amendement Mariani. Sesdéfenseurs mentent en affirmant qu'il facilitera le regroupement familial. Il est en fait destiné à lutter contre la fraude documentaireet constituera une entrave supplémentaire au regroupement familial.
Si cet amendement était voté la France serait le seul pays Européens où le recours à des tests ADN concernant l'immigration serait favorisé parun texte de loi. Rappelons aussi que la loi de bioéthique, quis'applique en France, a interdit l'utilisation de tests génétiques endehors des besoins thérapeutiques et de certains cas liés à des affairesjudiciaires. Les scientifiques à l'origine de cette pétition ne peuventrester muets devant la nouvelle utilisation de cette technique issue dela recherche.
Cela préluderait à l'utilisation systématique de ce typede test pour une catégorie de la population, et rien ne s'opposeraitensuite à ce qu'il soit utilisé pour d'autres catégories. Ce serait doncune première et ce serait donc très grave.Il faut alerter nos concitoyens et faire signer massivement la pétitionsur le site de Sauvons la Recherche :

6 commentaires:

  1. j'ai signé...je ne comprends pas bien le rapport entre la recherche et les test ADN, mais si ce sont qui fédèrent pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas qui fédère... Il y a aussi le collectif Sisgismond.

    Ca ne me choque pas que chercheurs se posent les questions d'éthique sur le fruit de leurs recherches !

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, dis-donc, j'ai vu Pasqua, le sénateur Pasqua, en interview dire que «pour les gens de notre génération, les tests ADN, ça rappelle de vilaines choses».
    Tu crois que Charlie est contre Nicolas, maintenant ?
    Y'a comme de l'eau dans le gaz on dirait…
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il reste du Chirac dans les rouages pour s'opposer ! Pasqua, De Villepin, Debré, un front qui fait face au nouveau président ! :-))

    RépondreSupprimer
  5. Oui, ça serait amusant que Chirac s'exprime sur le sujet !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.