21 avril 2008

Jean-Pierre Raffarin arrive en Chine : c'est dans son blog

« Sarkozy fait porter des messages d'apaisement en Chine » (AFP). Je ne sais pas s’il a choisi le bon messager. Il a envoyé Jean-Pierre Raffarin. Il est sensé nous réconcilier avec les Chinois. Il ne va pas falloir qu’il raconte de bêtises du haut de sa bravitude légendaire. Jean-Pierre Raffarin, collègue blogueur zinfluent, annonce tout son programme dans un billet.

Ne lisez pas les commentaires ! Sauf pour rigoler. Il y a un type qui écrit : « La grande victoire des pays libres passe forcément par la disparition d’une mentalité communiste déstructurante et autoritaire par un bouddhisme humaniste, non violent, respectueux, pacifiste, philantrope. » Je n’invente rien. Ni la nécessité de convertir la terre entière au Bouddhisme ni la faute à philanthrope (mais, ne lui jetons pas la pierre, c’est mon correcteur orthographique que ça agace, pas moi). « Mon rêve pour la planète et nos générations futures: 500 millions de Chinois devenus les ardents défenseurs du bouddhisme, qui est le chantre de la non violence par excellence ! » Et les 800 autres millions de Chinois, ils font quoi ? Ils vont au bistro ?

Avec ce genre de conseils, notre JPR préféré, va nous réconcilier avec les Chinois.

Il y en a un autre qui dit : « D’abord, c’est très gentil de nous avoir mis ce billet aujourd’hui car sur la Provence Côte d’Azur il tombe des cordes depuis 14H00, bel après-midi dominical ». Il est comme ça JPR ! Il pleut des cordes dominicales : il fait un joli billet pour nous occuper. « J’ai l’impression que cette flamme olympique a fait pas mal de dégâts dans les relations Chine/Occident ». Ca les a juste réchauffées.

Un autre : « Pourquoi ce pesant silence de Bernard Thibault concernant la flamme olympique et l’attitude des dirigeants chinois ? » Bernard, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Les relations entre la Chine et la France reposent sur les épaules de la CGT. Après, le commentateur souhaite : « le report des Jeux à 2009 dans une ville tirée au sort ou autres, disposant des infrastructures pour les avoir organisés dans le passé. » Tirée au sort ? On pourrait, plutôt, par exemple, organiser un concours de Belote.

Un autre : « Bon voyage chez les Chinois ! Vous devriez emmener Messieurs Ménard et Mamère avec vous et les laisser là-bas. ». Qu’est-ce qu’ils lui ont fait, les Chinois, pour leur en vouloir autant ? « Monsieur Mamère aime bien le vélo. En chine, il sera servi ! » Ah ! Les censeurs sont plus actifs sur le blog de François Hollande !

Un dernier : « Parce qu’en France, les flics n’ont pas le droit de matraquer des manifestants, on croit, en chine, que ces manifestants sont majoritaires ». Je propose donc qu’on laisse les flics frapper les manifestants.

Trêve de plaisanteries !

Que nous dit l’AFP ? « M. Raffarin, qui part mercredi pour Pékin, portera aux dirigeants chinois une lettre du président, ainsi qu'un courrier de Jacques Chirac, selon son entourage ». Ah ! Il est réveillé ? Pourquoi pas une lettre de Valéry Giscard d’Estaing, non plus ? De Gaulle, Pompidou et Mitterrand pourraient faire un signe ! « Lundi, le maire de Paris Bertrand Delanoë doit proposer au Conseil de Paris d'attribuer au Dalaï Lama le titre de citoyen d'honneur de la capitale française, une décision qui ne manquera pas de provoquer de nouveau l'ire de Pékin. » Putain ! On va vers la guerre.

Bon. On ne va pas Chinoiser.
Lisez donc l’annonce que je fais dans un blog parallèle (à l’origine, je devais faire un billet sur Facebook mais mes doigts ont échappé à ma pensée). Je vous préviens, j’ai invité des blogueurs politiques des plus hauts niveaux. JPR est excusé : il sera en Chine.

(
photo)

21 commentaires:

  1. Ouais ben, avec tout ça on va finir par supplier la Chine pour assister à la cérémonie d'ouverture des JO ...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, le but étant de suivre le coureur de la flamme olympique ...

    RépondreSupprimer
  3. Que de gesticulations inutiles et pitoyables, alors qu'on sait bien que tout le monde va se coucher devant les Chinois, au moment des sacro-saints jeux !

    Quant au Dalaï Machin citoyen d'honneur de la Ville de Paris, je n'en attendais pas moins du clown delanoësque...

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, pour moi, l'enfer, ce serait à peu près ceci : un endroit où il y a des élections pour élire un président POUR L'ÉTERNITÉ. Le vote est obligatoire et le choix se résume à Ségolène Royal et Bertrand Delanoë...

    Chacun sa géhenne, n'est-ce pas...

    RépondreSupprimer
  5. Bah. On a bien du choisir entre Chirac et Lepen en 2002.....

