15 avril 2008

OGM : L'Appel du « Comité 252 »

"Suite à la déclaration de François Fillon indiquant que le gouvernement souhaite bel et bien supprimer l'amendement 252 voté par l'Assemblée Nationale (ajoutant à l'article 1 du projet de loi sur les OGM que ces organismes ne peuvent être cultivés que dans le respect « des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans organismes génétiquement modifiés" et en toute transparence ».) lors de la seconde lecture du projet de loi sur les OGM au Sénat la semaine prochaine, il est urgent de recueillir le plus grand nombre de signatures.


Si vous désirez signer l'appel du "comité 252" directement en ligne : http://petition2.yeppa.org/index.php
Source: bulletin du CRDD"

14 commentaires:

  1. Jean-Pierre Coffe a signé, alors j'y cours...

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends rien à ce truc, mais toi, Nicolas, tu es pour ou contre les ogm ?

    En attendant ta réponse, je vais donner mon avis : les ogm, on est soit pour soit contre, mais chaque point de vue est respecatble, parce qu'en la matière, on est dans le philosophique, l'éthique et que donc, c'est chacun qui voit.
    Mais il convient de ne diaboliser personne.
    Les anti mettent en avant le principe de précaution : pourquoi pas.
    Les pros parlent du progrès etc : ok.
    C'est un vrai débat qui ne mérite pas les chamailleries politiques à deux balles habituelles.
    Et je n'ai toujours pas compris ce qu'en pense Sarko ou les membres du gt concernés par la chose. Mais comme je ne comprends pas grand chose à ce gt (et Nicolas, aussi jubilatoire ta plume soit-elle, elle ne m'éclaire en rien car trop militante et partisane).

    +

    RépondreSupprimer
  3. Comité 252 ? Tu es sûr que ce n'est pas un OGM ?

    RépondreSupprimer
  4. Comité 252 ? Tu es sûr que ce n'est pas un OGM ?

    RépondreSupprimer
  5. Loïc : il me semble, à rebours de vous, qu'être "pour" ou "contre" les OGM ne signifient rien en soi. Il s'agit d'un processus d'élaboration scientifique, avec ses promesses (qui ne seront pas forcément tenues) et ses dangers (éventuels). Donc, en la matière, les "points de vue" ne peuvent guère être autre chose qu'idéologiques (d'un côté) et économiques (de l'autre). Dans les deux cas, on sort de la science expérimentale.

    Pour laisser entrevoir de quel côté j'aurais tendance à pencher, je dirai simplement que, poussé à son extrême, c'est-à-dire à l'absurde, le fameux "principe de précaution" (qui n'est pas mauvais en soi, bien entendu) aurait sans doute conduit nos sympathiques ancêtres magdaléniens à abandonner la domestication du feu, sous prétexte que cela pouvait déclencher des incendies...

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Signe.

    Loïc,

    Tu fais comme tu le sens. Comme tout Sarkosyste.

    Pas perdu,

    Ca semble louche en effet.

    Christie,

    Je n'en attends pas moins de toi !

    Didier,

    Je vous remercie de répondre à Loïc. S'il ne comprend pas votre réponse, peut-il vous envoyer un SMS pour clarifier le problème ? Néanmoins, c'est quoi cette histoire d'argumenter avec des sarkozystes ? Dans les trolls, ils n'ont pas obligatoirement tort mais ils ne pensent qu'à avoir raison.

    Après, il me faut de l'aspirine.

    RépondreSupprimer
  7. Signée !

    Les oGM ne tiendront jamais leur promesse : les insectes dont ils sont sensés nous protéger (et donc de l'usage des insecticides) sont déjà adaptés comme l'explique Science&Vie de ce mois-ci.
    A partir de là, je ne vois même pas pourquoi les Députés continuent à s'embêter avec ce texte !
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. De toute façon, c'est décidé, j'arrête de manger...

    RépondreSupprimer
  9. Tant qu'il n'y a pas d'OGM dans le houblon !

    RépondreSupprimer
  10. De toute façon, le houblon n'est pas indispensable à la fabrication de la bière, donc on s'en fout.

    RépondreSupprimer
  11. Pas indispensable mais presque (pour la conservation et l'amertume). De toute manière, il y a plus de risque d'avoir des OGM dans les céréales !

    RépondreSupprimer
  12. D'où mon choix judicieux de m'en tenir à la petite côte fraiche

    RépondreSupprimer
  13. Y'a pas d'OGM dans le raisin ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.