05 avril 2008

Moscovici président !

Enfin, je dis ça… Lui ou un autre… L’important c’est d’avoir quelqu’un qui ne puisse pas dire : « vous avez vu, c’est fantastique, on a fait 47% » !

Je suis fatigué de ces Ségolatres qui se satisfont de ça. « On a fait une belle campagne, c’était bien, ça s’arrose ». Pierre de Coubertin n’aurait pas du faire de politique… L’important c’est de gagner.

Bon. J’avoue. Je suis de mauvaise humeur. C’est de la faute à Marc Vasseur et à Dagrouik. Par leurs propos quotidiens dans mon twitter et dans notre groupe Google de conspiration, ils entretiennent les querelles de personnes au sein du PS. « ha ha ! Au moins Ségolène Royal a-t-elle des idées et lance le débat » se réjouissent-ils benoîtement sans se rendre compte que : Petit 1 : elle n’a pas d’idée, elle a des bons scribes (il suffit de comparer l’oral improvisé et l’écrit préparé). Petit 2 : ça veut dire « les autres sont des gros nuls avec du poil dans les oreilles ».

Mes potes, ils sont mignons. Tout ça vient d’un échange entre Gaëtan Gorce et Jean-Christophe Cambadélis. Ils tapent avec joie sur ce dernier mais ont oublié de lire la lettre du premier. La voila (je lui mets un lien, ça va le faire monter dans les classements de blogs).

Il propose juste que le Premier Secrétaire, pardon, la Première Secrétaire, soit élue AVANT le congrès.

« Nous devons d'abord bâtir un Parti populaire et moderne, capable d'accueillir et de mettre en mouvement plusieurs centaines de milliers d'adhérents. » Il faudrait surtout bâtir un parti capable de gagner des élections nationales. Et de dire comment bâtir ce mouvement.

« Alors que le Parti se rétracte aujourd'hui sur un noyau dur, ces Assises nous permettront d'enclencher une dynamique d'adhésions dont nous savons, depuis le succès des nouveaux adhérents, qu'elle est possible. Cet élargissement résoudrait, en la rendant caduque, la question des Primaires. ». C’est sûr ! On nomme Ségolène Royal maintenant, on ne débat plus et le tour est joué !

Là-dessus, Jean-Christophe Cambadélis répond (il est mal barré, il a un blog chez over-blog). « Permets moi de te dire que tout ton texte semble respirer, une sorte de découragement latent, un dénuement résigné mais vengeur, qui aspire à être surmonter par le dépôt des armes de la critique. » JC, tu as raison (mais soigne l’orthographe, le « surmonter » fait mal aux yeux). Mais tu as raison (je n’aime pas bien tutoyer les gens, mais c’est Gaëtan Gorce qui a commencé) : Gaëtan Gorce propose de supprimer le débat, de nommer maintenant la chef qui pourra imposer ses vues en feignant consulter les gens.

J’ai presque envie de laisser le dernier mot à Didier Goux (dans un commentaire chez Dagrouik, et de mémoire) : « Vous n’avez même plus besoin de trolls ! ».

En 2012, le candidat du PS fera 48% et vous direz : « vous avez vu ! on a progressé ! ».

Les copains, vous proposez de désigner Ségolène Royal parce qu’elle privilégie le débat aux querelles de personnes. C’est grotesque : elle le fait à la seule condition d’avoir le leadership. « On arrête de se battre entre nous, votez directement pour moi ». Bravo.

Edit : involontairement, Julien, Ségoléniste convaincu, confirme mon billet... La seule priorité : prendre le parti.

42 commentaires:

  1. Personne n'a dit du bien de Gaetan Gorce, moi j'ai dénoncé le ton docte et donneur de leçon de CAMBA-delices. Il a osé faire des allusions au coup d'état de bonaparte: Franchement, il se croit en cours d'Histoire le mec? On a besoin des meilleurs idées de tous, pas de ça entre nous : réservons le au NABO.

    Si tu relis mon billet, tu verra que j'explique qu'on peut avoir raison mais tord sur la forme.

    Gorce est fourbe, il a travaillé avec La Morano : Il a du apprendre la fourberie. Si ça peut te faire plaisir on peut lui donner un point CA(RA)MBA, mais je n'ai pas réussi à faire le dessin du point ..

    Quand j'écris "Caramba, mais qu'ILS sont cons". Je les met TOUS dans le mec sac. Gorce et Camba.