    RépondreSupprimer
  6. Elmone,

    Ca devrait se finir comme ça.

    Didier B,

    Par l'échine ?

    Didier G,

    Imaginez qu'il faille choisir entre Nicolas Sarkozy et Jean-Pierre Raffarin !

    L'éternité, ça dure longtemps ?

    Elmone,

    Le pire c'est qu'on a choisi !

    RépondreSupprimer
  7. As tu entendu ce matin Libération dire la droite regretet Juppé et la gauche DSK ? Pfff, 69% des umpistes déçus par Sarkozy : pas assez !

    RépondreSupprimer
  8. 69 ? ca parait peu, mais c'est bien...

    RépondreSupprimer
  9. Hello,

    Ton commentaire sur mon blog fait montre de ton habituel mauvais esprit ... et c'est très bien comme ça! C'est justement parce que je pense à vous, que j'arrête. A quoi bon continuer pour mettre en ligne seulement deux ou trois articles par moi. Je préfère stopper là. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. Une fois la pitchounette venue au monde et le mémoire rendu, i'll be back!
    En attendant, bonne route à toi. Je reviendrais ici avec plaisir!
    @ + ...
    PS : J'espère que tu as pris le temps de regarder les vidéos. Certaines ne sont pas piquées des vers!

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas,

    "les 800 millions qui restent, ils vont au bistrot"...

    j'ai failli pisser dans mon froc, la bière sans doute, mais c'est une idée, organisons les jeux olympiques de la défonce...

    Parce que regarder des types courir autour d'un stade, ça me terrasse de fatigue...

    Ou les Jeux Olympiques nus (mis à part l'haltérophilie, d'accord...)

    RépondreSupprimer
  11. Kriss,

    Il faut continuer !

    Dorham,

    Il y a du sumo aux JO ?

    RépondreSupprimer
  12. philippe david22 avril, 2008 08:58

    Le baudet du poitou débarque à Pékin....Les interprêtes vont avoir du mal à traduire les "raffarinades" à venir!

    RépondreSupprimer
  13. D'un autre côté, c'est peut-être aussi bien !

    RépondreSupprimer
  14. Le baudet du Poitou débarque à Pékin. Tu pourras lire un article sur mon blog qui parle de lui...Quel comique celui là, le interprêtes vont en baver pour traduire les raffarinades à venir. Quant au message de Chirac, pourquoi pas, comme tu dis, Giscard et tutti quanti!

    RépondreSupprimer
  15. Quel blog ? Vuededroite ? Je ne sais pas si mon blog est le meilleur endroit pour en faire la promotion deux fois de suite.

    RépondreSupprimer
  16. Pour ce qui est du choix entre Chirac et Le Pen, personne ne vous a forcés, je suis désolé ! On ne va pas refaire l'histoire, mais chacun, en 2002, savait ou aurait dû savoir que Le Pen n'avait pas la moindre chance. Par conséquent, la gauche aurait dû s'abtenir massivement et laisser Chirac se faire élire avec 60 ou 65 % des voix, prises sur 40 % du corps électoral : il aurait moins fait le malin ensuite.

    Mais non, il a fallu que vous vous preniez tous (ces abrutis de lycéens en particulier) pour d'héroïques combattants antifascistes et vous donniez en spectacle lors de cette "grande quinzaine anti-Le Pen", comme Philippe Muray a qualifié l'entre-deux tours.

    RépondreSupprimer
  17. Didier,

    Ca se discute. Il fallait aussi montrer au monde que Le Pen ne dépasserait pas 20% en France et ne pas entacher les livres d'histoire de nos descendants (enfin, des descendants des autres).

    Celà dit, je n'ai pas manifesté en 2002, c'était pendant les heures de bistro.

    RépondreSupprimer
  18. David75 a dit ...

    Extrait du billet de Plume de presse
    http://olivierbonnet.canalblog.com/

    Torapamavoa,"fournisseur officiel de contenu anti-Sarkozy".
    Ce blog a été verrouillé en raison d’une possible violation des Conditions d'utilisation de Blogger. Ne laissons pas fermer sans aucune explication. protester à l'adresse mail suivante : support@google.com

    RépondreSupprimer
  19. "Il fallait aussi montrer au monde que Le Pen ne dépasserait pas..." : heureusement que le ridicule ne tue pas !
    C'est vrai, le Monde n'a les yeux braqués que sur la France et ses pitoyables leçons universalistes, droits-de-l'hommistes, qui l'autorise à bousculer une athlète handicapée pour s'opposer au régime chinois brutal.
    Quand la populace française et ses "élites" ménardienne et gauchistes seront-t-elles un peu moins cons, un peu plus humbles, un peu plus cohérentes, un peu plus responsables et ne tireront pas des balles dans le pied de leur pays dès que l'occasion se présente ?
    Honte à cette clique.

    RépondreSupprimer
  20. Anonyme,

    Ton combat est beau. Mais après ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.