21 mai 2008

Blogowar : Balmeyer vs. Victor Hugo

« Mon voisin porte une barbe blanche. C’est Victor Hugo. Ce n’est pas facile, il blogue comme un Dieu. Je l’entends, taper frénétiquement « Waterloo, Waterloo, Waterloo, Morne plaine ! ». Il chantonne, il sifflote, il est content. Moi je regarde mon écran. Rien. »

Seul Balmeyer pouvait affronter Victor Hugo dans une usine à blogs.

13 commentaires:

  1. C'est encore plus palpitant que Clinton vs Obama :)

    RépondreSupprimer
  2. En fait, il est voisin avec un chanteur d'Abba !
    :-)))

    [Encore qu'avec la barbe, j'aurais pu incriminer l'une des chanteuses, hein ?]

    RépondreSupprimer
  3. Tiens ! Le couple infernal fait la Une du 8 heures de Cozop. Par contre, la dame est devant le monsieur, c'est inconvenant !

    RépondreSupprimer
  4. Zoridae,

    bon, ça suffit, justement, les attaquants italiens sont champions du monde...

    Balmeyer, lui, est champion intergalactique (à condition d'arrêter de nous traîter de plongeur de surface)...

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai ça ! Il est insultant. Hors de question que je le cite dans un de mes blogs.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai une autre blogowar en vue, contre les blogs d'attaquants italiens ...

    RépondreSupprimer
  7. Ah tu veux jouer à ça ?
    ça va saigner, je ne suis pas aussi conciliant que Materazzi !

    RépondreSupprimer
  8. Dorham, je te connais, à la première critique, tu vas te rouler par terre en te tenant le tibia...

    RépondreSupprimer
  9. Ne parlez pas de carton de rouge, ça va attirer Tonnegrande.

    RépondreSupprimer
  10. Balmeyer,

    et toi, tu vas pleurnicher en prétextant que j'ai insulté ta soeur...

    RépondreSupprimer
  11. T'as insulté ma soeur ? Je suis outré. Encore heureux que j'en ai pas en plus.

    RépondreSupprimer
  12. Tous les joueurs de l'équipe de France ont une soeur à insulter ; elles permettent de gagner des coupes du monde et en plus, comme cela va de soi, elles couchent avec les italiens pour fêter la défaite de leurs frères et fêter la victoire de leurs amants.

    Ainsi va la vie.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.