    J'ai essayé de faire des jeux de mots avec GORCE, mais ça devenait vite graveleux. Du coup, s'est tombé sur CAMBA-délices, ça donne CA(RA)MBA.

    Heuresement que le blog de Jack Lang est en vrac, sinon il aurait lui aussi chié une réponse ou un appel à la con avec bétises en pagaye.

    Il serait peut être temps que ces génies se mettent à faire autre chose que de se tirer dans les pattes. Sinon on va les mettre à la retraite d'office.

    Et pour ceux qui ne savent pas lire, j'ai mis un joli dessin de Michaleski: regarde bien les personnages qui sont dessus..

    Si tu relis mon blog, tu verra que je parle du FOND, du FOND, des debats, que même Abadinte reconnaît qu'on a raison de faire ainsi après avoir été de mauvaise foi ( il a oublié de lire les textes qu'il critique, et ensuite nous fait "oooups").

    RépondreSupprimer
  2. Dagrouik,

    J'avais bien lu ton pluriel. Mais c'est tout le contexte qui m'exaspère, y compris le truc de SR avec les 10 questions qu'elle pose, presque hors du parti !

    Je suis désolé : ça n'est pas du fond ! C'est de la glorification de sa personne.

    RépondreSupprimer
  3. Pas grand chose à rajouter. Tu as tout compris. Le royalisme c'est ça.
    Que tous ces gens se mettent au travail, présentent des projets qui permettent un vrai débat d'orientation. Apres le poste de premier secrétaire echouera à celui qui aura su rassembler le PS sur des idées et un projet.

    Mitterrand, Reviens, il sont devenus fou!

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai, ça. Il est où le Vieux ?

    RépondreSupprimer
  5. Bon, heureusement que dans la gauche, y'a pas que le PS...

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, ne fait pas Abadinte : le processus c'est pas hors du parti.C'est expliqué dans le papier du Monde. Tout cela va se faire ensuite dans les sections du PS.
    Franchement, on ne peut pas faire differement. le PS n'a pas réuni ses militants sur ce genre de sujet depuis 10 ans ( CF tout ce que Larrouturou raconte).

    As t'on vu publiquement les "questions" que se posent d'autres ? ( cf le billet de JT) ? non, on a rien vu: ça doit se faire entre amis bien sûr :o)

    Si tu veux mettre un CARAMBA à Gorce fait le: il n'y a pas de droits sur le trucs, j'ai fait expres de mettre le bordel CC pour inviter les gens à en coller aux éléphants et donneurs de leçons.

    si X, Y ou Z ou Jospin avait posé les mêmes questions, je prend le pari qu'on aurait entendu des commentaires plus sympathiques que ça.

    Maintenant on va se mettre à parler du fond des problèmes, les critiques sur la forme seront secondaires.

    RépondreSupprimer
  7. Le PS ne doit pas croire qu'elle a besoin d'un "Nicolas Sarkozy" ! C'est à dire d'un boss, d'une garde rapprochée et ensuite d'un projet ! A mon sens, c'est la technique et la vision de Royal...

    @nicolas :

    TSM ( tout sauf Moscovici )

    RépondreSupprimer
  8. Mais qu'est-ce qui t'a pris lionel ce soir là ? qu'est ce qui t'a pris ???

    RépondreSupprimer
  9. Donatien,

    Sa vision : "moi le chef".

    Elmone,

    Oui ! Il est con avec son retrait de la vie politique.

    RépondreSupprimer
  10. grand jeu du WEEK-END: expliquez moi comment on prend le PS de force, vous avez le droit de faire des dessins ou de textes.

    C'est une question qui me turlupine l'esprit (notez le mot très vicieux).

    RépondreSupprimer
  11. Autant j'étais pour ségolène en 2006 (je me suis mis au ps pour elle) autant maintenant elle m'énerve avec ses postures démagogiques et évapéronesques ....
    qui mettent en évidence son manque de fond.
    Je finis par me demander si fabius (c'est un des seuls qui a critiqué le projet constitutionnale avant le référendum.
    Mais bon le paradoxe du ps c'est que : il y a beaucoup de monde, mais pas beaucoup de chois ...

    RépondreSupprimer
  12. ps désolé pour le côté cahoteux de mon message. Je me suis énervé.....(je crois que l'on comprend quand même que je m'interroge sur fabius)

    RépondreSupprimer
  13. Le nom de domaine Sarkozy2012.fr peut encore servir. Bravo les socialistes.

    RépondreSupprimer
  14. Les p'tits gars, si vous commencez comme ça, en 2012, Sarkozy n'aura même pas à se présenter : élu d'office, le mec !

