30 octobre 2008

Tourner la page

Dans la série de billets que j’ai à faire suite à la rencontre avec Julien Dray, il y a deux ou trois sujets plus difficiles que d’autres à aborder. Il faut que je m’en débarrasse très vite. Dans mon premier billet, ce matin, je parlais de tourner une page. Il faut le faire. Pas une seule page, d’ailleurs.

Michel Rocard hier et Henri Emmanuelli aujourd’hui ont annoncé ou sous-entendu qu’ils quitteraient le Parti Socialiste si Ségolène Royal était élue. A ma connaissance, elle n’est, à ce jour, candidate à rien, les papis auraient pu la fermer. On les a bien aimés. Je continue à boire les interventions d’Emmanuelli et à admirer son approche pédagogique lors de toutes celles-ci. Néanmoins, ils auraient du la fermer. Cette tendance à nuire en permanence est désastreuse.

De part ce constat, il y a plein d’anciens du PS qui n’ont plus nécessairement leur place au premier plan médiatique car ils ne peuvent pas incarner le renouveau, l’autre politique dont on a besoin, celle dont nous a parlé Julien et dont je n’ai pas encore fait de billet. C’est aussi pour ça que les « noms » sont aussi important que les projets, le texte des motions, …

Je ne vais pas citer de nom. Chacun pourra y mettre qui il veut…

L'autre sujet à aborder est la défaite de Ségolène Royal en 2007. Ca nous a occupé une partie de la soirée hier, Martin sachant parfois être très bavard (au fait ! N’oubliez pas de lire son premier compte rendu).
L’éternel sujet est de savoir à qui l’attribuer : aux éléphants ou à Ségolène (vous permettez que je l’appelle Ségolène ?). J’étais plutôt du genre à accabler cette dernière sans toutefois exonérer les autres et je continue à penser que ce n’était pas la candidate idéale, mais certains arguments de Julien ont fait sérieusement mouche en moi.

Si je continue à penser qu’elle n’était pas la candidate idéale, n’est-ce pas aussi de la responsabilité des éléphants ? Si on a pensé qu’elle a trop fait campagne à l’extérieur du Parti, n’est-ce pas aussi qu’elle était mal reçue à Solferino ? Si elle semble avoir été maladroite sur certains points, n’est-ce pas aussi que la réaction des autres lui empêchaient d’accorder sa confiance à certains de ses camarades ?

Chercher un responsable revient à peu près à se demander qui était là le premier : l'oeuf ou la poule. Je précise que je ne souhaite pas ici ouvrir le débat, je n’attends pas de réponse en commentaire. Je risque même fort de supprimer tout commentaire déplaisant (sur cette défaite comme sur le sujet précédents, les vieux !).

En débattant depuis près d’un an avec mes copains du groupe de discussion des Left_blogs comme hier soir avec Julien, j’ai été très surpris par la profondeur des morsures laissées par cette campagne. Une très forte violence en ressort et j’en ai parlé avec Tonnegrande dans le taxi qui nous ramenait (il a lui-même été militant politique dans une autre vie et connaît assez bien le phénomène) : le phénomène est très courant, presque naturel.

Je ne sais pas quel est le processus de désignation du candidat pour 2012. Mais qu’ils ne fassent pas les cons ! Qu’ils ne fassent pas un referendum interne six mois avant les élections ! Qu’ils laissent le temps, peut-être pas aux plaies de se réformer, mais au moins de remettre en ordre de marche, la machine électorale ! Il faut tourner la page.

Pendant le vote des motions, au congrès, il est possible (je n’y crois pas) qu’une des motions prenne largement la tête. La désignation du candidat aura alors presque été faite. Qu’ensuite, ils respectent ce choix !

Si les motions arrivent presque à égalité, je ne vois qu’une seule personne pouvant accéder au poste de Premier Secrétaire.

J’étais avec elle hier soir.Non. Ce n'est pas Tonnegrande.

25 commentaires:

  1. Notre Dame de la Fraternité 1er secrétaire, y a quand même de quoi frémir, non?

    RépondreSupprimer
  2. Je n'étais pas avec elle hier soir et ma connaissance elle n'est pas candidate.

    Ce qui est bien dommage, elle occupe la place d'une bière dans le frigo.

    RépondreSupprimer
  3. Vous vous êtes fait fourrer par Julien : c'est normal, c'est son boulot...

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Comme d'habitude, vous êtes totalement à côté de la plaque.

    D'une part, j'explique justement dans mon billet de ce matin que c'est son boulot...

