05 septembre 2007

Précarité équilibrée

Equilibre précaire est un futur blog. Eric Mainville en a annoncé la prochaine ouverture dans son billet d’hier pour le 15 septembre.

Sous sa houlette, une demi douzaine de blogueurs dont Agnès, Donatien, Farid, Filaplomb et Valentin parleront de précarité, si j’ai bien compris.

Eric a du avoir une période de défaillance intellectuelle grave puisqu’il m’a proposé de faire partie des rédacteurs. Je devais être saoul comme un cochon : j’ai accepté ! Ca ne m’empêche pas d’avoir trouvé une très jolie photo de caleçons pour illustrer ce billet. L’autre jour, j’ai diffusé une photo de betteraves, puis de moules fraîches, puis de carottes râpées : rien n’est plus précaire que mes choix d’illustrations.
Le fait que j'y contribue n'est pas la seule raison de mettre ce blog dans votre netvibes. Il y a surtout le fait que la politique menée actuellement pourrait faire exploser la précarité. Quand je vois une commission lancée uniquement pour trouver un moyen de relancer la croissance, ça me fait peur ! La Chine a une très forte croissance et va avoir les Jeux Olympiques : ça ne l'empêche pas d'avoir 2 ou 300 millions d'habitants que dans tout autre planète on qualifierait d'esclaves.
La précarité doit être au coeur de toutes nos préoccupations : toutes les politiques libérales menées dans le monde, surtout par des pays dont on voudrait nous faire un exemple, amènent effectivement à l'enrichissement des populations. Je parle de celles qui ont eu de la chance.

Pourtant, personne n’est moins bien placé que moi pour parler de précarité : je suis un blogueur prospère. Cette prospérité, je la dois à mon travail et aucunement à la promotion de gadgets 2.0 ou à la politique contrairement à une partie de mes congénères du top 50. Ainsi, je suis blogueur nanti. Pas autant que Loïc Le Meur, mais pas loin. Lui, c’est surtout un blogueur nanti conformiste.

Ce dont vous ne vous doutez pas, c’est que j’ai des compétences cachées. Trop cachées aux dires de mon patron lorsque je réclame une augmentation. Par exemple, là je diffuse une vidéo de Jean, le patron de la Comète, en train de laver la recette de Simon le clochard du Kremlin-Bicêtre :


RecetteSimon
envoyé par jegoun


Motivés par une rivalité avec mes six collègues, je pourrais donc sortir sur le blog autant de conneries que Françoise de Panafieu dans Le Parisien de ce matin. La brave dame n’a pas compris que Nicolas Sarkozy allait laisser la Mairie de Paris à Bertrand Delanoë pour le simple plaisir de faire chier les socialistes. Candidate UMP à la mairie de Paris est un boulot précaire.

Ah ! Vous voyez que je suis compétent pour en parler !

23 commentaires:

  1. Ca, c'est du comité de rédaction,
    belle initiative! on va suivre de près!

    RépondreSupprimer
  2. L'idée que Nicolas Sarkozy puisse laisser la mairie de Paris à Bertrand Delanoë pour coller la zizanie au PS me paraît excellente, et surtout parfaitement crédible. D'autant que, avoir quelqu'un de son propre camp à l'Hôtel de Ville, on se souvient que ç'a réussi moyennement à Giscard.

    (Oui, je sais que Chirac et Giscard n'étaient pas exactement dans le même camp...)

    RépondreSupprimer
  3. Tu es vraiment sûr qu'elles sont fraîches, tes moules ?

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Un commentaire intelligent, vous vous égarez !

    Lutine,

    Quand je les mises (je veux dire jointes au billet), les moules étaient fraiches.

    RépondreSupprimer
  5. Pardon, pardon ! Je vais me ressaisir, je vous le promets...

    RépondreSupprimer
  6. Carrèment deux caleçon, ça commence à sentir l'oppulence !
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    Mais non, mais non. Pas si ça vous demande des efforts !

    Filaplomb,

    Oui. Au pluriel, les caleçons.

    RépondreSupprimer
  8. Bon, là, ça fait cinq minutes que je cherche un truc bien réac à vous balancer, bien troll, et je ne trouve rien. J'espère au moins que je ne suis pas en train de retourner à gauche, ce serait tout de même un comble, à mon âge.

    Vais peut-être aller me remettre un p'tit jaune, tiens...

    RépondreSupprimer
  9. Didier,

    ah non ! Ne revenez pas à gauche. Sinon je vais finir par vous aimer.

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Ma remarque n'a rien de sexuel.

    P.S. : les gars, il faut que je ménage mes visiteurs de droite. En général ils sont homophobes.

    RépondreSupprimer
  11. 'les gars, il faut que je ménage mes visiteurs de droite. En général ils sont homophobes.'

    lamentable.

    RépondreSupprimer
  12. C'était de moi, je n'arrivais pas à m'identifier.
    C'est insultant ce que tu dis..

    sinon, sur la précarité, on pourrait créer un blog 'santé précaire', 'amour précaire', beau temps précaire', 'vie précaire' etc.

    et je sais pas si c'est bien de multiplier les blogs.

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme,

    Tu es Loïc ?

    Loïc,

    Tu peux créer des blogs sur tous les sujets que tu veux. Moi, ça fait 18 mois que je bosse sur le mien.

    Anonyme,

    Tu sais quelle est la dernière plaisanterie à la vogue à la mairie de Paris.

    "Pourquoi il n'y a plus de souris dans les sous sols de nos monuments ?". "Parce qu'à la mairie de Paris depuis Delanoë, il n'y a que des tapettes !".

    Ca n'est pas drôle mais c'est un type de droite qui me l'a raontée !

    Loïc,

    Choisis ton camp, je ne plaisante pas. Les types de droite sont par définition réactionnaires. Ca tourne vite en homophobie.

    RépondreSupprimer
  14. après c'est moi qui suis insultant...

    RépondreSupprimer
  15. navrant.
    Comme je suis de droite, je suis réactionnaire et homophobe.

    Je vais me coucher en me disant que les gens de gauche sont vraiment cools.
    Je ne sais pas si je dois te dire adieu.

    RépondreSupprimer
  16. ouah putain de nom de Zeus, voilà une bonne initiative: y'a du taf, comme par exemple trouver des avocats pas cher et compétant dans le domaine social.

    RépondreSupprimer
  17. Bon, je découvre ce billet (et ce blog par la même occasion: il a l'air sympa). Je ne saurais trop inciter les sympathiques commentateurs de ce blog à parler d'"équilibre précaire" sur leur blog!

    RépondreSupprimer
  18. Eric,
    Bienvenue sur ce nouveau blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.