26 décembre 2007

Parité homme - femme. Est-ce possible ?

J’avais constaté que les classements de blogueurs étaient essentiellement remplis par des hommes. Je mettais ça sur le compte sur certains traits caractérisant la personnalité masculine : cette volonté à vouloir démontrer qu’il a la plus grosse et à s’inscrire à différents concours.

Nea fait aujourd’hui le constat que parmi les Vigilants il n’y a qu’une femme ! Les vigilants regroupent des blogs extrêmement critiques à l’égard de la politique de Nicolas Sarkozy et de ses joyeux camarades du gouvernement. Des vigilants quoi.

Le plus drôle dans cette histoire c’est que cette femme n’est autre que Massi… Qui est Massi ? La personne qui a mis en œuvre les vigilants, qui a pris la décision de nous fédérer et qui a bossé pour ça !

Je n’aime pas faire des conclusions hâtives mais :
1. beaucoup plus d’hommes que de femmes aiment parler politique, donner son avis et tenir un blog,
2. les rares femmes en politiques sont beaucoup plus actives ou productives et fédératrices.

Je vais en tirer une deuxième, beaucoup politiquement correcte, mais aussi, notez le mesdames, beaucoup moins affirmative : on n’est pas près de voir la parité s’installer en France.

En effet, mathématiquement s’il y a moins de femmes que d’hommes intéressés par la politique, il y a moins de femmes susceptibles d’occuper des postes à responsabilités. Pire, même si les femmes sont peut-être plus compétentes que les hommes (ce que semble montrer les vigilants), il y a moins de femmes compétentes susceptibles d’occuper des postes à responsabilités !

Imaginez une commune de 10 000 habitants où il faudrait trouver 50 personnes pour faire un conseil municipal ! 1000 hommes et 100 femmes s’intéressent à la politique dans la commune. Sur 1000 hommes, 3 % sont compétents : 30 hommes. Sur 100 femmes, 10 % sont compétentes : 10 femmes. Au nom de la parité, on doit former une municipalité de 25 hommes et 25 femmes. On prend donc ce qu’on a :
- 25 hommes volontaires et compétents,
- 10 femmes volontaires et compétentes,
- 15 femmes volontaires mais incompétentes !

CQFD.

Avant de crier bêtement devant mon machisme relisez bien tout ça… Mesdames, c’est à vous de jouer !

24 commentaires:

  1. Mais à quoi ça se mesure la compétence ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. @Nicolas : on s'y met mais quand on n'est trop sérieuse on nous dit "t'as que ça à faire"^^

    @Monsieur Poireau : pas e, cm ça c'est sûr^^

    RépondreSupprimer
  3. Nea : en fait, ce que je voulais dire par ce raccourci, c'est que ce sont les hommes en poste qui recrute et qui juge la compétence. Ça fait que les femmes, comme elles développent souvent d'autres compétences ou d'autres manières d'aborder les choses, ne sont que peu recrutées à des postes de compétence !

    :-)

    RépondreSupprimer
  4. qu'entends tu par une autre manière d'aborder les choses ? la technique de résolution de problèmes ou de conflits est la même pour un homme ou pour une femme, la différence se faite peut être sentir sur le biais utilisé : la complicité mâle et virile avec des claques dans le dos ou le charme et/ou la posture maternelle...

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas : est-ce que tu vois mes articles sur ton technorati... moi je ne les vois pas

    RépondreSupprimer
  6. Poireau et nea,

    Le compétence n'est pas une notion facile à définir. A la limite c'est complètement. Je me rappelle pendant la campagne pour l'investiture du PS, "on" disait "DSK est compétent". Qui on est nous, pauvres andouilles, pour juger de la compétence dont c'est le métier !

    C'est comme si moi je jugeais des compétences d'un chef d'Etablissement ou d'un Editeur...