    D'autre part, il n'y a pas besoin de faire preuve de beaucoup de persuasion pour me convaincre que Rocard et Emmanuelli ont passé l'âge ou pour dire que Fabius et DSK n'ont pas spécialement soutenu Ségolène Royal pendant la campagne.

    Arrêtez donc votre crise de supériorité.

    RépondreSupprimer
  5. c'est moi!



    PS: bizarre, ce billet n'apparait pas en page d'accueil

    PS2: j'oublierai pas un pti lien vers ici au tome2

    RépondreSupprimer
  6. (pour la page d'accueil c'est une sombre histoire de raffraichissement d'écran qui merde depuis une quinze de jours avec blogger, problème qui s'était déjà produit il y a un ou deux siècles).

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas, te faches pas
    Mais quand même un mec qui passe directement de l'OCI à la Rollex à 25 plaques, t'aurais dû flairer l'entourloupe

    RépondreSupprimer
  8. on en revient à François Mitterrand, il est le noveau...

    RépondreSupprimer
  9. D'un autre côté, Tonnegrande 1er secrétaire... faut voir

    RépondreSupprimer
  10. BA : super commentaire, mais je ne vois pas bien le rapport.

    Nico : a Armentières, on avait un Delanoïste qui nous expliquait en gros qu'il fallait pas régler maintenant la question de la personne pour 2012, et que d'un autre coté les motions se ressemblaient toutes.
    A se demander quoi voter...

    Julien Dray moi je l'aime bien. Mais comme d'ici a 2012, on doit gérer les européennes, je suis plutot pour voter pour un spécialiste de la question, a savoir Benoit Hamon.

    RépondreSupprimer
  11. Moi ? Une crise de supériorité ? Mais par rapport à quoi ? A qui ? Je disais juste que le petit Julien, dont c'est le métier, vous avait roulé dans la farine. Réfléchissez-y, tranquillement, vous verrez...

    RépondreSupprimer
  12. Je viens seulement de lire ce billet (chiant) : le Dray vous a retourné comme une crèpe. vous êtes en voie de grouik-grouikisation rapide, méfiez-vous...

    RépondreSupprimer
  13. Olivier,

    Je me fâche pas. Mais si tu fondes l'avenir du PS sur la marque de la montre, c'est ton problème.

    Peuples,

    On en revient toujours à lui.

    BA,

    Je vais effacer ton commentaire par mégarde.

    Benjii,

    Ben ouais... Il est député Européen. Et pour les prochaines élections nationales ?

    Didier,

    Vous me cassez les burnes, reprenez une bière. Je présume que vous vous en foutez de savoir qui sera le prochain premier secrétaire du machin, que vous n'avez jamais réfléchi à la question, et que vous contredisez pour le plaisir, presque par réflexe.

    Si mon billet est chiant, vous avez une possibilité : ne pas le lire.

    Mais arrêtez de donner des leçons, bordel !

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas : Si tu parles de 2012, le prochain congrès du PS est en 2011.

    On peut aussi parler des sénatoriales, mais il n'y a rien a préparer pour cette élection, elle est déjà quasi-jouée.

    RépondreSupprimer
  15. Benjii,

    Il doit bien exister des congrès exceptionnels, dans les statuts.

    RépondreSupprimer
  16. @Olivier P
    c'est vrai qu'avec Fabius, Dsk Aubry dans le club du sicle on est dans la vraie gauche.

    Précision OCI c'est LJ et Camba

    RépondreSupprimer
  17. C'est l'amour fou avec l'ancien troublion de la gauche du PS...

    RépondreSupprimer
  18. Rocard et Emmanuelli, quitter le PS ? Hé, qu'attendent-ils ! Depuis le temps qu'ils jouent perso, ils auraient déjà pu partir, ces gros malins...

    RépondreSupprimer
  19. @ Marc V
    oui désolé, je me suis trompé d'officine trotskiste, Juju c'était à la ligue...

    RépondreSupprimer
  20. Je soutiedrais de toute façon n'importe quel candidat issu d'une élection interne au PS !
    Bon sauf si c'est DSK ou Fabius !
    :-))

    RépondreSupprimer
  21. Attend Nicolas, il faut que je notes un truc... pour une fois que je suis d'accord avec avec Didier... attend... vala... c'est noté sur le calendrier 2008.Vala, c'est oté, merci Didier pour votre esprit perspicace.

    RépondreSupprimer
  22. Nicolas : ah, non, pas Rocard non plus !
    (ni Kouchner, ni Lang, ni ...)

    :-))

    RépondreSupprimer
  23. M.,

    Tu vas te prendre le même mail d'insulte que j'ai envoyé à Didier... On ne s'est pas fait retourné. Analyse donc la situation.

    Poireau,

    Non. reste calme.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.