26 octobre 2008

DSK blanchi dans son cabinet

Dominique Strauss-Kahn a été blanchi dans les affaires l’opposant au FMI. C’est presque dommage. On a bien rigolé avec les copains au bistro hier en délirant sur cette histoire. Je leur ai par exemple fait part de la rumeur idiote colportée par des dangereux activistes Lyonnais.
J’étais avec le Vieux Joël et Alexandre que vous devriez connaître si vous lisez mon autre blog.

Toujours est-il que de fil en aiguille on s’est mis à rêver… Et si DSK devait démissionner du FMI… Aux yeux des Français, il deviendrait une espèce de martyr, victime du puritanisme anglo-saxon de la pire espèce.
Auréolé d’un prestige sympathique auprès de ces queutards de Français, renforcé sur la scène internationale au moins dans leurs cœurs, il pourrait occuper une position politique de premier plan.
Ce qui nous permettrait de rigoler en cette période de congrès.

9 commentaires:

  1. DSK président - DSK président !! On pourrait monter facilement des clubs d'échange non pas d'opinions mais de con-joint, pas vrai. Un idée comme une autre pour le pouvoir d'a-chat'.
    Bizzzzzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  2. oh quel dommage, on aurait pu revoir le pull bleu d'Anne la pauvre Anne, femme bafouée (baffouée?) (ah non bafouée), obligée de refaire de la télé.

    RépondreSupprimer
  3. Anne, soeur Anne, ne vois-tu rien venir??

    RépondreSupprimer
  4. Ils se sont dit: si on le vire l'indemnité de départ sera tellement énorme que ça fera un deuxième scandale.

    RépondreSupprimer
  5. DSK est blanchi par le FMI mais cela ne sera pas suffisant pour faire face aux deux nouveaux scandales qui montent sur le Web.

    Le premier scandale est la révélation par la jeune journaliste Tristane Banon, lors d’un dîner chez Thierry Ardisson, du comportement de « chimpanzé en rut » de DSK :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46280

    La vidéo de ce témoignage est stupéfiante, et Roger Hanin estime que DSK est capable de faire « n’importe quoi » !…

    Le deuxième scandale est que DSK a étouffé le dossier du détournement des indemnités de la guerre du Golfe attribuées à la France (1991) dont il a pris connaissance lorsqu’il était ministre des Finances en 1998 :

    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/

    Ces deux scandales limités au web français vont-ils franchir l’Atlantique ?...

    DSK va-t-il être surnommé le « chimpanzé en rut » à Washington ?...

    Jean-Charles Duboc

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.