    Non ! Dans mes propos, il s'agit du "brut de fonderie". Il ne s'agit de prendre une femme et un homme et de juger de leurs compétences réciproques, juste d'un constat "a posteriori", presque statistique. Par exemple, Massi fait preuve de "compétence" (ou du moins de quelque chose) puisqu'elle agit pour fédérer les vigilants !

    RépondreSupprimer
  7. nea,

    La reconnaissance par technorati prend quelque temps. Le mieux est de pinguer ton blog :
    http://www.technorati.com/ping/?url=http://lemondedenea.blogspot.com

    Note bien cette adresse ne favori. Même avec ça ça peut prendre une heure.

    Si ça ne fonctionne pas : http://www.technorati.com/ping/
    et dans la fenêtre ad hoc tape l'URL de ton blog.

    Par ailleurs est-il bien déclaré à ton nom ?

    RépondreSupprimer
  8. ça c'est une bonne question... quand je l'ai inscrit, j'ai mis ma nouvelle adresse gmail, donc normalement, ce sont deux comptes séparés. Mais par auilleurs (et c'est là que ça se complique) même sur mon ancien blog je ne vois plus les articles. J'ai accés à mes favoris, aux blogs réactions mais c'est tout... j'ai pingé, mais dans le vide je crois

    RépondreSupprimer
  9. nea,

    Il y a effectivement un problème. Attends deux ou trois jours. Les blogs qui te citent sont bien repérés, c'est l'important.

    N'oublie pas de le mettre dans tes favorites.

    RépondreSupprimer
  10. oui mais pendant ce temps y a personne à la maison pour s'occuper des chiards et personne aux fourneaux et personne au ménage
    donc , soit il faut un max de blé, ou pas faire de môme
    remarque , dans les années à venir je pense qu'il y aura moins de femmes qui auront envie de faire des gosses, parce que les préjugés sociaux de ce côté vont évoluer, donc il y en aura peut-être plus en politique, qui sait

    RépondreSupprimer
  11. Frisaplat,

    La "tradition française" de bobonne au foyer est une chose, mais ce que je dis dans le billet, c'est qu'il y a aussi quelque chose de "culturel" ou "je ne sais quoi" qui fait que les hommes sont naturellement plus intéressés par la politique.

    Donc la parité ne serait pas uniquement lié au fait que les hommes monopolisent les postes (il y un peu de ça) mais aussi que les femmes ne vont pas nécessairement les chercher.

    Ce n'est qu'une réflexion, pas une théorie !

    RépondreSupprimer
  12. @Nicolas : bobonne toi même^^ tu vas voir si je te cherche^^

    RépondreSupprimer
  13. @Nicolas : 1) ou tu as peur de te faire taxer de machisme 2) ou tu me crois dénuée d'humour... tsss détends toi^^

    RépondreSupprimer
  14. @Nicolas : la boucle est bouclée on dirait^^

    RépondreSupprimer
  15. laisse tomber t'auras pas le dernier mot, en raison même du 2)^^

    RépondreSupprimer
  16. Tu sais, dans gmail, je peux mettre un filtre pour envoyer automatiquement les messages provenant de neaxxx@gmail.com (je masque une partie) à la poubelle... C'est une manière d'avoir le dernier mot !

    Vive gmail !

    RépondreSupprimer
  17. andouille, tu penseras avoir le dernier mot, mais tes lecteurs eux, sauront la vérité (toute nue)... quel chippoteur :))

    RépondreSupprimer
  18. "bobonne à la maison" , c'est culturel
    et ce n'est pas typiquement français
    et le coté "naturellement masculin" c'est la conséquence de pas mal d'années de société dirigées par des hommes
    alors rien d'étonnant
    il va falloir encore du temps c'est tout

    RépondreSupprimer
  19. Oui, il va falloir du temps ! Mais la balle n'est pas que dans le camp des hommes !

    RépondreSupprimer
  20. nea,

    En fait, mes commentateurs et visiteurs vont avoir pitié de moi. D'un au côté, je vais avoir droit à la postérité : j'ai un troll sympathique.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...