29 septembre 2007

Les automobilistes victimes des accidents de communication

Le volet « voitures » des trucs sortis à ce jour des travaux du Grenelle de l’Environnement est l’exemple même de la politique haïssable menée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy (et François Fillon d’après la rumeur), mais qui reçoit l’approbation d’un extraordinaire nombre de zozos.

Tiens ! Hier matin, Dominique Voynet était sur France Inter vers 8h15. Je l’ai écoutée pendant 15 minutes, j’étais en retard pour aller au boulot à cause de vous. Oui oui, à cause de vous ! Regardez bien le blog : je vous ai donné un billet dès 7h25 afin que vous puissiez le déguster en prenant votre café plutôt que d’écouter votre conjoint qui vous gonfle abominablement depuis le mariage le matin. Il monopolise tout en n’arrêtant pas jacter.

Bon ! A force de raconter des bêtises, je n’ai pas fini ma démonstration sur l’environnement. Ce n’est pas grave, c’est samedi : je ne vais au bistro avant 17 heures. J’en étais à Dominiqueniquenique qui se pointe à France Inter.

Les trois ou cinq premières minutes, elle a été absolument nulle ! Une catastrophe ! Même si après, elle a été bonne (je parle du discours), son introduction a été la pire de ce que je n’ai jamais entendu de la part d’un dirigeant politique. Au lieu d’attaquer billet en-tête, de type : « ce n’est une monstrueuse opération de communication destinée à jeter de la poudre aux yeux des électeurs qui feraient mieux de courir immédiatement à la pharmacie acheter un pot de vaseline ! », elle a dit un truc de type : « c’est bien, pour la première fois ces gens différents se parlent, j’aurais voulu faire ça quand j’étais ministre mais à cette époque là les gens n’étaient pas près, mais c’est grâce aux travaux des verts depuis vingt ans que ça peut se faire maintenant ».

Avec son score aux dernières élections, elle ferait mieux de fermer sa gueule et d’entrer au Parti Socialiste : ils cherchent un chef nul et aiment bien les bonnes femmes nulles.

Je disais ainsi : « Le volet « voitures » des trucs sortis à ce jour des travaux du Grenelle de l’Environnement est l’exemple même de la politique haïssable menée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy ». En fait, la plus part des annonces de ce gouvernement sont du même métal : le volet « voitures » est juste une farpaite illustration.

Il ne me reste plus qu’à dire pourquoi !

Petit 1 : c’est une mesure collant parfaitement l’idéologie des néos-libéraux et des conservateurs français ce qui est donc bien rigolo. Voilà : on prend des mesures individuelles (primes, amendes, …) comme mesure phare d’un problème collectif !

Si ! On a un problème général de société (la pollution par les transports des gens) qui nécessité donc d’imaginer un nouveau mode de société pour les déplacements de gens sans entraver leur liberté (un meilleur réseau de transports en commun, des voitures propres, …) et on s’attaque à l’individu (amendes, …).

Je vous la refait pour vous faciliter la prise de note pour vous permettre de réfléchir plus tard : « on a un problème collectif et la réponse typique de la droite est de s’attaquer à l’individu ».

Petit 2 : le système de bonus malus est profondément inégalitaire et injuste. Je fais court : de quel droit pourrait-on participer plus à la destruction de la planète quand on a plus de pognon ?

Petit 3 : on s’attaque aux braves gens alors que ça ne sont pas eux qui polluent le plus mais les entreprises. Je ne développe pas c’est évident : il n’y a rien, par exemple, pour faire que les transports routiers polluent moins ou que les immeubles de bureaux puissent avoir des fenêtres qui s’ouvrent pour économiser la clim.

Petit 4 : on s’attaque aux braves gens mais ils ne font pas exprès de polluer ! Le sujet mérite que je m’étende un peu…

Premier exemple : quand je passe le week-end chez ma mère, à 430 km de Paris, il « faut » que je prenne la voiture (alors qu’il ne faut que 3h40 en train), parce que l’offre de la SNCF n’est pas adaptée aux gens qui bossent en banlieue Parisienne et qui veulent aller chez leur mère en Centre Bretagne en quittant le boulot à 16 heures le vendredi.

Deuxième exemple : il y a six mois, je voulais changer de bagnole (j’ai renoncé pour des raisons hors de sujet). Le modèle avec l’équipement que je voulais n’était disponible qu’en 138 chevaux, soit 30% de puissance en plus que les 205 GTI de nos 20 ans.

Petit 5 : on ne s’attaque pas au vrai problème. Je rappelle qu’il est : « les voitures individuelles polluent trop ». La logique serait de diminuer le nombre de voitures individuelles et de faire des voitures moins polluantes. Dans cette optique, il faudrait interdire les voitures qui polluent, mais nous sommes dans une logique libérale où interdire sent mauvais.

Non… On s’occupe du plus simple : le seul cas de pollution où on peut verbaliser les gens de manière automatique ! Gageons qu’ils vont déployer les nouveaux radars dans les descentes, là où il faut moins d’énergie et donc moins de pollution ! C’est sûr que ça ne dérangera personne que la pollution est beaucoup plus élevé quand on ne va pas vite… dans les bouchons.