    Nicolas, je ne voudrais pas me vanter, mais dès avant les Municipales, j'avais dit en commentaire chez vous qu'après les élections, on allait voir Sarkozy donner un coup de barre à droite pour tenter de reprendre ses troupes en main, et le PS s'étriper.

    Et ne croyez pas qu'avoir eu raison me réjouisse.

    RépondreSupprimer
  15. Dagrouik,

    "De force" est effectivement un bien grand mot (j'ai vu ton com. chez Julien), mettons plus tôt : "jetons toutes nos forces dans la prise du parti en profitant des querelles des gros machos".

    Elmone,

    Laissons leurs le "manque de choix" comme argument.

    Eric,

    Dépose le !

    Didier,

    Je m'en souviens ! Mais fallait-il être devin ? Le coup de barre à droite était évident compte tenu des difficultés budgétaires d'une part et de la nécessité de récupérer les ex fans d'autre part. Quant au PS, il ne fait plus que ça depuis longtemps !

    RépondreSupprimer
  16. Quand SR lance des questions, on dit toujours que c'est par calcul, pour sa propre gloire, contre le parti, etc.

    Quand n'importe quel autre cadre du PS fait la même chose, c'est, apparamment, par esprit collectif, par souci des autres et ainsi de suite.

    Et, juste pour être précis, c'est GGorce qui propose d'élire le 1er Sec avant le Congrès, pas SR. Donc être elle-même 1ere Sec n'est pas une "condition" à la réflexion.

    Juste pour être précis...

    RépondreSupprimer
  17. Au P.S., il y a trop de chef, de sous-chef et de futurs chefs.
    Comme ils disaient dans la 7eme compagnie "Et maintenant, chef, qu'est-ce qu'on fait? Chef, et d'abord, il est passé où le chef ,"
    ça serait très drôle s'il n'y avait pas concrêtement des personnes qui souffrent de toute cette mascarades. parce que tout là-haut, ce n'est pas eux qui ont à résoudre des vrais problèmes bien complexes.
    Qu'est-ce que ça m'énerve tout ça !!

    RépondreSupprimer
  18. o16o,

    Non. Figure toi que dans la blogosphère je suis entouré de supporter de SR (elle est majoritaire) qui passent leur temps à taper sur les autres. Et toi, comme les autres, dès que je tape sur elle, vous vous précipitez pour dire "c'est pas elle nananère". On appelle ça de l'aveuglement.

    Christie,

    Reste calme.

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,

    Le ségoléniste convaincu t'écrit du bureau de Ségolène (lol, c'est vrai). On va avoir l'occasion de débattre, c'est le plus important, non ?

    Ici, le numéro du "Point" est partout et le chauffeur de Ségolène est heureux: il vient de me serrer la louche chaleureusement...
    Que veux-tu que je te dise d'autre ? Que je te conforte ?
    Le problème est que tu es dans le scepticisme, seulement le scepticisme: on ne construit pas un agenda avec de la seule prudence...

    Julien T.

    RépondreSupprimer
  20. Il est clair qu'en politique, l'important n'est pas que de participer ! J'ai bien aimé les propos de Moscovici, la dernière fois, sur LCP ...Je le préfère nettement à Montebourg, qui m'insupporte avec ses dents qui rayent le parquet !

    RépondreSupprimer
  21. Nicolas je ne tapes pas sur les autres, sinon je pourrai faire un billet par jour contre mon propre parti: Il y a d'autres sujets passionnants non ?

    Et que dire des mots, si SR veut la majorité du PS , on dira qu'elle veut le prendre. Si X , Y ou Z bougent, ils résistent. C'est de la violence verbale. Jusqu'à preuve du contraire ce sont les militants qui voteront: je vois mal 100 000 viols, prise d'otages ou opérations militaires.

    On ne verra pas la même dépense d'énergie si X, Y ou Z raconte des conneries. C'est ça le TSS , on tolère des conneries des autres, mais ses moindres gestes sont l'objet de ricanement. Ca n'a pas marché en 2006, je le rappelle.

    Alors tous au boulot, tous ensemble! Sinon vous donnerez raison à Didier Goux, et je peux vous dire que cette fois-ci nombreux sont ceux qui ne pardonneront pas aux connards donneurs de leçons bien au chaud dans leur petits potentats locaux avec équipe de militants aux ordres.

