07 septembre 2007

Pénalisons mon avis

Comme ne le disait pas le blog d’Omelette car il traite d’un autre sujet, Nicolas Sarkozy engage une dépénalisation du droit des affaires. Comme le disait peut-être le Comité de Salut Public, je n’ai pas tout lu, il voulait, la semaine dernière juger les malades mentaux. Comme ne le disait pas Sarkofrance alors qu’il mourrait de le faire on pourrait résumer la situation ainsi : Nicolas Sarkozy voudrait laisser les patrons peu scrupuleux entuber la société après avoir annoncé qu’il voulait moraliser la vie de l’entreprise en encadrant les stocks options et les parachutes dorés et dans le même temps il veut enfermer tous les gugusses qui ont pété une durit.
Continuez à admirer cette homme en serrant les fesses.

Mais je n’ai pas le courage de faire un billet ce matin à part dans le seul but de promouvoir trois blogs. C’est dommage. Malgré tout, je vais diffuser une photo de dorade.

30 commentaires:

  1. La dorade est un poisson injustement sous estimé. Et quand on sous estime certains on en surestime d'autres.

    Tu as quelque chose contre le libéralisme?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprends pas votre allusion. Comparer Nicolas Sarkozy à une dorade est abusif et, je dirais, insultif. Si je devais comparer Nicolas Sarkozy à un animal, ce serait plutôt à un grand fauve.

    RépondreSupprimer
  3. Eric,

    Oui,

    Lomig,

    Du calme ! Ca fait une semaine que je diffuse des photos sans aucun rapport avec le billet ! Et j'ai trop de respect pour les dorades...

    Il sent le fauve, Sarko ?

    RépondreSupprimer
  4. Elle dépasse.

    De l'assiette, la dorade. La daurade.

    RépondreSupprimer
  5. @franssoit,

    Oui, une dorade ça a tendance à prendre ses aises.

    Une remarque: bravo pour la mise en page. Photo avec ombrage, texte justifié. C'est du grand art. On se croirait sur un blog juridique (c'est un compliment).

    RépondreSupprimer
  6. Franssoit,

    C'est pas une assiette, c'est une pizza.

    Ce blog va se spécialiser dans la dorade. Je viens de découvrir qu'il y a deux orthographe possible.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Daurade

    Eric,

    Mon texte est toujours justifié. Juridiquement, je ne sais pas.

    RépondreSupprimer
  7. Les dorades grasses se teintaient d'une pointe de carmin (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 697)

    J'ai fait sept kilos de rougets, un peu de baudroie, des daurades (Pagnol, Marius, 1931, I, 8, p. 55)

    Ceci dit, c'est bon la daurade. Facile à préparer et délicieux.

    Lorsqu'on pêche une dorade, même toute petite (en respectant la taille légale, bien évidemment), elle se débat tellement qu'on est toujours un peu déçu quand on la sort de l'eau, on était certain d'avoir pris quelque chose de plus gros.

    RépondreSupprimer
  8. Pour l'instant, entre les Français et leur président tout neuf, c'est vraiment l'adorade, en effet.

    RépondreSupprimer
  9. Veuillez noter que mon commentaire avec les citations des deux orthographes de dodaurade a été commis sans prendre connaissance de celui du toulier concernant ces deux orthographes.

    On en concluera un peu rapidement que la seule chose intéressante chez Sarkozy, c'est la dorade, et la seule chose intéressante chez la dorade, c'est son incertitude orthographique.

    RépondreSupprimer
  10. @lomig : vous devriez changer de psudo, avec LOmig, c'est vraiment le bordel.

    Je suis tout de même d'accord avec vous, ce billet est insultif à l'égard de ce poisson fort bon. Ce qui vaut peut être mieux que d'être un sous tif à l'égard d'une morue. Fort bonne aussi, une fois bien dessalée.

    RépondreSupprimer
  11. Lomig : le terme insultif est réservé à François Fillon, je le rappelle ! :-)

    Cela dit, concernant Sarkozy, il y a un tel écart entre les rumeurs dans la rue et la côte de popularité officielle que ça en devient génant.
    Un tel décalage entre son discours, ses actes et la volonté populaire que ça en devient malsain !
    A suivre !
    :-)

    RépondreSupprimer
  12. Filaplomb,

    Pourquoi tu nous parles de Sarko, ceci est un billet sur les dorades. Ca ferait d'ailleurs un joli nom pour un bistro : le Do Rade.

    RépondreSupprimer
  13. "Le Do Rade" : parfait pour moi. A condition de remplacer le fenouil par du pastis.

    RépondreSupprimer
  14. jegpol,

    Tu partages ton influence! Merci.

    filaplomb,

    J'ai l'impression que les Français (du moins quand on les sonde) sont devenus obéissants dans leurs avis. On "sait" que Sarkozy est populaire, donc on dit aux sondeurs qu'on l'aime. Comme aux législatives : on "savait" que l'UMP allait gagner, donc on a voté UMP (un peu).

    Et sur la dépénalisation, Sarkozy ne serait pas en train d'arranger qqch pour son copain Arnaud?

    RépondreSupprimer
  15. Didier,

    D'accord. On fera sécher le fenouil pour le fumer ensuite.

    Omelette,

    De rien.

    RépondreSupprimer
  16. Un édito du figaro: je trouve ça imbittable http://www.lefigaro.fr/debats/20070906.FIG000000050_naissance_de_l_opposition.html

    RépondreSupprimer
  17. Dommage, le lien d'Eric est incomplet !

    Après la gauche caviar, la droite dorade ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  18. @Fil,

    Mais non, mon lien il est parfait. Mais à quoi bon lire un édito de Stéphane Denis?

    RépondreSupprimer
  19. Excellent!
    ou l'art d'enfermer la moitié de la population(les pauvres) et que se réjouisse une toute petite portion d'enfoirés sans scrupules!
    ça,c'est de la politique!
    vous trouvez que c'est simpliste?
    oui,mais simple ne veut pas dire inexact...

    RépondreSupprimer
  20. Ce n'est pas simpliste, c'est la vérité. On ne va pas se cacher derrière des grandes phrases... il faut crier la vériter.

    RépondreSupprimer
  21. tout le monde doit regarder le rugby à cette heure...
    j'en profite : je ne pense pas que Sarkozy veuille laisser sses copains patrons abuser.
    Je pense que Sarkozy ne FAIT PAS LA DIFFERENCE entre droit et abus en matière d'entreprise. La différence est subtile, je l'avoue. Mais problématique.
    Anecdote perso : il y a longtemps ("in a galaxy far far away"), j'étais modeste contrôleur de gestion... je vois passer une facture de cave à cigare pour le PDG (PME profitable)... j'en parle à mon boss : si tu veux que je flingue les fraudeurs aux notes de frais, va falloir donner l'exemple en haut... réponse : il bosse tard...
    ah.. Il bosse tard...

    RépondreSupprimer
  22. En ce moment, ce sont les all- blacks!

    RépondreSupprimer
  23. ma copine, je peux affectivement l'appeler "ma daurade" ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...