27 octobre 2008

L'UMP redécouvre les emplois aidés

L’UMP n’est plus un parti politique mais une bande de comiques troupiers. Je rebondis presque sur mon billet de ce matin. Ils découvrent maintenant les vertus des emplois aidés dont il faudrait reprendre la création.

On verra bien si Nicolas Sarkozy écoute Chantal Brunel, porte parole de l’UMP, pour son discours « tant attendu » sur l’emploi demain. Notons que dans l’esprit de Madame Brunel, il s’agit de favoriser les emplois aidés dans le domaine privé, mesure dont le résultat à souvent été le même : les employeurs les utilisent profiter de l’effet d’aubaine.

Ils n’ont aucune raison de créer des emplois « normaux » si ça leur coûte moins cher de créer des emplois aidés.

C’est encore une fois du foutage de gueule : on pompe dans la caisse publique pour alimenter les bénéfices des entreprises privées. Ces mêmes glandus qui critiquent le coût des 35 heures, des emplois jeunes, … après avoir acclamé le paquet fiscal, vont aller joyeusement défendre cette future probable forfaiture.

Toujours les mêmes recettes, celles qui ne permettent que de faire un grand pas quand on est au bord du gouffre ! On prend dans les poches des impôts pour remettre dans le privé…

Les emplois jeunes n’étaient pas réservés au secteur privé et ont permis à nombre d’associations, de collectivités territoriales, … d’améliorer leurs actions au quotidien.

Mais ça, à droite, ils s’en foutent. Leur seule obsession est de transfuser du pognon de notre poche à celles des actionnaires divers…

2 commentaires:

  1. Le principe du vase communicant, on n'y aura vu que du feu ?

    RépondreSupprimer
  2. la coupe de feu c'est dans Harry Potter, ça non Christie ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.