    Moi j'aimerai bien voir Gor(c)e, Moscovicieux, Camba-délices et les autres dépenser autant d'énergie à proposer une alternative: Que fais-t-on messieurs pour casser la spirale de la précarité et de l'appauvrissement, l'oligarchie ?

    Mais non il faut croire que ce pays est vendu corps et bien à la droite: N'importe quel crétin qui sort une connerie se fait élire. A Gauche, ça couine sur la forme alors que les gens nous attende sur le fond "qu'est ce que vous proposez pour nous sortir de la mouise" ?

    Je suis tétu, con et borné, mais c'est ça le fond du problème.

    RépondreSupprimer
  22. Julien

    Oui, je suis sceptique. Un vrai. Pas une fosse.

    Tietie,

    Sur ADM on est à peu près OK.

    Dagrouik.

    Ca n'a pas marché en 2006... Tu oublies 2007 ?

    Mais tu as raison : au boulot !

    RépondreSupprimer
  23. l'occasion de ressortir cet article sur le trop méconnu Jules Grévy:
    http://sauce.over-blog.org/article-16234997.html

    @ Dagrouik: on ne gagne rien en faisant du passé table rase (et ce même si on plafonne le passé à 1971)

    Donc je résume Gorce: choisissons un leader, mais sans débat, sans confrontation

    c'est certainement la meilleure manière d'avoir un vrai leader, de le désigner de cette manière

    il est notoire que la stature s'obtient en évitant le combat.

    ça faisait longtemps qu'un ségoléniste ne nous en avait pas sorti de bonne

    RépondreSupprimer
  24. Vers très adaptables au Parti socialiste françoy :

    Mais que dirait saint Paul, s'il revenait ici,
    De nos jeunes Prélats, qui n'ont point de souci
    De leur pauvre troupeau, dont ils prennent la laine
    Et quelquefois le cuir, qui tous vivent sans peine,
    Sans prêcher, sans prier, sans bon exemple d'eux,
    Parfumés, découpés, courtisans, amoureux,
    Veneurs et fauconniers, et avec la paillarde
    Perdent les biens de Dieu, dont ils n'ont que la garde?
    Que dirait-il de voir l'Eglise à Jésus-Christ,
    Qui fut jadis fondée en humblesse d'esprit,
    En toute patience, en toute obéissance,
    Sans argent, sans crédit, sans force ni puissance,
    Pauvre, nue, exilée, ayant jusques aux os
    Les verges et les fouets imprimés sur le dos,
    Et la voir aujourd'hui riche, grasse et hautaine,
    Toute pleine d'écus, de rente et de domaine?
    Ses ministres enflés et ses Papes encor
    Pompeusement vêtus de soie et de drap d'or?
    Il se repentirait d'avoir souffert pour elle
    Tant de coups de bâton, tant de peine cruelle,
    Tant de bannissements, et voyant tel méchef
    Pri'rait qu'un trait de feu lui accablât le chef.

    Pierre Ronsard.

    RépondreSupprimer
  25. Votre erreur, mes maîtres, c'est qu'un leader ne se choisit pas : il s'impose (aussi bien par ses qualités que par ses défauts, du reste). Un leader "choisi", ne peut être qu'un médiocre, je le crains. C'est pourquoi vous avez eu Mme Royal en 2007, avec le brillant résultat que l'on sait.

    RépondreSupprimer
  26. @ Dagrouik:

    le problème de méthode n'est pas négligeable: Ségolène dit "votez pour moi" et fait campagne en posant des questions

    si on veut qu'un vrai choix s'opère, il faut des candidats qui tentent d'apporter des réponses, ou à tout le moins qui disent comment ils voient les problèmes

    voilà la principale raison de l'échec de 2007: on ne vote pas pour quelqu'un qui ne sait pas où il va
    ajoutons qu'une des manières pour savoir où il va est de savoir d'où il vient et quel chemin il a déjà pris

    bref: je suis d'accord avec le titre du billet

    RépondreSupprimer
  27. Didier,

    On est à peu près d'accord et c'est globalement ce que dit Martin.

    Ronsard à raison : allons voir si la rose...

    Martin,

    Pour le titre, je ne sais pas (j'ai pris quelqu'un plus ou moins au hasard).

    RépondreSupprimer
  28. Martin P : j'ai dit que GORCE est un con dans mon billet, vous me faites chier à ne pas savoir lire!

    finalement, je vais réfléchir à continuer tout seul, j'en ai marre de devoir justifier ce que j'écris dès que ça parle de SR ou de Jospin. Ou ne faire des billets que de 2 ou 3 lignes, ainsi tout le monde prendra le temps de lire.