Petit 6 : on balance des thèmes en pâture aux braves gens, sans se préoccuper de savoir si le dossier à été étudié et si la mesure est bonne.

C’est une mesure totalement démagogique : nous avons le plaisir de rappeler aux gens qu’il n’est possible de rouler vite que quand il n’y a pas de circulation donc quand personne ne roule ! La plupart des trajets sont faits aux heures chargées. Je vous assure que quand je quitte Paris à 17 heures pour rentrer en Bretagne, j’ai assez peu l’occasion de dépasser les 110 !

Qu’on me dise quel est le pourcentage de la pollution évitée si effectivement les gens qui roulent vite lèvent un peu le pied ? Par contre, une telle mesure, pour communiquer est parfaite !

Petit 7 : c’est un truc monté à la va-vite de manière arbitraire. Paf ! On diminue de 10 km/h partout !

Ma théorie est un peu compliquée, mais, je manque de temps : je dois aller au bistro.

Je cite juste un exemple : les autoroutes à 130 sont différenciées des nationales à 110 principalement pour des raisons de sécurité. S’il peut être juste de passer de 130 à 120 sur autoroute, c’est totalement injuste de baisser la vitesse sur les nationales à 110. Ca n’a aucun sens ! A part l’idéologie…


Voilà. Il va falloir marteler pendant des jours qu’encore une fois, ce qu’on nous propose, n’est que de la connerie. Je ne sais pas ce que fait Nicolas Hulot mais quand je vois des associations de défense de l’environnement participer à ce truc, je trouve que ça frise le comportement collaborationniste.

12 commentaires:

  1. tu te met aux billets long maintenant ?

    RépondreSupprimer
  2. La dernière fois que j'ai lu autant c'était à la maison communale le jour de mon marriage...

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est-ce t'avais à lire à ton mariage ?

    RépondreSupprimer
  4. Il serait question d'interdire les automobiles.

    RépondreSupprimer
  5. Peuples,

    J'ai toujours fait des billets longs, ce que me reprochent mes potes lecteurs !

    Parlons chiffres : je faisais avant des billets de 2,5 pages sous Word. Depuis 2 ou 3 mois, je tranche pour arriver à 1,7 (en gros). Celui-ci fait 3 ! Donc moins que ma taille habituelle !

    Bouzingol,

    Bienvenue ici. Si tu n'aimes pas lire, je te conseille d'autres activités que le blogage. Néanmoins, je prends ta remarque comme un compliment : Ca montre que tu as tout lu sans te décourager.

    Franssoit,

    En fait, il a lu les paroles : "Oui, je le veux". Il a donc lu au moins les quatre premiers mots du titre du billet.

    Franssoit,

    Je m'attendais à ta réponse. Pas aussi rapidement.

    RépondreSupprimer
  6. c'est vrai tu as un débit de billet qui m'impressionne, nicolas. tu les crache plus vite que le temps qu'il me faut pour réfléchir ce que je vais mettre dans le prochain.

    Bref c'est la marque de fabrique du blogueur influent : ils ont un gros débit..de bière..pour ensuite avoir un gros débit..de billets.

    je cours chez carrouf acheter de la jenlain comme au bon vieux temps

    RépondreSupprimer
  7. Peuples,

    Tu fais une grave erreur : il ne faut pas réfléchir.

    RépondreSupprimer
  8. inscris-toi sur des sites de covoiturages
    tu prendras ta voiture et de la thune
    en plus tu pourras discuter, faire économiser de l'argent à des étudiant(e)s

    très bon billet!

    le "grenelle" de l'environnement est une bonne gabegie!

    bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  9. Tu as raison partout que dire de plus ?
    Je ne vais pas polluer les commentaires de mes scories tardives !
    :-)

    [C'est un peu méchant pour Ségolène, mais c'est juste parce qu'ils ont ressorti Jospin que t'es comme ça ! :-))) ].

    RépondreSupprimer
  10. Olive,

    Merci.
    Le covoiturage est peut-être une solution dans certains cas, mais je l'ai pratiqué plusieurs fois avec des collègues et des amis, c'est parfois très gonflant.

    Fil,
    Merci aussi.
    J'avais juste une occasion pour envoyer une pique Ségo ! Je n'allais pas la louper !

    RépondreSupprimer
  11. copyright NicolasJ "j'ai pratiqué plusieurs fois avec des collègues et des amis, c'est parfois très gonflant"----donc pas bon pour la couche d'ozone!

    non en fait faut le faire avec des gens qui taxent d'avance! et c'est toi qui conduit!

    good night!

    RépondreSupprimer
  12. Olive,

    Ce n'est pas ce que je voulais dire !

    La question n'est pas de savoir qui paye, je m'en fous. Je vais en bretagne le week end, si un type veut que je le transporte, je le fais ! Je ne lui demande pas de payer. Mais je ne veux pas de contraintes "idiotes".

    Il y a une dizaine d'années, un copain de Loudéac bossait en région Parisienne. Je l'amenais avec plaisir (on partageait les frais), mais le fait d'aller le chercher (je finissais plus tôt) me coutait beaucoup de temps : à la fin, le covoiturage devenait une grosse gène pour moi !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.