11 avril 2008

Banderole et racisme ordinaire

L’affaire de la banderole lors du match Lens-PSG ne m’avait pas particulièrement choqué. Je m’étais juste insurgé contre le pénalty, on ne peut plus louche.

Que disait cette banderole ? « Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les cht’is ». Je m’étais juste moqué de mes copains Cht’is, le vieux Jacques et le jeune Jim : « Les cons, ils ont oublié : alcooliques ».

Il faut dire que je fréquente les petits bistros de banlieue Parisienne, les conneries des supporters du PSG ne sont pas vraiment rares… surtout de la part de mon copain, le gros Loïc.

J’ai observé le tumulte fait autour de cette histoire dans les blogs, à la radio, dans les journaux, … (pas à la télé…), en me disant que si les blogueurs et journalistes n’avaient rien de mieux à faire, qu’ils le fassent.

Nicolas Sarkozy avait dit un truc comme : « cette fois, la coupe est pleine, je vais prendre des mesures ». Les sportifs ont surenchéris… « c’est lamentable, il faut que cela cesse, patati, patata, … ». « Certains club anglais ont plus de 2000 supporters interdits de stade, au PSG il y en a que 80, nanère ». Et cætera comme on dit en japonais.

Pourtant les conneries des supporters, on est habitués : les huées quand un joueur noir ou arabe entre sur le terrain, l’impossibilité pour l’équipe d’Israël de jouer à Paris, … Jean Passe, comme on dit au Pakistan.

C’est Philippe Val dans sa chronique du vendredi vers 7h50 sur France Inter qui m’a fait comprendre un truc. On a fait un foin autour de la banderole parce que les Cht’is ne sont pas juifs, arabes ou noirs. Ils sont blancs, tout comme nous, probablement à majorité catholiques.

Le fait de faire ce cirque particulier sur CETTE banderole n’est que le résultat du racisme ordinaire…

Heureusement que les Chinois n’ont pas une équipe de foot qui doive passer par ici.

(photo, enfin presque)

25 commentaires:

  1. Tu as raison. Philippe Val a raison.

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons donc raison. Toi aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis bien d'accord. C'est grosso modo ce que je disais dans mon blog du 31/3 (pub)

    RépondreSupprimer
  4. Comme je l'avais écrit dans les 7 distinctions sarkozystes (tin, je me recycle...ça fait du bien de rien foutre, on devient un livre...)

    "Si tu es supporter et hooligan, que tu pousses de cris de singe à chaque fois qu’un joueur noir touche le ballon, que tu le traites de négro, que tu fais des saluts nazis en tribune et que tu te complais dans le rôle ingrat de skinhead de service, on s’effarouche ici et là, on te file une amende, et on en parle plus ; en revanche, si tu dresses une banderole géante pour moquer le ch’ti, devenu influent depuis le succès intergalactique du film de Danny Boon, les hommes politiques de ce pays vont se remuer l’arrière train pour que cessent enfin ces abominations racistes dans les stades de foot."

    Je crois que le succès du film y fait. Depuis quelque temps, c'est pathétique au possible, on les entend tous dire "biloute" dans les couloirs de l'assemblée nationale...

    J'ai un peu honte de dire ça mais les hommes politiques sont (pas tous heureusement) des prostituées...

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, tisn du coup, je vais te mettre en lien...

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai Dorham. Ca sent la récupération tout ça.....

    RépondreSupprimer
  7. C'est bien, tout le monde est d'accord.

    Dorham,

    Oui, tu l'avais dit, mais ce paragraphe était "perdu au milieu du reste", je n'avais pas percuté.

    RépondreSupprimer
  8. Dorham,

    Tu as raison. Mets moi en lien.

    Elmone,

    Je vais profiter du week-end pour récupérer.

    RépondreSupprimer
  9. Oui, Dorham l'avait souligné mais c'est utile d'y revenir !
    Bon en même temps, les banderoles c'est con par principe, un peu comme le foot !
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. C'est un des principes du sport, Poireau.

    RépondreSupprimer
  11. Faut pas mélanger les torchons et les serviettes.

    RépondreSupprimer
  12. En plus la banderolle a été "vue à la télé". La même banderolle dans un match de D2, genre Guingamp-Chateauroux, ça n'aurait pas eu bcp d'impact.

    La connerie n'est pas admissible à la télé... attends, si pourtant, c'est la règle. Je n'y comprends rien.

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas, je vous sens d'humeur badine . C'est le week end qui arrive ???
    ps tout ça ne fait pas avancer le dossier je sais.

    RépondreSupprimer
  14. Elmone,

    Je suis souvent d'humeur badine.

    o16o,

    Le problème n'est pas que ça soit vu à la télé, c'est qu'on a fasse un bordel plus important que les autres fois.

    RépondreSupprimer
  15. Elmone,

    Je suis souvent d'humeur badine.

    o16o,

    Le problème n'est pas que ça soit vu à la télé, c'est qu'on a fasse un bordel plus important que les autres fois.

    RépondreSupprimer
  16. Toutafé.

    C'est un peu le jeu "kikala plus grosse indignation".

    Et c'est juste de souligner que le film (que j'ai pas vu mais j'aime bien Dany Boon) y fait sans doute quelque chose. C'est incroyable cette politique-spectacle, cette politique-buzz. Arg.

    RépondreSupprimer
  17. Ce qui est rigolo, c'est le président qui disait "je vais prendre des mesures", alors qu'il avait déja dit lors de la campagne "concernant les violences et les abus dans les stades, il faut que quelqu'un tape du poing et dise "c'est fini", et bien c'est fini !".

    RépondreSupprimer
  18. Il ne tiendrait pas ses promesses ?

    RépondreSupprimer
  19. Même plus envie de troller, moi. Et pourtant, là, billet et commentaires, il y aurait eu du grain à moudre...

    RépondreSupprimer
  20. Pour nous aussi, alors, c'est le régime sec ?

    RépondreSupprimer
  21. Didier,

    On vous a retiré le permis de troller !

    Balmeyer,

    Tu me donnes soif.

    RépondreSupprimer
  22. D'après Olivier P., il paraît que si on ne trolle plus pendant trois semaines, les gamma GT baissent de façon significative...

    RépondreSupprimer
  23. Trois semaines sans troller. C'est trop dur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.