24 juillet 2012

Adieu France Soir

FranceSoir n’est plus. Je crois que le dernier grand journal à disparaître était « Le Quotidien de Paris », il y a une quinzaine d’années. Le dernier numéro « papier » de la Tribune est sorti fin janvier 2012. Depuis deux mois, Paris Normandie accumule les mauvaises nouvelles.

A part le côté affectif, j’y reviendrai, et les aspects sociaux (le personnel est au chômage), je dois reconnaître que la nouvelle me laisse un peu froid… Face à la concurrence d’Internet, y compris « mobile », et des quotidiens gratuits, un journal généraliste n’a plus nécessairement d’utilité.

En banlieue Parisienne, France Soir me semblait lutter avec acharnement contre la puissance du Parisien, journal également populaire mais sérieux et rigoureux.

J’aime bien le Parisien. Ca fait plus de 15 ans que je le lis (ou le survole) à peu près tous les jours. Quand j’ai commencé à bloguer, c’est souvent lui qui m’inspirait pour mon billet du matin. Depuis j’ai arrêté. Je le lis le soir, vers 19 heures, en arrivant à la Comète, pour réfléchir (rêvasser serait mieux) à l’actualité (celle de la veille, en fait), à froid, en discutant avec mes potes de comptoir.

J’aimais bien aussi France Soir, je l’ai feuilleté pendant des années, à l’époque où le vieux Joël faisait les mots fléchés d’Alain Bonhomme tous les soirs et que je l’aidais à finir. Quand il avait fini. Depuis un an ou deux, le vieux Joël a cessé de boire. Sa seule raison d’aller au bistro était de faire ces mots fléchés.

De fait, depuis février, ses visites s’espacent. Plus de motivation pour sortir. Il ne vient plus que tous les quinze jours, environ, alors que pendant cinq ou six ans, j’avais un compagnon fidèle, sept jours sur sept, de 20 heures à la fermeture.

A une époque, il avait fallu que je l'engueule parce qu'il me téléphonait systématiquement si je n'étais pas à côté de lui dès 20h15... C'était un rite, aussi, pour lui, de faire ses mots fléchés avec son assistant avec une cravate à chier et un iPhone, bien pratique pour trouver certains mots ou procéder à quelques vérifications.

Une page se tourne.

Celles de France Soir ne se tourneront plus. D’autres quotidiens vont suivre…

7 commentaires:

  1. après combat , paris-jour avant ceux que tu cites
    encore un journal tombé au front

    et il y en aura d'autres

    RépondreSupprimer
  2. La question la plus terrible est en effet : que va devenir Alain Bonhomme ?

    RépondreSupprimer
  3. sa disparition relèvera le niveau général et la moyenne, tiens !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.