    Je propose de parler de FOND, vous me parlez de METHODE et de PERSONNE.

    RépondreSupprimer
  29. Dagrouik,

    Ton billet était destiné à critiquer deux PERSONNES. Alors arrête nous le discours "je suis le seul à parler du fond".

    RépondreSupprimer
  30. Cela dit, ne nous engueulons pas un samedi soir, il nous reste des bières à boire ensemble !

    RépondreSupprimer
  31. juste une chose... on attend que les chefs se mettent d'accord avant de débattre ou ... mieux on attend la colle pour les affiches... de 2012 ? y a de super idées... Fabius... ouais... y fera vieux sage... Mosco top... dans les quartiers populaires ça va le faire... même pas besoin de faire campagne... enfin bref...
    Bon Soyons précis... j'aime bien la démarche SR... c'est démago... c'est comme vous voulez... en 15 ans de parti.. je n'ai cependant jamais vu ça... après... je ne suis pas naïf... dans sa sphère...quand je vois certains venir causer rénovation... j'ai un peu peur de m'étrangler...

    Sinon... pour discuter sur la méthode... je vous conseille E. Morin la méthode de la méthode... un peu hard à lire mais intéressant.

    Nico... étonnant que tu reproches à SR de s'adresser au delà des seuls militants, la je ne pige pas.

    RépondreSupprimer
  32. Je crois que l'on va pas faire ici le procès de la campagne de 2007 parce qu'on aurait beaucoup de choses à dire et juste rappeler la machine médiatique d'en face. Opinionway officie toujours. Ensuite c'était une femme pour la première fois et ça joue. Enfin elle fait de la démocratie participative, elle croit aux intelligences collectives, elle croit que c'est lorsque le peuple se met en mouvement que le pays avance. Elle ne croit pas à la matraque mais à la motivation, à l'incitation.
    Alors ça choque les tenants du passé qui ne comprennent pas qu'on a besoin de s'impliquer, qu'on en a envie.
    C'est la seule qui a une démarche de respect des citoyens et c'est pour cela qu'on la soutient. Sans réserves et avec optimisme.

    RépondreSupprimer
  33. Je n'ai pas écrit que j'étais le SEUL à parler du fond des choses...

    je reviens de 7&7, de quoi m'as t'on parlé ? de précarité, de gaspillage de fric public en profits privés: L'exemple de Carrefour que je cite à plaisir fait mouche. Voilà de l'exemple non ? Ca permet de remonter à des idées comme : plus de sous pour ça, donnant-donnant et hop !

    Et ça permet de dire que Le socialisme ne peut pas se contenter d'aménager le capitalisme financier à la marge. Est-ce une question? je n'en ai pas l'impression.

    RépondreSupprimer
  34. Marc,

    Dans ton com, tu as trop de points de suspension. On dirait SR. Cela dit, je n'ai rien contre elle. Rien pour non plus, d'ailleurs.

    Asse,

    J'aime bien ton optimisme.

    Dagrouik,

    Tu l'a tellement laisser sous entendre que j'ai du mal comprendre.

    RépondreSupprimer
  35. Je viens de passer la journée avec Ségolène et je dois dire qu'elle nous a encore épatés ce soir, dans un discours qu'elle a tenus devant Désirs d'Avenir dans un lieu privé situé près des Champs-Elysées, dont je reviens...

    Alors, si les sceptiques veulent de la confrontation, je suis prêt...Les arguments du genre "elle n'a pas d'idées" commencent à bien faire, face à un tas d'apparatchiks médiocres qui n'ont pas pondu une analyse politique dans leur vie...

    RépondreSupprimer
  36. Me fatigue le PS…

    Je me demande si je vais encore voter pour eux…

    :-)

    RépondreSupprimer
  37. nico a raison, on s'en fou comme de l'an 40 qui sera à la tête du PS, par contre il faut qu'il nous mène à la victoire.

    Je pense que Ségo a échouée,et peu importe le sexe des anges en 2007, en 2008 il nous faut à la tête du PS le futur candidat de 2012.

    Il en faut un ou une qui prenne l'ascendant sur les autres. pour ma part je verrai bien obama

    RépondreSupprimer
  38. Anonyme,

    Anonyme !

    Poireau,

    Si...

    Peuples,

    Oui !

    RépondreSupprimer
  39. Nicolas : à propos du PS, il y a un bon article (trouvé-je) sur la politique local à Foix dans Libé (en ligne aussi). Ca donne envie de voter à l'extrème gauche !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.