23 mai 2008

Nicolas J au secours de Patrick Devedjian

C’est Rue89 qui le dit : je dédouane Patrick Devedjian à propos de sa sortie sur la suppression de la durée maximum du travail.

Le pire est que ça se passe dans les commentaires d’un blog libéral (au sens "dedroite" pas "delanoë") où je viens occasionnellement exprimer mon profond désaccord ! Elle est bonne ! Quand je critique Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand... je deviens défenseur de Patrick Devedjian.

A noter que le gauchiste Didier B, illustre commentateur de ce blog fréquentant les bistros de Bicêtre, est également cité.

14 commentaires:

  1. Ouais, c'est la gloire :-)

    Quand à l'interprétation que fait Rue89 de ton commentaire, c'est là qu'on voit toutes les limites de la "profession" d'analyste politique. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve ça très chic, de votre part, très sport, de voler au secours de ce brave Mr Bean...

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant ce travail de Rue89.

    Sur le fond: la droite a l'habitude d'orchestrer des "fausses oppositions", un jeu de marionnettes où on se laisse forcément un peu prendre.

    RépondreSupprimer
  4. Ouais... Mais généralement ils font de la fausse opposition dans l'autre sens (type ministre d'ouverture !).

    RépondreSupprimer
  5. En tout cas, j'aime bien la théorie de la sonde moi.
    Mais j'en ai une autre, quand on voit, en période de mouvements sociaux massifs comme ici, le président défendre les 35h, on peut se dire "boaf, c'est pas un si mauvais bougre".

    Et encore une autre : et si NS voulait tirer un coup de chapeau a Martine Aubry pour qu'elle gagne les primaires chez les démocrates ? euh, le poste de 1ère secrétaire du PS, pardon.

    RépondreSupprimer
  6. Arrête d'écrire des conneries. Je lis en diagonale. Voilà ce que j'ai lu à ton com. :

    "si NS voulait tirer un coup avec a Martine Aubry "

    RépondreSupprimer
  7. Moi, je vais mettre une cravatte chaque fois que je viendrais commenter ici dés fois que je passe à la télé!

    RépondreSupprimer
  8. Mets aussi un slip ou un caleçon ou un string propre : mes visiteuses et visiteurs sont parfois hard.

    RépondreSupprimer
  9. J'appelle Devedjian pour qu'il offre (au moins) une bière !
    :-))

    RépondreSupprimer
  10. ça t'apprendra, aussi, à frayer avec de dangereux apôtres du libéralisme !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.