02 avril 2008

Une crise de plus, une crise de trop

« Nous en sommes arrivés à un point où l’aggravation des inégalités n’a d’égale que l’arrogance des puissants, dont la seule conscience est celle de leur classe. Comme ils n’entendront pas spontanément raison, au vu de leurs déclarations lénifiantes sur la capacité des marchés à s’auto-réguler, qui seraient presque risibles si elles n’étaient insultantes pour ceux qui pâtissent de leurs frasques, la seule voie possible est d’ordre politique : l’intervention des citoyens est désormais indispensable. » Voilà pourquoi il faut signer la pétition « Spéculations et crise, ça suffit ».



(via Kesjendi et Pas perdus) (Je vais encore me faire engueuler par Didier Goux parce que je signale une nouvelle pétition).

17 commentaires:

  1. Non, non, j'aime beaucoup les pétitions : ça occupe vos amis. Je n'en signe jamais la moindre, mais j'aime bien...

    RépondreSupprimer
  2. ça marche bien : ils ont des problèmes de serveur.

    RépondreSupprimer
  3. oui j'ai remarqué ça aussi !!

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Je vais faire une pétition pour le décallage de l'heure de fermeture des bistros à Bicêtre. Vous signerez ?

    Kesjendi et Christie,

    Oui...

    Dorham,

    Non...

    RépondreSupprimer
  5. oui des deux mains et des deux pieds.. Pour ne pas en perdre une goutte- du nectar de bistrot, bine sur..

    RépondreSupprimer
  6. Ahhh...
    ces bonnes vieilles "classes" qui permettent de généraliser, et au passage d'oublier les individus.
    "La seule conscience des puissants est celle de leur classe"...

    ça veut dire quoi, exactement ?

    La réponse m'intéresse, sincèrement.

    RépondreSupprimer
  7. Va voir sur le lien... J'aime bien être interrogé sur un truc que je n'ai pas écrit...

    Ca me semble pourtant simple... Je ne sais plus c'est c'est Florian Rousseau ou Jean-Jacques, son illustre ancêtre qui a dit : "les actes de la conscience ne sont pas des jugements, mais des sentiments".

    Le site lié parlait de la conscience morale, dont sont dénués les puissants en question.

    RépondreSupprimer
  8. Ajoutez ceci à l'ensemble, et vous vous rendrez compte que Jérome Kerviel est un petit joueur, et surtout qu'il est loin d'être un cas isolé.

    RépondreSupprimer
  9. Quoi, on buzzait sur un petit joueur ?

    RépondreSupprimer
  10. Je vais peut-être remonter à la 3000ème place avec ton lien...

    RépondreSupprimer
  11. Tu m'offres une bière par semaine, je te fais un lien par mois... Ca suffit à entretenir un classement !

    Bon. Un peu de sérieux. Tu nous trouves toujours des infos extra ! Continue !

    RépondreSupprimer
  12. J'ai signé celle-là, tiens !

    C'est drôle parce que Filaplomb, le célèbre éditeur de nouvelles (!!) faisait justement un papier sur la valeur de l'économie locale !
    Comme quoi !
    :-)

    RépondreSupprimer
  13. Poireau,

    Attends ! Je lis dans l'ordre.

    Lomig,

    Tu fais la sieste ?

    RépondreSupprimer
  14. salut,
    non simplement je n'ai pas reçu de notification par mail des réponses...alors j'ai mis un peu de temps à revenir.

    quand tu dis : "...la conscience morale, dont sont dénués les puissants en question."

    C'est une affirmation qui me parait fausse, et quasiment dénuée de sens. ça se saurait si les "puissants" (qu'est qu'un "puissant"?) n'étaient pas des êtres humains comme les autres. Ils ont une conscience morale de la même manière que toi ou moi. Précise donc ce que tu veux dire par là, car en l'état je ne vois pas ce que ça veut dire...

    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  15. "C'est une affirmation qui me parait fausse".

    C'est peut-être ce qui nous différencie. Tiens ! Prends la dernière affaire en date : le numéro 3 ou 4 de la BdF (le frère de DSK) qui se fait attribuer un nouveau siège en or à Washington, entièrement défiscalisé...

    Nous avons là des "puissants" qui attribuent un pont d'or à un "puissant"... Pendant ce temps là d'autres "puissants" nous concoctent un plan d'économie budgétaire...

    Aucure morale. Aucune conscience moral.

    L'histoire du frangin de DSK est une bricole mais tous les jours la presse regorge de ce genre de faits divers.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.