08 mai 2008

Ségolène Royal porte plainte contre Jean-Pierre Raffarin

Ségolène Royal porte plainte contre Jean-Pierre Raffarin, ce qui est la moindre des choses vu qu’il l’avait accusé de « délinquance sociale ». JPR devrait pourtant savoir qu’on ne peut pas dire n’importe quoi et insulter ses opposants politiques.

D’un autre côté, « Nicolas Sarkozy a accusé la presse de ne pas avoir donné assez d'écho à la récente condamnation de Ségolène Royal dans l'affaire de ses ex-collaboratrices parlementaires ». Allons bon ! Le voilà qui trouve qu’on ne parle pas assez des autres dans la presse.

Aurait-il changé ?

D’ailleurs, « Dans un communiqué, le porte-parole du Parti socialiste Julien Dray dénonce jeudi "une dérive préoccupante" et des "accusations destabilisatrices à l'égard de la presse de son pays, dont (Nicolas Sarkozy) a pourtant usé et abusé quand cela l'arrangeait". ».

Je trouve pour ma part que l’UMP a utilisé cette affaire de manière très malhabile (y compris les trolls sur mon blog) et mérite maintenant un retour de bâton. La presse a accordé à ce détail la place qu’il mérite : un pet de lapin. J'espère qu'elle donnera plus d'importance à la vraie information : Jean-Pierre Raffarin qui raconte n'importe quoi et Nicolas Sarkozy qui tente de faire pression sur les médias.

Rappelons en effet, pour résumer, que les assistantes parlementaires qui ont porté plainte vont finalement toucher le montant proposé par Ségolène Royal avant cette plainte. Elles ont juste tenté de s’en foutre plein les poches ! Ca mérite même des baffes

Edit : J'ai oublié l'essentiel... Pendant ce temps, le patron du Journal du Dimanche, Jacques Espérandieux, est viré.

12 commentaires:

  1. Nicolas Sarkozy qui manipule la presse? Ce serait bien la première fois !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, les vilains journalistes qui font rien que d'embeter le petit Nicolas S.
    Ils devraient être punis !

    RépondreSupprimer
  3. David75 dit ..

    Le président et l'ump JPR voudrait transfomer la presse française et afin qu'elle ressemble à la presse Russe ainsi il n'y aurait que des Paris match. Presse acquise à la gloire de son président.

    RépondreSupprimer
  4. Ah ben... si on m'avait dit qu'un jour je verrais Nicolas prendre le parti de la patronne contre ses employées, je l'aurais pas cru, bon d'la !

    Quant à Espérandieu (au singulier : c'est un monothéiste !)... C'est juste un super-grouillot remplacé par un autre super-grouillot : pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon, je vous assure.

    Et qui se soucie du JDD, journal pitoyable, presque autant que Libération qui feint de s'indigner de cette péripétie ?

    RépondreSupprimer
  5. Est-on bien sur d'être en France ?

    RépondreSupprimer
  6. et cette info ?

    dans Le Parisien de mercredi "M. Raffarin faisait payer par la région un appartement privé rue de Vaugirard à Paris."

    qu'en pense le petit Nicolas ?

    RépondreSupprimer
  7. Oh ! il y a mieux : l'appartement privé de la rue de Vaugirard pour lequel la région Poitou-Charentes payait le loyer et dont Raffarin aurait bénéficié. Cela a été révélé par le Parisien mercredi et une enquête interne va être ouverte avant plainte.

    RépondreSupprimer
  8. Homer,

    Ca a du lui échapper.

    Didier B,

    En taule ?

    David,

    Ca serait plus simple.

    Didier,

    Le JDD a un avantage immense : des mots croisés (fléchés) sur lesquels ont peut rester à plusieurs pendant deux heures en arrachant le résultat lettre par lettre !

    Christie,

    Ben ouais...

    Anonyme,

    Je n'ai pas vu l'info.

    RépondreSupprimer
  9. Raffarin je croyais qu'il était mort.
    Vous êtes sûrs que c'est le même ?

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, tes trolls n'ont rien à dire, apparemment...

    RépondreSupprimer
  11. Zut, j'ai loupé quelques infos ! Heureusement qu'il y a ton blog pour que je rattrape mon retard !
    Je ne comprend pas pourquoi ils ne mettent pas directement Raffarin ministre de l'information que tout soit plus clair !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.